Espace pro
Emploi | Recruteur | Formation | Fournisseurs | Agenda | Actu Produits | Tendances - Marchés | Revente LMNP
Nos Services | Qualité & Conseil | Financement | Emploi & Formation | Investissement - LMP | Achat - Vente Ehpad

Le Synerpa salue la nomination de Damien Abad au poste de ministre des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées

Toutefois, le Président de la République et le Gouvernement devront se saisir immédiatement de la question du Grand Âge et de ses nombreux défis.

Publié le 20 mai 2022

Le SYNERPA salue la nomination d'Elisabeth Borne dans ses fonctions de Première Ministre et l'arrivée de Damien Abad au poste de ministre des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées.

Le SYNERPA adresse ses plus vives félicitations à Madame Elisabeth Borne pour sa nomination en tant que Première Ministre ainsi qu'à Damien Abad pour ses nouvelles fonctions de ministre des solidarités, de l'autonomie et des personnes handicapées.

Le quinquennat qui s'achève a permis des avancées significatives pour le secteur du Grand Âge. Toutefois, le Président de la République et le Gouvernement devront se saisir immédiatement de la question du Grand Âge et de ses nombreux défis.

Pour les relever et offrir à chacun l'accompagnement qu'il souhaite et dont il a besoin, le SYNERPA exprime sa volonté de continuer la modernisation du secteur du Grand Âge aux côtés des pouvoirs publics, de restaurer une relation de confiance avec les Français et de tendre vers toujours davantage de transparence.

Aussi, le SYNERPA rappelle ses propositions pour faire du secteur du Grand Âge, un secteur plus lisible et à l'écoute des besoins de chacun.

  1. Adopter une loi pluriannuelle de programmation et de moyens pour le Grand Âge pour :
  • Organiser le « big bang » de l'offre et notamment la pluralité de l'offre d'hébergement et de services à destination des personnes âgées ;
  • Et mobiliser et planifier les financements nécessaires pour l'accompagnement des personnes âgées en augmentant notamment les crédits dédiés à la 5e branche Autonomie.

  1. Lancer un « plan d'urgence EHPAD » pour améliorer l'accompagnement des personnes âgées comprenant trois piliers majeurs :
  • Renforcer la présence des personnels soignants et faire évoluer le forfait dédié au soin ;
  • Renforcer les contrôles en EHPAD et mettre en place une certification par la HAS ;
  • Et associer davantage les résidents, leurs familles et les élus aux Conseils de la vie sociale.

  1. Définir un cadre qui permettra aux personnes âgées qui le souhaitent de poursuivre leur vie à domicile en :
  • Poursuivant la politique d'adaptation des logements ;
  • Et parachevant la réforme du domicile et la création de nouveaux « Services Autonomie à Domicile » mêlant aide et soin à la personne fragile.

  1. Clarifier la gouvernance territoriale du secteur du Grand Âge pour une plus grande lisibilité et efficacité en :
  • Généralisant la co-gouvernance des Agences Régionales de Santé et des Conseils départementaux.

  1. Valoriser les carrières et les métiers du Grand Âge pour permettre un « pacte de générations »

D'ici 2030, le secteur du Grand Âge devra recruter 350 000 personnes. Pour soutenir ces besoins et créer des vocations, le Président de la République devra engager la création d'une filière des métiers du Grand Âge.

Découvrez l'ensemble des propositions du SYNERPA > 2022 - 2027 : un quinquennat face au défi du Grand Âge


Actualité Pro


Espace dédié aux professionnels de l'univers des maisons de retraite, des résidences avec services pour seniors et des services à la personne âgée. Le rendez vous des prestataires et fournisseurs de ce secteur : services, produits, emploi, financement ...

Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement



© Australis 2022 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies