Etude 2015 sur les salariés « aidants » de proches âgés.

Aidants salariés : les entreprises intègrent la dépendance dans leur politique sociale

Publié le 02 octobre 2015
Etude 2015 sur les salariés « aidants » de proches âgés.

L'aide aux aidants de proches âgés est depuis plusieurs années une des préoccupations des gouvernements successifs. Mais, dans un contexte de baisse des moyens de l'Etat, de plus en plus d'entreprises prennent le relais et accompagnent leurs salariés sur cette problématique privée. Elles se professionnalisent sur le sujet, désormais intégré dans leur politique sociale.

La progression en deux ans de Responsage, la plateforme multimédia d'information, d'orientation et de conseil créée avec le soutien de Bayard et Danone, témoigne de cette évolution avec une vingtaine d'entreprises adhérentes, du CAC 40 et des ETI, couvrant plus de 65.000 bénéficiaires.

Une évolution notable, à la veille de la Journée nationale des aidants du 6 octobre prochain et de l'adoption de la loi d'orientation et de programmation pour « l'adaptation de la société au vieillissement » applicable en janvier 2016.

Responsage renouvelle en 2015 son étude sur « les salariés aidants de proches âgés » réalisée aujourd'hui à partir de 750 situations traitées par ses conseillers.

En France, plus de 4 millions de personnes soutiennent une personne de leur entourage âgée de plus de 60 ans, 47% de ces « aidants » ont une activité professionnelle et 16% des salariés s'occupent régulièrement d'un proche dépendant. Davantage de salariés vont être touchés par cetteproblématiqueimportante si l'on considère la progression du nombre de personnes âgées de 80 ans et plus (population la plus exposée à la dépendance) qui passera de 3 millions en 2010 à 7 millions en 2040. Soit environ 10% de la population totale contre 4,5% aujourd'hui.

Les entreprises se professionnalisent car l'impact de la prise en charge d'un proche âgé sur l'organisation de travail du salarié est fort

La perte d'autonomie d'un proche âgé est un facteur de stress majeur pour les collaborateurs, or 16% des salariés accompagnent un proche dépendant dont 20% chez les salariés de plus de 40 ans. Ce chiffre atteint 23 % chez les salariés de plus de 50 ans, en hausse de cinq points sur une année (1). C'est aussi un facteur de désorganisation : 8 salariés aidants sur 10 (soit 1,3 million de salariés) ont modifié leurs horaires de travail, et plus d'1 sur 3 ont réduit leur nombre d'heures (2).

Dans les entreprises ayant mis en place des mesures, on constate dans 88% des cas une réduction des congés maladie et de l'absentéisme et dans 85 % des cas, une amélioration de l'engagement des employés. Etude réalisée en Grande Bretagne « Supporting working carers » en 2013.

« L'accompagnement du salarié aidant devient une brique essentielle de la politique sociale », souligne Joël Riou, président d'ASAP Solutions Responsage. « Ce sujet sociétal, souvent mis en avant par les partenaires sociaux, est désormais intégré aux démarches RSE, prévention des risques psycho-sociaux, santé au travail... »

C'est dans ce contexte que sont désormais organisés par des entreprises des appels d'offres normés pour une définition précise des services liés au domaine complexe de la dépendance.

_____________________________________________________________________________

(1) Malakoff Médéric - avril 2014 - 5e baromètre santé et bien-être au travail

(2) Haut Conseil de la famille - 2011

Responsage, une réponse adéquate aux attentes des salariés aidants

La plateforme multimédia Responsage lancée il y a deux ans par des entrepreneurs sociaux est devenue opérationnelle auprès d'une vingtaine d'entreprises (1) représentant plus de 65 000 ayants droit au service.

Son succès est lié à l'adéquation des services proposés aux salariés aidants :

- L'éventail des thématiques est vaste : les questions peuvent porter sur l'évaluation des besoins, une recherche d'hébergement (maison de retraite, court séjour de répit...), d'aide à domicile, d'équipements pour le domicile, sur les modes de financement, les aspects juridiques etc.,

- La base de connaissance est unique avec plus de 60 000 contacts et elle est mise à jour en permanence,

- Le suivi du salarié est personnalisé : contrairement à un site Internet, la plateforme mise sur une relation humaine. Ainsi le salarié appelle un numéro (gratuit ) et présente sa situation à un conseiller expert du vieillissement et des dispositifs ad hoc. Ce conseiller, après analyse de la situation du salarié et du proche âgé, transmet une réponse détaillée par courriel dans les 72 heures. Un suivi est opéré à échéance régulière et la prestation est systématiquement évaluée,

- La couverture est nationale et les réponses sont géolocalisées,

- Des conditions d'achat préférentielles sont offertes : Responsage, totalement indépendant de ses fournisseurs est à même de négocier des avantages tarifaires pour le compte des adhérents.

Etude 2015 sur les salariés aidants de prochesâgés

La plateforme multimédia Responsage de conseil aux salariés aidants est un observatoire intéressant de la problématique vécue en entreprise tant par le nombre que la diversité des dossiers traités.

En 2014 une première étude a été réalisée à partir de 200 situations traitées pour des salariés d'entreprises adhérentes à Responsage.

En 2015 l'étude (2) porte sur 750 dossiers.

- Les salariés qui aident un parent âgé sont seuls face à leur problème : dans 86% des cas, ils n'ont pas contacté de structures de proximité type CLIC, CCAS ou réseaux gérontologiques car ils les méconnaissent. 95% n'en ont pas parlé à leur manager ou à la DRH.

- L'entreprise est ressentie comme légitime sur cette préoccupation d'ordre privé qui a une incidence directe sur la qualité de vie au travail : 95% des salariés concernés ont utilisé le service d'aide Responsage sur leur temps de travail. Le contact humain, téléphonique, est privilégié par 80% d'entre eux.

- 69% des appelants sont des femmes,

- Les salariés ont besoin d'aide sur tous les sujets. 46% des situations portent sur la mise en place ou l'augmentation de services à domicile, 12% sur la recherche d'une place à court terme en maison de retraite, 12% sur des sujets juridiques.

- Les salariés aidants habitent en moyenne à plus de 200 km de leur parent,

- 2 appelants sur 3 font face à une situation stressante avec un risque élevé d'absentéisme : maladie d'Alzheimer ou dépression du parent, sortie d'hospitalisation, désaccord dans la fratrie sur l'aide à mettre en place...

(1) Bayard, Danone, Crédit Agricole Assurances, GDF SUEZ Global Gaz &GNL, Pernod- Ricard, L'Oréal, Sanofi France, Eurazeo, Neuflize, Webhelp, Gecina, ANF Immobilier, Technicolor, PWC, Henkel...


Aidants et Aidés


LA PAROLE AUX AIDANTS
Comment gérer au quotidien la relation de l'aidant vers la personne aidée, souvent en état de dépendance? Comment faire en sorte que l'aidant ne s'épuise pas? Des conseils et , initiatives et retour d'expériences sont recensés dans cette rubrique. La parole est également donnée aux aidants afin qu'ils partagent le quotidien de leur vie d'aidant.

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER