Action commune en faveur de l'inclusion sociale des personnes en situation de handicap

Renouvellement de la convention de partenariat Association des Paralysés de France / Fondation Caisses d'Epargne pour la solidarité

Publié le 27 mars 2015
Action commune en faveur de l'inclusion sociale des personnes en situation de handicap

L'Association des Paralysés de France (APF) et la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité (FCEs) signeront le renouvellement de leur convention de partenariat le 20 mars prochain à 10h dans la salle Nelson Mandela, accessible aux personnes à mobilité réduite, à Sin-le-Noble.
Ce renouvellement de convention fait suite à celle signée entre les parties le 21 mars 2013. Il a pour objectif de conforter le partenariat mis en oeuvre entre les établissements et services de ces deux structures, sur le territoire du Douaisis.


Hervé Lherbier, Directeur Régional de l'APF et Éric Batcave, Directeur Délégué Nord à la Direction de la Santé et de l'Autonomie de la FCEs, rappelleront l'historique de cette convention née de la mise en place réussie d'interventions complémentaires entre le Service d'Accompagnement à la Vie Sociale de l'APF (SAVS) et le service d'aide à domicile de la FCEs (l'ASAPAD), après identification, par le SAVS, d'un besoin en aide humaine dans le cadre de la Prestation Compensatrice du Handicap (PCH). La convention sera signée par Hervé Lherbier, Directeur Régional de l'APF et Patrick Lambruschini, Secrétaire Général de la FCEs. Des témoignages de personnes en situation de handicap bénéficiaires des services des deux structures viendront illustrer ce partenariat.


Un partenariat de terrain


Cette convention est issue d'une expérience de terrain de plus de cinq ans. Une période de test concluante a eu lieu entre le Service d'Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) de l'APF de Douai dont la vocation est de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes handicapées ayant fait le choix de rester à domicile et l'ASAPAD de Sin-le-Noble, service d'aide à domicile intervenant, pour l'aide à la vie quotidienne et aux actes essentiels à la vie courante, sur l'ensemble de l'arrondissement du Douaisis auprès de plus d'un millier de bénéficiaires. À l'issue de cette période de test, l'APF et la FCEs ont décidé de formaliser un partenariat fondé sur l'échange, la coordination et la personnalisation de l'accompagnement, dans le souci du bien-être, du respect de l'autonomie et des souhaits de la personne en situation de handicap.


Des contacts étroits entre les deux structures ont permis la mise en oeuvre d'actions de sensibilisation et de formation des aides à domicile de l'ASAPAD à l'accompagnement des personnes en situation de handicap, intégrant désormais les enfants pour lesquels l'ASAPAD a obtenu une extension de son autorisation par le Conseil Général du Nord.


Ce partenariat vise une meilleure inclusion sociale des personnes en situation de handicap dans leur milieu de vie ordinaire ; il résulte du partage d'un socle commun de valeurs humanistes et citoyennes, telles que :

  • l'engagement effectif pour la défense et le respect de la citoyenneté de toutes les personnes en situation de handicap, et de la capacité de chacun à exercer de plein droit ses responsabilités dans la société ;
  • le respect du libre choix de la personne en situation de handicap de vivre à domicile, dans son milieu de vie ordinaire ou en établissement avec l'engagement commun d'optimiser la formation et la professionnalisation des équipes, de favoriser l'accessibilité de l'environnement (matériel, social et culturel) et de faciliter autant que possible le retour à domicile.
  • la valorisation et la promotion des valeurs de l'économie sociale et solidaire, garantes de l'éthique, de la qualité et du professionnalisme des services dispensés aux personnes en situation de handicap et à leur famille ;
  • la défense et la promotion d'un droit à compensation individualisé ; la survenue d'un handicap étant encore trop souvent synonyme de précarisation sociale.

Cette convention permet notamment de formaliser les relations et obligations réciproques en vue de participer à l'optimisation de la vie des personnes en situation de handicap ayant fait le choix de rester à domicile, en ce qui concerne la coordination organisée entre les deux services, ainsi que de la vie des personnes amenées à intégrer l'une des structures des deux entités signataires de la convention (résidences hôtelières ou EHPAD pour la FCEs, accueils de jour pour l'APF). La convention ouvre également la possibilité de mener collégialement une réflexion afin d'aboutir à la concrétisation d'éventuels projets communs et innovants, notamment au profit des personnes handicapées vieillissantes.


La mise en oeuvre de projets partagés


C'est dans la lignée de cette réflexion que le service d'aide à domicile, anciennement appelé SIRMAD SAPAD, a changé de nom au profit de l'appellation ASAPAD (Accompagnement et Services Aux Personnes A Domicile) intégrant de fait les personnes en situation de handicap.
Et c'est pour répondre aux besoins exprimés que l'ASAPAD s'est spécialisé dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap avec notamment la création d'un service de garde itinérante de nuit proposant des passages à domicile entre 22h et 7h. Ce service permet par exemple de réaliser un changement de position à 3h du matin ou encore d'accompagner et de raccompagner une personne en fauteuil lors d'une sortie au-delà de 21h. L'ASAPAD dispose en effet désormais de 2 véhicules aménagés pour personnes à mobilité réduite, obtenus dans le cadre d'une réponse à un appel à projet axé sur l'innovation à domicile.


C'est également avec cette approche qu'a été développé le concept de « Résidence Services éclatée » permettant l'accès des 4 logements-foyers de la FCEs aux personnes en situation de handicap. Ce projet, approuvé par le Conseil Général du Nord, a pour objectif d'offrir à la personne vieillissante handicapée moteur, au travers de logements adaptés, une solution d'hébergement inclusive dans une structure où les personnes pourront trouver un rôle social et sociétal. Parallèlement, à l'instar de la résidence d'Hasnon, 12 places pour personnes handicapées vieillissantes organisées autour d'un espace de vie adapté à leurs attentes ont été créées au sein de l'EHPAD de Sallaumines, établissement ouvert en septembre 2013 proposant également 2 unités Alzheimer et un accueil de jour.


Cet apport d'expertise et d'innovation dans les EHPAD accueillant des personnes en situation de handicap sera également précieux lors de la reconstruction prochaine de la résidence du Château à Écaillon qui devrait proposer des logements adaptés intégrant domotique et ergonomie des espaces.


Enfin, l'ouverture, à Loos-lez-Lille, d'une Maison d'Accueil Spécialisée (MAS) dénommée « Le Havre de Galadriel », prouve, s'il le fallait, l'ouverture effective, dans la région, de la FCEs au champ du handicap. Cette résidence accueillant des personnes victimes d'une cérébrolésion offre 36 places d'hébergement permanent, 6 d'hébergement temporaire et 5 d'accueil de jour. Elle favorise notamment le retour à domicile de ses résidents le week-end et durant les vacances par un relais des services entre la FCEs et l'APF.


Acteurs non lucratifs et porteurs des valeurs partagées de l'économie sociale et solidaire, l'APF et la FCEs se veulent garants de la mise en oeuvre d'un accompagnement et d'un accueil personnalisé empreint de respect, de bienveillance et de considération de l'autre. Soucieux de préserver la continuité de service et l'exonération, pour l'usager, des contraintes d'ordre administratif, organisationnel et financier, les 2 structures ont appris à se connaître et travaillent désormais au quotidien en synergie dans l'intérêt des personnes accompagnées.



Actualité sur la prise en charge du Handicap et de la dépendance des personnes âgées handicapées


Personnes âgées handicapées et dépendantes : les dernière informations sur les aides et produits à destination des personnes âgées handicapées.

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.


Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mention légales en bas de page).



© Australis 2018 - Tous droits réservés.
FERMER