Maintien d'un EHPAD à Fréland

Une solution d'avenir pour l'Ehpad de Fréland, la résidence du canton Vert (68), suite à la réunion du conseil d'administration du 24 Septembre

Publié le 02 octobre 2014

Après avoir écouté l'ensemble des partenaires du projet et étudié l'ensemble des solutions qui lui ont été présentées, le Conseil d'Administration de la Résidence du Canton Vert s'est réuni le 24 septembre au soir pour choisir le projet d'établissement qui répond à l'intérêt général des habitants du canton et qui prend en compte du mieux possible les attentes locales formulées par les Frélandais.


Dans un premier vote le Conseil s'est exprimé sur la nécessité ou non de reporter l'examen des 4 scénarii dont il avait pu débattre le 4 septembre, ceci afin d'examiner un scénario 5 présenté par le Comité de défense pour le maintien d'un EHPAD à Fréland. A 10 voix contre 3 le Conseil a décidé de ne pas reporter sa décision.

En effet depuis 2011 de nombreux scénarii ont été étudiés, intégrant progressivement les souhaits exprimés par le comité.

Dans un second vote le Conseil s'est très majoritairement prononcé pour le scénario 4 qui garantit le maintien à Fréland de 25 lits d'EHPA (non médicalisés) et d'une résidence séniors de 11 logements et à Orbey la création d'une cuisine centrale, la restructuration de chambres doubles en chambres simples et l'aménagement d'une unité de vie pour les malades d'Alzheimer.

La solution « scénario 4? ainsi retenue tient bien compte de propositions qui ont été formulées par les partenaires et le comité tout au long du processus de concertation. Elle est tournée d'abord et avant tout vers l'avenir. Elle est sécurisée sur le plan financier. Surtout, elle garantit une offre diversifiée ajustée au plus près des besoins de la population.

Elle permet dans ce cadre d'éviter au maximum les lits inoccupés, ces derniers générant notamment des hausses de prix de journée pour les résidents.

Elle offrira également un lieu d'accueil adapté aux malades d'Azheimer qui manque aujourd'hui cruellement dans le canton.

La solution retenue sera progressivement déployée. Le calendrier prévisionnel qui est de 4 années donnera largement le temps d'organiser une transition en douceur, respectueuse des résidents et du personnel.

Le vote du Conseil d'administration fixe un cap et il permet de pérenniser les emplois. Il enclenche une nouvelle dynamique autour d'un véritable projet mobilisant toute la communauté des professionnels qui font vivre au quotidien cet établissement.



© Australis 2018 - Tous droits réservés.
FERMER