5ème débat Dépendance-Autonomie de l'OCIRP - Publication des Actes

Dépendance-Autonomie : un débat à la vision prospective.

Publié le 23 avril 2013
5ème débat Dépendance-Autonomie de l'OCIRP - Publication des Actes

5e débat Dépendance - Autonomie
Accompagner la famille


Michèle Delaunay
a largement introduit le débat de l’OCIRP et ses partenaires, AG2R La Mondiale, Apicil, Audiens, Humanis, Klésia, Malakoff Méderic, Mutex, Réunica et France Info, Le Monde, en évoquant le projet de loi sur l’avancée en âge.

Le baromètre 2012 OCIRP France Info Le Monde a, quant à lui, permis de donner forme à la couverture dépendance « idéale ».
Dans cette logique, pour toujours mieux accompagner la famille, bon nombre de solutions de prévention et d’aides aux aidants ont été exposées par les intervenants, le 26 février dernier à la Cinémathèque française.


Michèle Delaunay, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, confirme que le projet de loi verra le jour fin 2013.
Elle précise qu’une place importante sera accordée à la prévention avec l’adaptation des logements, la reconnaissance et la valorisation des aidants professionnels, des aménagements du temps de travail et des congés spécifiques qui seront mis en place pour les aidants familiaux.
L’accessibilité des établissements à tous doit devenir possible en réduisant le coût et en aidant les familles qui en ont le plus besoin.
La mise en place d’un guichet unique permettra aux familles d’être informées et orientées pour aussi les soulager.


Le tour d’horizon pour mieux accompagner les familles

Blanche Le Bihan, enseignant chercheur à l’École des hautes études de santé publique, précise que, dans le cas des dispositifs publics fondés sur les prestations monétaires, tout l’enjeu est d’accompagner les aidants.

Luc Broussy a dévoilé quelques éléments de son rapport sur l’adaptation de la société au vieillissement de la population.


Il constate le foisonnement des initiatives de la protection sociale.
Il souligne également que « la première des préventions de la dépendance... c’est l’autonomie ».

Sur ce sujet, Francesca Colombo, analyste principale des politiques de santé à l’OCDE, indique que les coûts d’une dépendance lourde peuvent attendre 60 % du revenu disponible de quatre personnes âgées dépendantes sur cinq dans certains pays, ce qui montre la nécessité d’une couverture universelle.


Les groupes de protection sociale à l’initiative de ce débat aux côtés de l’OCIRP

Ils ont rappelé leurs politiques de prévention et d’aide aux aidants en évoquant concrètement les actions qu’ils mettent en oeuvre au quotidien.
Ils ont également montré la richesse de leurs interventions et combien ils contribuent fortement à l’évolution sociale par des actions concrètes pour que les familles soient accompagnées tout au long de la vie face au vieillissement de leurs proches .
Ils agissent pour la prévention, autant auprès des salariés par des réponses adaptées à leurs spécificités professionnelles, qu’auprès des personnes âgées afin de ne laisser personne au bord du chemin.


Le baromètre des paradoxes

Il nous permet de comprendre que les Français semblent bien informés sur les risques liés à la perte d’autonomie, mais le paradoxe, c’est qu’ils n’agissent pas en conséquence.
66,4 % des sondés estiment que cette assurance dépendance pourrait entrer dans un cadre collectif.
En large majorité les Français souhaitent à 76,3 %, le maintien à domicile, le plus longtemps possible, de leur proche en perte d’autonomie.


Plus d'informations sur le 5ème débat Dépendance - Autonomie

  • Les vidéos et actes du débat sont en ligne sur le site de l'OCIRP en http://www.ocirp.fr/webp/Portail/Espace-Presse/Documents-de-reference
  • Les actes du débat sont également consultables ci-dessous.



Documents associés


Ministères


Ministère & maison de retraite

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER