Espace pro
Emploi | Recruteur | Formation | Fournisseurs | Agenda | Actu Produits | Tendances - Marchés | Revente LMNP
Nos Services | Qualité & Conseil | Financement | Emploi & Formation | Investissement - LMP | Achat - Vente Ehpad

Formation santé: En 2021, 169 533 élèves et étudiants, dont 85 % de femmes, étaient inscrits dans l'une des 1 318 formations aux professions sanitaires en France

Une hausse de 5 % du nombre d’inscrits dans les formations aux professions sanitaires qui concerne particulièrement les ambulanciers et les aides-soignants

Publié le 09 novembre 2022

Les formations aux professions de santé en 2021 : Une nette hausse du nombre d'inscrits et un taux de réussite qui retrouve son niveau avant crise sanitaire

La Direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques (DREES) met à disposition les données actualisées sur les formations aux professions sanitaires en 2021, issues de son enquête annuelle auprès des écoles qui dispensent ces formations.

Une hausse de 5 % du nombre d'inscrits dans les formations aux professions sanitaires qui concerne particulièrement les ambulanciers et les aides-soignants

En 2021, 169 533 élèves et étudiants, dont 85 % de femmes, étaient inscrits dans l'une des 1 318 formations aux professions sanitaires en France métropolitaine et dans les départements et régions d'Outre-mer (DROM). C'est 5 % de plus par rapport à l'année passée. Parmi eux, 94 895 sont en formation d'infirmier (toutes années de scolarité confondues), et 30 673 en formation d'aide-soignant. Ces deux formations représentent 74 % du nombre d'inscrits en 2021 dans les 16 disciplines sanitaires du champ de l'enquête. La hausse du nombre d'inscrits s'observe dans toutes les formations, sauf chez les psychomotriciens qui enregistrent une faible diminution (-0,2 %). Cette hausse est particulièrement prononcée chez les ambulanciers (+17 %) et les aides-soignants (+12 %). Les inscrits en formation d'infirmiers progressent plus modérément (+ 4 %), toutefois le nombre d'inscrits en première année de formation d'infirmiers augmente plus fortement (+ 9 %). Le nombre de places offertes à ces trois professions en tension a en effet été fortement augmenté en 2021 (graphique).

Le taux de réussite au diplôme retrouve son niveau de 2019, après une hausse d'un point en 2020
Le taux de réussite diminue de 93,4 % en 2020 à 92,6 % en 2021, et retrouve son niveau de 2019 après la forte hausse observée en 2020. L'année 2020 a été une année particulière avec la crise sanitaire, les formations ont été très perturbées tant au niveau des cours que des stages d'application. Ce phénomène a été notable pour les formations d'aide-soignant (augmentation du taux de réussite de 2 points en 2020, puis baisse de 2 points en 2021) et d'ergothérapeute (augmentation du taux de réussite de 5 points puis baisse de 5 points en 2021). Le taux de réussite au diplôme d'État d'infirmier recule moins fortement qu'il n'avait augmenté en 2020 (augmentation du taux de réussite de 2 points en 2020, puis baisse de 1 point en 2021). L'évolution inverse a cependant été constatée pour les auxiliaires de puériculture, avec une diminution du taux de réussite de 5 points en 2020, suivie d'une hausse de 5 points en 2021.

Un nombre de diplômés qui varie très fortement dans certaines des disciplines interrogées

Le nombre de diplômés des professions sanitaires s'élève à 65 627 en 2021, en hausse de 2 % par rapport à 2020. La situation est toutefois très contrastée selon les professions. Chez les pédicures-podologues, le nombre de diplômés continue de baisser fortement : -8 % de 2020 à 2021, alors qu'il avait déjà baissé de 23 % entre 2019 et 2020. À l'inverse, chez les ambulanciers, il progresse de 20 % en 2021, en lien avec la forte hausse des inscrits, après une baisse régulière depuis 2017. Le nombre de diplômés techniciens de laboratoire médical et de préparateurs en pharmacie hospitalières enregistre également une hausse de 17 %. Celui des diplômés aides-soignants progresse (+7 %) mais à un rythme plus modéré que le nombre d'inscrits : la plupart des rentrées dans les formations d'aide-soignant ayant lieu au deuxième semestre, les élèves entrés en 2021 seront principalement diplômés en 2022. Le nombre de diplômes d'infirmiers continue de diminuer en 2021 (-4 %) : la formation d'infirmier durant 3 ans, la hausse d'inscrits en 2021 se répercutera sur les diplômés de 2024.


12 % des étudiants ont été mobilisés dans le cadre de la réserve sanitaire dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19 en 2021
En 2020 et en 2021, les écoles de formations sanitaires ont été interrogées au sujet de la participation de leurs étudiants à la réserve sanitaire dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19. 15 % des formations ayant répondu à cette question (63 % des formations) sont concernées en 2021 (après 44 % en 2020). Au sein de ces formations ayant eu des étudiants mobilisés pour la réserve sanitaire, la moitié des étudiants y ont participé (après 34 % en 2020). Au total, cela représente 12 % de l'ensemble des étudiants inscrits dans une formation ayant répondu à la question (18 % en 2020).

L'ensemble des données sur les formations aux professions sanitaires en 2021, avec un historique remontant pour certaines séries jusqu'en 1966, sont accessibles sur le site data.drees dans le jeu de données « La formation aux professions de santé ». Elles contiennent, au niveau national et régional le plus souvent, des informations, déclinées par diplôme, sur le nombre d'établissements de formations, de candidats, d'inscrits, dont ceux en première année, de places financées, de diplômés et de validation des acquis de l'expérience (VAE), la part de femmes et d'hommes parmi les inscrits et parmi les diplômés, etc.

Encadré 1 - L'enquête annuelle sur les écoles de formation aux professions sanitaires

Cette enquête, appelée aussi « enquête Écoles », a été mise en place en 1980. Elle porte sur les formations aux diplômes de santé suivants : aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture, cadre de santé, ergothérapeute, infirmier diplômé d'État, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, infirmier puériculteur, manipulateur d'électroradiologie médicale, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, préparateur en pharmacie hospitalière, psychomotricien, sage-femme et technicien de laboratoire médical.

Pour en savoir plus :
- Vous pouvez consulter sur le site de la DREES une présentation détaillée de l'enquête Écoles, et y retrouver l'ensemble des études réalisées à partir de celle-ci ;
- Les données sur les formations aux professions sanitaires en 2021, y compris les séries longues 1966-2021 sur le site data.Drees dans le jeu de données « la formation aux professions de santé »

Encadré 2 - L'enquête sur les élèves et étudiants en formation aux professions sanitaires et sociales

L'enquête auprès des élèves et étudiants en école de formation aux professions de santé, dite enquête « Étudiants », est actuellement en cours de collecte et concerne les étudiants rentrés en formation au cours de l'année 2022. Cette enquête, complémentaire à celle auprès des centres de formation, permet de dresser le portrait des étudiants et de mieux connaître leur parcours scolaire et leurs caractéristiques sociodémographiques.


Cette année, des informations sur l'attractivité des métiers ainsi que sur l'impact de la crise sanitaire liée à la Covid-19 sur leur formation et leur vision du métier seront également disponibles. Les résultats de cette enquête seront publiés à la fin de l'année 2023.


Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement




© Australis 2023 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies