Documents
Dernières publications en rapport avec les personnes âgées et les seniors

Arrêté du 6 février 2012 portant modification de l’arrêté du 26 février 2009 fixant les règles de calcul des tarifs plafonds et de mise en oeuvre de la convergence tarifaire

Arrêté du 6 février 2012 portant modification de l’arrêté du 26 février 2009 fixant les règles de calcul des tarifs plafonds et de mise en ?uvre de la convergence tarifaire prévues à l’article L. 314-3-II du code de l’action sociale et des familles applicables aux établissements mentionnés au 6° du I de l’article L. 312-1 du même code ayant conclu la convention pluriannuelle prévue au I de l’article L. 313-12 du code précité.
Observatoire des EHPAD - Edition 2012

KPMG présente les résultats de l’observatoire 2012 sur les EHPAD. Les personnes âgées de 60 ans ou plus, représentent aujourd’hui plus de 14,5 millions de personnes, soit 23 % de la population totale. Selon les dernières projections de l’INSEE, elles seront plus de 17 millions en 2020 et 23 millions en 2050 (soit 29 % à 35 % de la population totale). La prise en charge des personnes âgées dépendantes est et sera au coeur des enjeux sociétaux des prochaines décennies.
ANESM - Recommandation de Bonnes Pratiques Professionnelles - Qualité de vie en Ehpad (volet 3) - La vie sociale des résidents en Ehpad

Le nouveau volet du programme Qualité de vie en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) engagé par l’Anesm sur deux ans (2011?2012), s’intitule « Qualité de vie en Ehpad (volet 3) ? La vie sociale des résidents en Ehpad ». Cette recommandation a pour objectif l’amélioration de la qualité de vie des résidents en leur offrant la possibilité de maintenir ou de renouer leurs liens sociaux antérieurs et d’en créer d’autres tant au sein de l’établissement qu’à l’extérieur. Les résidents pourront ainsi continuer à exercer les différents rôles sociaux qu’ils souhaitent et se recréer un nouveau réseau social.
Guide Solidarité à Paris - Edition 2012

L’édition 2012 du guide Solidarité à Paris a été entièrement repensée, réorganisée et enrichie afin de s’adresser de manière directe aux personnes sans abri, mais également à de nouveaux publics comme les travailleurs précaires, les personnes mal logées ou encore les femmes seules avec enfant.
INED - Population & Sociétés - n°483 - nov2011 - La dépendance : aujourd'hui l'affaire des femmes, demain davantage celle des hommes ?

Les femmes sont aujourd'hui les premières concernées par la dépendance : elles sont d'abord plus touchées que les hommes, en partie parce qu'elles vivent plus longtemps qu'eux. Ensuite, ce sont elles principalement qui se mobilisent dans la famille pour aider leur parent ou leur conjoint lorsqu'ils deviennent dépendants. Sur la base d'un panorama d'études dans le domaine, Carole Bonnet, Emmanuelle Cambois, Chantal Cases et Joëlle Gaymu décrivent les changements démographiques probables dans les prochaines décennies et s'interrogent en parallèle sur l'évolution du rôle des hommes au sein de la famille.
Fondation April - Baromètre de l’équité en santé - Vague 1 - Octobre 2011

Aujourd’hui, la santé est encore trop souvent abordée sous l’angle du soin uniquement. Or, la santé est un tout car être et rester en bonne santé dépend de nombreux facteurs qui interviennent bien au-delà des soins, tels que la nutrition, l’environnement, le mode de vie, le patrimoine génétique, la prévention, etc. * Cette vision plus large de la santé révèle l’existence d’importantes inégalités de santé entre les individus, qui s’expliquent notamment par les différences socioprofessionnelles et/ou géographiques entre ces mêmes individus. * La connaissance de l’importance de cette multiplicité de facteurs peut permettre à chacun d’adopter un comportement plus responsable et d’être plus actif dans la préservation de sa santé. Car s’il existe une part de génétique dans le fait d’être en bonne santé, il est possible d’agir sur bon nombre de facteurs, à condition d’en être informé. * Il est d’autant plus important de chercher la bonne santé de tous que la surconsommation globale de soins risque d’entrainer à long terme un accroissement des inégalités de santé, puisqu’elle met en péril le financement de notre système de soins (déficit de Sécurité sociale) et risque d’entrainer par ricochet une augmentation du coût des complémentaires santé (mutuelles notamment). * La finalité de la Fondation APRIL Santé Equitable est de permettre à chacun de connaître et comprendre les enjeux actuels et futurs de santé, ainsi que de contribuer à promouvoir, développer et diffuser la santé pour tous. * Très concrètement, les objectifs de l’étude souhaitée par la Fondation APRIL étaient de mesurer auprès des Français : - La notoriété et la perception du concept de « santé équitable », c’est-à-dire une santé accessible à tous ; - Leur connaissance des facteurs contributifs d’une bonne santé et les inégalités qui en découlent ; - Leur opinion sur le caractère égalitaire du système de soins aujourd’hui en France ; - L’existence d’un sentiment de responsabilité à l'égard du déficit de la sécurité Sociale
Enquête nationale 2010 sur le déploiement des pratiques de bientraitance au sein des EHPAD

Cette étude compare les résultats obtenus à ceux de la première édition lancée en 2009. Plus de 5000 réponses ont pu être exploitées, soit un taux de participation des Ehpad au niveau national de 76%. Deux objectifs majeurs sous?tendent cette enquête : soutenir les professionnels et les autorités de contrôle et réaliser un état des lieux de l'avancée des pratiques de bientraitance dans ces établissements. Parmi les points saillants qui dénotent une évolution notable des pratiques, on observe une augmentation : * du recueil des attentes de la personne en augmentation de 8 points (51% des Ehpad en 2010 contre 43% en 2009) et de celles de son entourage dans les mêmes proportions ; * du recueil des habitudes et centres d'intérêt du résident (70% en 2010 contre 59 % en 2009) ; * des procédures de gestion des faits de maltraitance (74% en 2010 contre 60% en 2009); * une amélioration de l'expression des résidents à travers le conseil de la vie sociale. Cette instance contribue également à leur bientraitance puisqu'elle prend davantage en compte leurs plaintes et suggestions et /ou celles de leur entourage (82% en 2010 contre 74% en 2009).
Décret n° 2011-1211 du 29 septembre 2011, relatif à l'accueil de jour

Ce décret fixe la capacité minimale des accueils de jour, qu’ils soient autonomes ou rattachés à un établissement d’hébergement pour personnes âgées, ainsi que les conditions dans lesquelles il peut y être dérogé. Le décret précise également que le forfait journalier de transport peut servir à rembourser les frais de transports acquittés par les familles quand les établissements n’ont pas mis en place un dispositif adapté d’organisation des transports.

Dernières publications en rapport avec les personnes âgées et les seniors

Dernières publications sur le thème des personnes âgées, de la dépendance, des seniors, du maintien à domicile, des maisons de retraite, des résidences avec services pour les seniors ...


Rechercher sur capcampus


© Australis 2018 - Tous droits réservés.
FERMER