Avez vous déjà entendu parlé de la télé-expertise bucco-dentaire en EHPAD?

Le succès de la télémédecine bucco-dentaire au service des seniors

Publié le 26 septembre 2022

Depuis 2021, Géronto 95 et l'Hôpital Simone Veil proposent une expérimentation permettant d'améliorer l'accès au diagnostic et aux soins bucco-dentaires, une problématique bien présente dans le secteur. Subventionnée par la Conférence des Financeurs du Val d'Oise, cette expérimentation est un succès : retours positifs des établissements et sollicitations pour effectuer davantage de diagnostics, ou encore le dépassement des objectifs... En effet, ce sont déjà 402 résidents dans 17 établissements qui ont pu bénéficier d'un télédiagnostic. Forte de son succès, l'expérimentation va se poursuivre en cette fin d'année permettant d'y intégrer de nouveaux EHPAD.

Mobilité : la clé de la réussite

Un téléopérateur, détaché de l'hôpital Simone Veil, se déplace dans les établissements pour la réalisation d'un film de la cavité buccale des résidents inscrits dans l'expérimentation. Le film est ensuite transmis à un stomatologue de l'hôpital Simone Veil pour une demande d'expertise via une plateforme sécurisée assurant la confidentialité des informations. L'innovation de cette expérimentation réside dans la mobilité de la réalisation des supports. Les résidents ne se déplacent pas, le film est réalisé à leur chevet. Il s'agit là d'un avantage considérable pour les résidents qui rencontrent des difficultés à se déplacer et pour qui les consultations en extérieur peuvent être génératrices de stress.

Des dépenses de santé à la baisse

L'usage de la télémédecine en général semble permettre une diminution des coûts de santé grâce à la réduction des visites inutiles, le désengorgement des services d'urgence et à la limitation des dépenses de déplacements des patients.

L'expérimentation de télémédecine bucco-dentaire portée par Géronto 95 permet une baisse des dépenses de santé. En effet, le coût moyen pour un diagnostic dans un circuit classique en présentiel est de 160 euros. Ce tarif comprend le déplacement, en ambulance pour les GIR 1 et en VSL pour les GIR 3-5 et la consultation. Pour la même typologie de patient, ce coût s'élève à 67 euros dans le cadre de l'expérimentation. Des économies non négligeables.

Des professionnels conquis, des résidents aussi !

« C'est une réussite, notamment grâce à la présence d'un opérateur très investi dans la télémédecine. » commente Murielle Henry, directrice de la résidence Zemgor qui regrette que cette expérimentation soit terminée dans son établissement. Les résidents de Zemgor ont vécu ce diagnostic de manière positive grâce au téléopérateur et à son approche bienveillante. Pour Nicolas Seramy, médecin coordonateur au Domaine de Saint-Prix, cette expérimentation a permis d'aborder le sujet de la santé bucco-dentaire avec les résidents et de les faire adhérer en levant les freins familiaux, économiques et liés aux pathologies. « L'expérimentation a permis aux équipes d'être acteurs dans la prise en charge médicale et de les sensibiliser à la santé bucco-dentaire. » explique Bertrand Boucheny, directeur de l'établissement. Le docteur Séramy conclut « La télémédecine est un sujet d'avenir. Au-delà des difficultés techniques c'est un outil intéressant à développer et qui sera indispensable en EHPAD. »

ZOOM sur Géronto 95

Depuis 2001, Géronto 95 (anciennement Réseau Gérontologiques Inter-Etablissements et Services du Val d'Oise REGIES-95) s'est donné comme objectif d'améliorer les pratiques professionnelles et d'apporter des solutions concrètes aux équipes qui accompagnent les personnes âgées.

Dans ce cadre, Géronto 95, organisme de formation, travaille en étroite collaboration avec les acteurs du territoire pour mener des actions concrètes et répondre à leurs besoins qui évoluent au même rythme que la société.

Aujourd'hui, Géronto 95 déploie ses actions autour de quatre axes :

  • Les groupes de travail qui mènent une réflexion pluridisciplinaire autour des problématiques communes de la gérontologie,
  • Les formations créées et organisées par Géronto 95 à l'attention de l'ensemble des professionnels intervenant dans le champ de la personne âgée et/ou du handicap,
  • L'événementiel dans ses formes les plus diverses, visant à promouvoir les bonnes pratiques auprès des professionnels et du grand public,
  • Les projets expérimentaux pilotés ou soutenus par Géronto 95 dans le domaine de la gériatrie et du handicap.

Géronto 95 regroupe 73 EHPAD du Val d'Oise, publics, privés à but lucratif et privés à but non lucratif, 3 GHT, 1 indépendant, 1 DAC, 1 résidence service, 2 FAM, 3 MAS, 1 SAAD, 2 cliniques et 4 SSR.


Santé


Santé & Seniors : actualité santé pour les personnes âgées

Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement




© Australis 2022 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies