Le concept DOMINO

DOMIcile Nouvelle Option, une alternative aux maisons de retraites et au domicile privé, proposée aux Séniors par le CMS de Sierre, en Suisse

Publié le 29 avril 2009

    Le CMS (Centre Médico-Social) de la région Sierroise, en Suisse, est parti du constat que:

    Plus l’âge avance, plus le lieu de vie et son environnement prennent de l’importance. Dans sa volonté d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées et de promouvoir le maintien à domicile, le CMS de la région sierroise mène, depuis plusieurs années, une réflexion sur l’habitat des personnes âgées. L’objectif est d’envisager les différentes possibilités qui permettent aux personnes de rester le plus longtemps possible à domicile.

    Le vieillissement de la population toujours plus important, une société qui change nécessitent la mise en place de nouvelles formes d’habitat, complémentaires au domicile classique et à d’autres institutions de soins. C’est dans cet esprit que le CMS développe des petites unités de vie, des lieux adaptés et intégrés à la vie d’un immeuble, d’un quartier, d’un village.

    Cette nouvelle forme de domicile se veut un complément aux structures existantes et s’inscrit dans la politique du maintien à domicile du CMS.


  • Age et domicile:
  • Rester chez soi, vivre chez soi sont autant d’expressions que nous adressent les personnes âgées. Le domicile est le territoire protecteur de l’individu où il organise sa vie en toute liberté, selon ses propres normes, selon ses goûts et dans ses meubles. Rester maître chez soi est un signe fort d’autonomie.

    Avec l’âge, les besoins des personnes se modifient. La personne âgée se retrouve parfois seule ; ses enfants puis, peut-être le conjoint, ami, frère ou sœur l’ont quittée. Les voisins de palier, l’entourage, les connaissances ont changé, ont vieilli ou sont partis. Les contacts se raréfient. La personne âgée sort de moins en moins, les repères sont différents, les commerces ont disparus.

    Les changements liés au domicile peuvent entraîner des réactions qui se recoupent d’ailleurs avec celles liées surtout au vieillissement comme:

    - le repli sur soi, la diminution des relations humaines et de la communication,

    - le désengagement social,

    - la solitude morale, la perte d’espoir,

    - la perte d’autonomie de plus en plus importante sur le plan physique par une absence de motivation et de stimulation,

    - un sentiment de plus en plus fort d’inutilité, une perte d’estime de soi,

    - un manque de sécurité tant physique que psychologique,

    - et bien d’autres encore.


    Ces différents aspects amènent bien souvent la personne âgée et son entourage à envisager des solutions diminuant ces aspects pesants.

    Le programme Domino veut répondre à ce souci d’avoir un domicile adapté et facilitant la conduite des actes de la vie quotidienne.


  • Un nouveau domicile:
  • Le programme Domino signifie DOMIcile Nouvelle Option, assembler pour mieux vivre ensemble. Il apporte une réponse et des services individualisés à des personnes âgées dans un logement adapté.

    Les appartements réunissent sous un même toit un petit groupe de personnes tout en respectant l’intimité et l’indépendance de chacune d’entre elles. Les locataires recréent un chez soi dans lequel ils retrouvent une sécurité intérieure avec leurs repères, leurs souvenirs, des objets témoins d'une histoire.

    L’appartement doit être situé dans un environnement qui comporte un mélange de générations. Il facilite les échanges avec d’autres, les relations et solidarités. Ce logement permet à la personne âgée de continuer à vivre en conservant le maximum d’autonomie et de projets.

    Grâce à un équipement spécialisé et l’absence de barrières architecturales, la personne âgée conserve ou retrouve un maximum d’autonomie. L’aide au sens large du terme, les soins et le soutien social par le personnel du Centre médico-social s’appuient sur les ressources du réseau familial et de l’entourage. L’aide et les soins s’inscrivent dans la continuité de la vie du domicile. Le personnel du CMS intervient à la demande des locataires. Les prestations reconnues sont facturées individuellement, comme pour n’importe quel domicile. Des présences à différents moments de la journée et de la nuit rassurent tant la personne âgée que son entourage. Selon les besoins, les locataires font appel aux différents services du CMS, par exemple:

    - aux soins à domicile 7 jours sur 7

    - des soins palliatifs à domicile

    - à l’aide aux activités de la vie quotidienne

    - à la présence de jour et de nuit

    - à l’entretien ménager de base (ménage, courses, lessive, etc.)

    - aux conseils et traitements des ergothérapeutes

    - à la sécurité à domicile 24h/24 du Domitel,

    - au matériel auxiliaire (lits électriques, chaises roulantes, etc.),

    - aux repas à domicile

    - aux services bénévoles de Pro Socio,

    - au soutien social

    - etc…


    Les différents motifs qui décident la personne à déménager sont:

    - elle a un besoin plus important de sécurité tant sur le plan physique que psychologique,

    - elle se sent seule, elle s’ennuie,

    - son autonomie est diminuée,

    - elle se sent inutile, pesant sur son entourage, en perte d’estime de soi,

    - elle souffre d’une maladie chronique liée à l’âge ou à un handicap,

    - elle a des troubles de l’orientation,

    - elle manque de stimulation affective, intellectuelle, physique.


    La présence d’un de ces critères peut déterminer le choix de la personne âgée pour un appartement Domino.

    Situés au cœur du tissu local, ces logements ont vu le jour dans différents quartiers de Sierre et des projets sont en cours dans les villages de la région en fonction des demandes.


  • Les appartements Domino: une première !
  • Le premier appartement de la région a ouvert ses portes en juin 98 à Sierre. Il est situé au Clos de Maison Rouge, à l’entrée ouest de la ville. L’appartement se compose de quatre lieux de vie individuels et de locaux communs. Les locataires meublent leur pièce individuelle avec leur mobilier privé. Le CMS équipe les locaux communs.

    En juin 1999, le CMS a ouvert le deuxième logement au centre ville de Sierre. Quelque peu différent du premier, cet appartement comporte 5 lieux de vie privés comprenant (1 pièce et 1 WC douche) et des locaux communs (salon, salle à manger, cuisine).

    En avril 2003, le CMS a ouvert le troisième appartement. Ce dernier se compose de 6 studios privés et toujours de locaux communs.

    En février 2004, le CMS ouvre le dernier appartement domino qui comporte 5 lieux de vie différents.

    D’autres projets sont en cours dans la région de Sierre et en Valais. Le CMS ouvrira notamment le premier appartement dans la région à Miège à la fin de l'été 2009. Un appartement avec 6 studios s’est ouvert en mai 2006 à Sion.


  • Organisation:
  • Le CMS est un intermédiaire entre un propriétaire (privé ou public) et les personnes âgées. Un contrat de sous-location est établi entre le CMS et les personnes âgées. Le CMS se charge d’encaisser les loyers mensuels et de les reverser au propriétaire.

    Les prestations d’aide et de soins sont facturées séparément par le CMS de manière individuelle et sur le même principe que dans n’importe quel autre domicile.


  • Financement:
  • Le budget mensuel d’un locataire domino correspond à celui d’une personne qui vit chez elle, à la différence qu’elle paie qu’une partie des heures d’aide au ménage dont elle bénéficie. Pour illustrer ces propos, voici l’exemple de M Domi. Ce locataire paie un loyer mensuel qui comprend sa part de locaux communs ainsi que ses lieux de vie privés. Il bénéficie de soins à domicile et d’aide au ménage. L’auxiliaire de vie est présente en moyenne 9h par jour dans l’appartement. Il prend les repas de midi à la maison. Son lieu de vie privé comprend une chambre et WC/douche. Voici en exemple les différentes factures qu’il a reçu du CMS pour le mois de mars.

    Loyer, charges, électricité 561.60 fr (372.5 euros)

    Soins à domicile 1071 fr (710.5 euros)

    Aide au ménage (il paie 2h sur les 9) 527 fr (349.6 euros).

    Repas à domicile 368.90 fr(244.7 euros).

    Entretien 250 fr (165.8 euros).

    Après avoir envoyé les factures de soins à domicile à son assurance, M. Domi reçoit le remboursement des 90 % de la facture. Le total à sa charge est donc de Fr. 1’814.60 (1,204 euros). M. Domi a une rente AVS suffisante et ne bénéficie pas de prestations complémentaires qui auraient pris en charge l’aide au ménage et le solde des soins à charge de M.


  • Principaux avantages:
  • - rester à domicile, dans son village, dans son quartier

    - garder ses relations, ses contacts

    - se sentir en sécurité

    - être indépendant, conserver son autonomie et sa mobilité dans des lieux sans barrières architecturales.

    - favoriser la solidarité entre les colocataires

    - acquérir un nouveau rôle social


  • Témoignage:
  • Depuis l’ouverture en 1998, les locataires et leur entourage apprécient ce type de logement. Une étude de satisfaction des locataires et des familles a été réalisée en 2005 qui a démontré une satisfaction générale des personnes concernées. La compagnie, l’indépendance, la liberté, l’encadrement médico-social ou l’ambiance sont les éléments positifs principaux que les locataires relèvent. Les familles s’associent à ces qualificatifs et rajoutent notamment un sentiment de sécurité pour leur parent.

    A l’occasion des différentes interviews pour la presse romande auxquelles les locataires ont participé, nous avons retenu le dernier article paru dans le Nouvelliste du 17 mars 2006 par Véronique Ribordy, « Mon Domino, c’est le paradis », dont voici le contenu:

    Joséphine Rollier a eu 90 ans le 2 décembre. Elle est assez contente de ce coup-là Joséphine. Depuis 5 ans, elle est à la retraite, comme elle dit. « J’avais assez travaillé ». Elle ne fait plus le ménage, ni le repassage. Une auxiliaire du CMS vient chaque matin lui préparer son petit-déjeuner et chaque soir son souper. A midi, elle se fait livrer son repas à domicile. Pourtant, elle n’est pas bien riche, Joséphine. Mais, elle vit dans un Domino ouvert en juin 1998 à Sierre. Un Domino, ce n’est ni un home, ni tout à fait chez soi. C’est entre-deux. «C’est le paradis » corrige Joséphine. Un Domino, c’est un appartement dans lequel plusieurs personnes âgées sont réunies et vivent pourtant en toute indépendance les unes des autres.

    Chacune chez soi

    Joséphine nous fait visiter son Domino, situé juste derrière Maison Rouge. Le salon s’ouvre sur les vignes et sur la petite maison rouge qui a donné son nom au quartier. Il y a une grande table où ces dames peuvent réunir leurs familles, un salon confortable avec des fauteuils modulables.

    Cet après-midi-là, l’auxiliaire de vie repasse pendant qu’une dame crochète, paisiblement installée sur le canapé. Le salon, la salle à manger et la cuisine sont communs aux quatre dames qui vivent là. Ensuite, c’est chacun chez soi. Chez Joséphine, la pièce est remplie de souvenirs.

    Sécurité et indépendance

    Des photos de ses enfants et petits-enfants sur les meubles, une grande armoire, une télé, un lit électrique, « le dernier qu’ils m’ont donné », dit-elle en souriant. Mais elle a pu prendre ses meubles et recréer son cadre de vie. Elle partage sa salle de bains avec une dame : « C’est mieux comme ça. Sinon on ne sort plus de sa chambre.»

    Quand Joséphine a perdu son mari, elle est restée seule quelques années avant d’aller vivre chez une de ses filles. Là, elle donnait un coup de main, s’occupait des petits-enfants.

    «Un jour, j’ai décidé d’arrêter et de me reposer. Je suis allée voir des EMS et cet appartement, il m’a plu. C’était le moment de partir, je tombais tout le temps. Et puis, ma fille arrivait à l’âge de la retraite, elle a toujours aimé son indépendance».


  • Quelques chiffres:
  • - Région de Sierre : 16 communes, 45'800 habitants

    - Aide et soins à domicile : env. 1’500 situations suivies en 2008


    DOMINO: à fin 2008

    - 64 locataires depuis 1998 dans les appartements Domino

    - 43 femmes, 21 hommes

    - 20 décès : 8 à domicile, 12 à l’hôpital

    - 16 placements en EMS

    - Coût mensuel : Déduction faite des remboursements des assurances sociales,

    Loyer, charges, électricité, aide et soins à domicile, nourriture, frais d ’entretien:

    minimum : Fr. 1100 (730 euros).

    maximum: Fr. 1950 (1,294.2 euros).


Guide des maisons de retraite


Comment s'y retrouver dans les différents types d'établissement d'accueil pour personnes âgées ?
Maison de retraite
, mapad, ehpad, Foyer logement, résidence personnes âgées, village sénior... Suivez le guide avec CapGeris

On vous recontacte

Un conseiller vous recontacte gratuitement.

En cliquant sur le bouton ENVOYER vous acceptez d’être contacté par mail ou téléphone par les opérateurs de résidences services répondant à votre demande

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2022 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies