Location en Résidence Seniors NEUVE
BOURGES, résidence connectée
En savoir +

Quelles sont les aides financières dont on peut bénéficier en résidence senior ?

Une entrée en résidence senior doit s’envisager sereinement. Outre les craintes liées au déménagement et au changement de vie, le prix représente généralement un gros point d’interrogation. « Combien la vie dans ce type de structure va-t-elle me coûter ? ».

Publié le 12 septembre 2022

Telle est la question que beaucoup de personnes âgées se posent. Bonne nouvelle : des aides existent pour leur permettre de couvrir leurs frais mensuels sans avoir à se serrer la ceinture. Quelles sont-elles ? Quels sont les montants ? Comment en faire la demande ? On fait le point.

La résidence senior : un coût moindre par rapport aux idées reçues

De nombreuses personnes âgées pensent que vivre en résidence senior est inaccessible. Pourtant, contrairement aux préjugés, la vie dans ce type d'établissement n'est pas forcément plus onéreuse qu'un maintien à domicile. Les prix varient en fonction de la taille du logement occupé, de la région, de l'emplacement de la structure, de son standing et des services souscrits.

Diverses prestations sont incluses dans le tarif, comme l'accès à une connexion Internet, à une ligne téléphonique illimitée, à des dispositifs de sécurité, ou encore les activités (animations quotidiennes, accès libre à la salle de gym, à la piscine...) ; autant de services qui engendrent des dépenses supplémentaires en restant chez soi.

Résidence senior : des aides financières à disposition

A côté de cela, différentes aides financières peuvent être octroyées aux aînés choisissant de s'installer dans une résidence services seniors, à commencer par l'allocation personnalisée d'autonomie à domicile (APA). Celle-ci peut être attribuée en cas de perte d'autonomie de la personne âgée. Elle couvre tout ou une partie des dépenses liées à la réalisation d'actes essentiels de la vie ou si l'état de l'individu nécessite une surveillance régulière.

Certains seniors sont également éligibles aux aides au logement, comme l'APL (allocation personnalisée au logement) si l'établissement est conventionné, ou l'ALS (allocation de logement sociale). Accordées par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales), ces subventions ont pour but d'alléger le poids financier lié au logement. L'ASH (aide sociale à l'hébergement) est parfois aussi octroyée si la résidence est habilitée à l'aide sociale.

Quels sont les montants de ces aides financières ?

Chaque solution de financement a ses propres spécificités. Le montant de l'APA à domicile est par exemple défini par une équipe médico-sociale à la suite d'une visite à domicile. Ceux des aides au logement (APL et ALS) dépendent de leur côté de plusieurs paramètres : ressources financières du demandeur, nature du logement, composition familiale...

Le montant de l'ASH, lui, varie selon le département. L'aide dépend aussi des ressources de la personne âgée, de celles du conjoint et des descendants (enfants, petits-enfants...). Le mieux à faire est de vous renseigner auprès de chaque organisme et, pourquoi pas, de procéder à des simulations en ligne. Les équipes des résidences seniors peuvent également vous venir en aide. Enfin, sachez qu'il est possible de bénéficier d'une aide fiscale : un crédit d'impôt de 50% sur les prestations de services à la personne (dans la limite de plafonds annuels), par exemple si vous employez une femme de ménage.


Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement



Mettez le cap
sur Benodet
.
Achat appartement
pour y vivre ou investir

Résidence Services Seniors

En savoir +


© Australis 2023 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies