« Et même si je le sais, je n'arrive pas à me dire qu'elle va mourir... »

Ce sont des échanges entre aidants sur l’accompagnement de fin de vie, la peur que l’aidant ressent face à la mort de son proche. Ces échanges entre aidants illustrent le réconfort que des aidants peuvent apporter à d’autres aidants même à travers les réseaux sociaux. Ils abordent le thème de l’apprivoisement de la mort par l’aidant.

Publié le 28 octobre 2014

Il y a des fois où simplement lire des échanges entre aidants nous aide tout autant que lire un article écrit sur le même sujet. Voici les échanges d'un groupe d'aidants qui communiquent entre eux sur une page Facebook fermée et qui abordent la peur de la mort que ressent l'un de ses membres, F, à la perspective du départ proche de sa compagne, D.


F : Et même si je le sais, je n'arrive pas à me dire qu'elle va mourir. J'ai peur car je sais que c'est la respiration qui va flancher et qu'elle va s'étouffer dans mes bras. J'ai tellement peur si tu savais. C est difficile de vivre avec ça en tête.


K : c'est normal d'avoir peur Françoise, tout le monde aurait peur à votre place. L'essentiel est de pouvoir l'exprimer, de ne pas rester avec cette peur. Est-ce que vous pensez qu'appeler un parrain ou une marraine d'Avec nos proches vous aiderait? Ce sont tous d'anciens aidants, la plupart sont déjà passés par les mêmes épreuves que celle que vous traversez en ce moment, peut-être que cela vous aiderait?


F : Peut être qui sait ? Je veux bien essayer. Leur malheureuse expérience ne peut qu'être utile et bénéfique je pense. Merci beaucoup pour ce renseignement qui ne peut que m aider à peut-être appréhender cette peur autrement. Merci c'est vraiment très gentil.


O : F, Catherine l'exprime très bien, c'est normal d'avoir peur, mais le dire permet d'évacuer. Rester avec sa peur, seule, bloque tout moyen de penser, de réfléchir, étouffe et engendre une cascade de sentiments négatifs qui ne permet plus d'avancer. Je pense un jour l'avoir écrit sur l'autre forum : il est important d'apprivoiser sa peur, savoir qu'elle existe mais justement ne plus en avoir peur. Je vous embrasse toutes les deux.


F : Peut être alors arriverai je un jour à l'apprivoiser ?! Pour l'instant c'est elle qui m'a emprisonnée.


O : qui t'a emprisonnée et empoisonnée... essaye de ne pas la laisser faire!


F : C est difficile O de la contrer. Je ne sais pas comment faire. Elle est là, bien ancrée. Vous avez raison, elle gâche beaucoup de mon temps dans mon esprit mais je ne peux m'empêcher d'avoir peur que D souffre. Je vois bien son visage torturé quand elle tousse et qu'elle a du mal à prendre sa respiration et à chaque fois j'ai mal de la voir peiner et forcément, j'ai peur que ce soit ce maudit moment que les médecins m'ont décrit. Comment apprivoiser ça et faire autrement ? Si seulement je savais !


K : en parler... on n'apprivoise que ce que l'on connait (Saint Exupéry : Le Petit Prince), la meilleure façon d'apprivoiser la peur c'est d'en parler, pour la connaitre et la reconnaitre. Pour qu'elle sorte. Courage F, c'est le premier pas qui coûte. Dans la journée essayez d'appeler Avec Nos Proches, et continuez aussi à venir ici, il y aura toujours quelqu'un pour vous répondre et vous soutenir.


E : Bises à D et toi, je te serre fort contre moi, ce sont mes gestes de réconfort et d'admiration. On est toutes avec toi. Ferme les yeux et je t'assure, tu es capable de sentir nos bras autour de toi, notre chaleur quand tu reposes ta tête sur notre épaule. Et pas besoin de rouvrir tes yeux pour voir notre sourire, pour sentir notre caresse de notre main qui passe sur tes cheveux.


F : Merci pour ce geste de réconfort. Des fois j'aimerais bien que quelqu'un me serre dans ses bras juste pour me réconforter un peu, mais en 14 mois malheureusement c'est jamais arrivé. Merci beaucoup pour ce tendre petit moment de sérénité !


Echanges rapportés par Emilie, aidante, membre d'un groupe Facebook fermé réunissant 16 aidants


Aidants et Aidés


LA PAROLE AUX AIDANTS
Comment gérer au quotidien la relation de l'aidant vers la personne aidée, souvent en état de dépendance? Comment faire en sorte que l'aidant ne s'épuise pas? Des conseils et , initiatives et retour d'expériences sont recensés dans cette rubrique. La parole est également donnée aux aidants afin qu'ils partagent le quotidien de leur vie d'aidant.

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER