Bien organiser un départ en maison de retraite

L'admission d'une personne âgée dans une maison de retraite ne devrait pas se faire dans l'urgence. Une préparation en amont est indispensable pour que ce départ ne soit pas traumatisant pour la personne âgée et pour que les proches ne se culpabilisent pas. Sans précipitation, découvrez comment organiser cette transition et le rendre agréable pour toute la famille.

Publié le 05 décembre 2022

Préparer quelques dossiers

Vous devriez constituer votre dossier administratif avant de commencer vos visites.

Les documents à fournir sont :

  • un acte de naissance : vous pouvez recevoir un acte de naissance à domicile ;
  • un justificatif de domicile ;
  • une photocopie de votre carte vitale ou de votre carte nationale d'identité ;
  • un justificatif de ressources ;
  • un justificatif d'assurance responsabilité civile ;
  • dernier avis d'imposition ou non-imposition sur le revenu ;
  • ordonnance du Juge des Tutelles.

Lors de votre inscription, il y a des papiers à compléter :

  • le questionnaire médical ;
  • le contrat de séjour ;
  • la fiche de renseignements fournie par l'établissement ;
  • signer le règlement de la résidence.

Le jour de votre admission, vous devriez vous acquitter du premier mois d'hébergement qui est le frais d'entrée dans la maison de retraite. Certains établissements demandent un dépôt de garantie équivalent à ce montant.

Trouver le bon emplacement

Pour trouver une maison de retraite qui vous convient, vous devriez prendre en compte vos souhaits, vos besoins, vos habitudes et votre situation, votre autonomie, votre situation personnelle, votre état de santé, votre budget, la proximité par rapport à votre ancien logement... Ce nouveau lieu de vie devrait vous permettre de vous projeter dans votre future vie. Choisissez un endroit qui n'est pas trop éloigné de vos proches et de votre famille.

Selon votre cas, vous avez le choix entre un logement en résidence sénior et un EPHAD. Ce dernier s'agit d'un hébergement accueillant les personnes dépendantes âgées de 85 ans et plus. Différent d'une résidence séniore, l'EPHAD désigne une structure médicalisée faisant un suivi médical de la santé d'un pensionné. Quant aux maisons de retraite pour séniors, elles sont destinées à des personnes âgées cherchant une certaine autonomie. Il existe un annuaire en ligne comprenant les coordonnées des maisons de retraite et des EPHAD.

Étudier les caractéristiques de la résidence

Après avoir repéré quelques résidences, prenez le temps d'étudier ceux qui vous intéressent. Comme les maisons de retraite, les EPHAD ne proposent pas les mêmes offres de services. Ils ne bénéficient pas non plus des mêmes aides financières. Certains établissements ne sont pas bénéficiaires de l'ASH (aide sociale à l'hébergement). Non conventionnées, certaines maisons ne permettent pas aux résidents de toucher l'APL (aide personnalisée au logement).

Faire une visite

Après la sélection de quelques établissements, vous devriez les visiter. Faire un tour dans chacun d'eux vous permet d'observer leur infrastructure, les animations, les services proposés, la décoration, l'ambiance générale, l'architecture...

Si possible, restez-y des heures ou retournez-y à des moments différents pour voir l'ambiance qui y règne. Lors de votre visite, n'hésitez pas à poser toutes les questions qui vous titillent.

S'informer sur les aides financières possibles

Les aides financières et les assurances varient en fonction du type d'établissement. Les offres d'accueils et les services sont aussi différents. Il existe différentes aides publiques pour vous aider à payer les frais d'hébergement en maison de retraite ou en EPHAD :

  • ASH (aide sociale à l'hébergement) ;
  • APA (allocation personnalisée d'autonomie) ;
  • les aides au logement (APL : aide personnalisée au logement).

Plusieurs facteurs sont pris en compte pour l'attribution de ces aides :

  • votre éligibilité ;
  • vos revenus ;
  • les aides financières proposées dans l'établissement.

Il est possible d'additionner plusieurs aides. Il y a un montant que le résident doit payer lorsque les aides publiques sont déduites de la facture. Il s'agit du reste à charge. Pour les résidents imposables, il pourrait y avoir une réduction fiscale.

Déposer la demande d'admission

Pour les EPHAD, un formulaire de demande d'admission est disponible sur service-public.fr. Tous les établissements existants n'utilisent qu'un seul dossier national d'admission dans ce genre d'hébergement.

Lorsque vous avez passé toutes ces étapes, votre projet devient plus concret et votre départ s'approche. Avec vos proches ou vos enfants, vous pouvez commencer à ranger vos affaires. Il est généralement autorisé d'apporter ses propres petits meubles sous certaines conditions. Si personne n'habite dans votre maison, vous devriez trouver des solutions de stockage pour les meubles restants. Les locataires doivent résilier le bail, tandis que les propriétaires peuvent vendre leur logement.


Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement




© Australis 2023 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies