Loi Vieillissement : au-delà des intentions positives doivent se dessiner de vraies perspectives

L'AD-PA prend position.

Publié le 14 février 2014
Guide des maisons de retraite avec Capgeris, portail d'information pour les  personnes agées : Loi Vieillissement : au-delà des intentions positives doivent se dessiner de vraies perspectives


« Le premier élément positif du projet de Loi est simplement d'exister.
L'AD-PA espère qu'il permettra de mettre en évidence les retards français et d'améliorer la place des aînés dans la société à travers des échanges publics qu'il va susciter.


L'AD-PA espère ensuite que le sens du dialogue et la ténacité de la Ministre, M. DELAUNAY, conforteront cette prise de conscience, comme elle l'a déjà réussi en imposant le terme autonomie à la place de l'inexact et dévalorisant "dépendance".

Au-delà, l'État devra engager de vrais arbitrages budgétaires en faveur de nos aînés fragilisés afin qu'ils bénéficient de plus de temps et d'attention, et que la solidarité nationale fasse baisser les coûts intolérables qu'ils supportent en établissement, et de plus en plus à domicile.

Avec des ressources réduites aux 650 millions € de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie), les ambitions du présent texte sont nécessairement modestes.

Augmenter l'APA à domicile, mieux aider les aidants, revaloriser un peu les salaires des professionnels à domicile est utile et positif même s'il faudra aller beaucoup plus loin pour dépasser la crise grave que vit le secteur.

Dans ce contexte financièrement contraint, l'AD-PA portera, pendant les débats parlementaires, ses propositions pour que les établissements deviennent des domiciles, pour que les coordinations soient développées sur l'ensemble du territoire, pour un vrai choc de simplification tel que l'a souligné J.P. DELEVOYE, Président du CESE.

Enfin, l'AD-PA appelle à la signature d'un pacte de responsabilité avec le Président de la République en s'engageant à créer des emplois effectifs en contrepartie de tout financement supplémentaire.

Ainsi, elle avait proposé, fin 2013, la création immédiate de 22 000 emplois avec les crédits 2014 de la CASA dans les services à domicile, établissements et coordinations. »


Pascal CHAMPVERT


Législation


Législation et maison de retraite

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER