Service aux personnes handicapées des Hauts-de-seine

Le Conseil général et la ville d’Issy-les-Moulineaux testent une plate-forme téléphonique pour faciliter les démarches administratives des isséens

Publié le 19 mars 2010

Vendredi 19 mars 2010 , André Santini, Ancien Ministre, Député Maire, et Paul Subrini, Vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine en charge des nouvelles technologies et de l'évaluation des politiques publiques, présentent la plate-forme téléphonique qui a été mise en place par la Ville pour faciliter la relation entre les isséens et l'administration communale, en présence de Jean-Pierre Joly, président de la Commission des droits et de l'Autonomie (CDA) de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et des représentants d'associations de personnes handicapées.

Ce projet préfigure le projet qui vise à améliorer les relations entre les personnes handicapées isséennes et les services de la MDPH.

En parallèle, la Ville et le CCAS d'Issy-les-Moulineaux sont volontaires pour expérimenter, avec la MDPH, une transmission dématérialisée des dossiers des personnes handicapées isséennes pour leur éviter de se déplacer à Nanterre, tout en assurant un suivi administratif de leurs demandes. Cette expérimentation pourrait être généralisée à l'ensemble des 36 communes du département

  • Les Hauts-de-Seine et le Handicap

Le Conseil général des Hauts-de-Seine mène de nombreuses actions en direction des personnes handicapées, que ce soit au titre de ses obligations légales ou de façon volontaire.

Début janvier 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées a ouvert ses portes au public et la Prestation de Compensation du Handicap est entrée en vigueur. Le Conseil général a signé avec une plate-forme interassociative le 24 octobre 2003, la Charte Département Handicap qui pérennise sa politique afin de faciliter l'intégration, et ce dès le plus jeune âge, des personnes handicapées.

En 2010, le budget consacré aux personnes handicapées s'élève à 124,54 M€ contre 120,53 M€ en 2009. La prise en compte du handicap constitue un enjeu social essentiel dans lequel le Conseil général est bien décidé à remplir pleinement sa mission.

  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

Ses différentes missions s'articulent autour d'un même objectif : garantir à la personne handicapée le libre choix de son mode de vie. Ses missions : Accueillir, écouter et conseiller ; Apporter une aide personnalisée ; Favoriser l'insertion professionnelle ; Garantir la continuité des soins infirmiers ; Informer sur le handicap. Adresse : 2 rue Rigault à Nanterre.

La MDPH en quelques chiffres :

  • plus de 5 000 demandes par mois (enfants-adultes), en augmentation régulière
  • plus de 400 appels téléphoniques par jour
  • 60 visites en moyenne chaque jour (demandes de renseignements, dépôt de dossiers, visites médicales)
  • 153 agents (soit 123 temps complets) : des administratifs, des médecins, des travailleurs sociaux, des ergothérapeutes, des enseignants, des psychologues...
  • un réseau de partenaires (CPAM, CAF, Education nationale, associations de personnes handicapés, CCAS, hopitaux,...)
  • 110 000 dossiers instruits, en cours ou classés

Actualité sur la prise en charge du Handicap et de la dépendance des personnes âgées handicapées


Personnes âgées handicapées et dépendantes : les dernière informations sur les aides et produits à destination des personnes âgées handicapées.

On vous recontacte

Un conseiller vous recontacte gratuitement.

En cliquant sur le bouton ENVOYER vous acceptez d’être contacté par mail ou téléphone par les opérateurs de résidences services répondant à votre demande

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2021 - Tous droits réservés.
FERMER