Empathie et les pensées postées sur E-aidants

Le propre des aidants, c’est de ne pas pouvoir à tout moment sortir dans la rue et rencontrer d’autres aidants. Alors le « virtuel » devient le mode de relations le plus évident, qu’il s’agisse du téléphone, des mails, des twitts, des forums Internet entre aidants, ou d’images et pensées postées sur des sites d’aidants ou ses propres pages Facebook. Le « virtuel » devient réalité quand il permet à des aidants de communiquer entre eux au quotidien, au moment où l’un a besoin de soutien, ou que l’autre veut partager un succès !

Publié le 19 septembre 2014

Je réfléchissais ce matin à E-aidants et l'initiative qu'E-aidants avait prise de permettre aux aidants de publier des « pensées » à d'autres aidants, que ce soit d'autres aidants inscrits eux aussi sur le site d'E-aidants, ou ailleurs. C'est si facile de poster une pensée, cela me prend trois minutes de composer l'image et de l'envoyer à E-aidants. Et aussi un gros avantage, c'est qu'une « pensée » envoyée le matin est postée le matin même, ou au pire l'après-midi. Et même le WE ! Alors c'est en train de devenir un réflexe pour moi, poster une pensée pour l'une ou l'autre de mes amis sur leur site. Hier c'était Simahey qui n'allait pas bien, avant-hier, c'était Kat. Il y a 8 millions d'aidants ou 9 millions d'aidants, si on se donnait le mot et que ce site d'E-aidants était connu de milliers d'aidants, je vois trop bien la floraison d'images et de pensées de soutien ou de mots d'amour sur le site.


C'est le « je pense à toi » que Kat a toujours dit qu'il faisait du bien aux aidants.


Le « propre » des aidants, c'est de ne pas pouvoir sortir dans la rue et se réunir avec d'autres aidants. Alors forcément le virtuel devient un fantastique moyen de communiquer entre nous. Le Twitt, la page Facebook, les sites de relations et d'échanges comme celui d'E-aidants, les forums Internet, autant de moyens qu'on dit être virtuels, sauf que les amitiés qu'on peut y développer entre aidants sont extraordinaires.


Cette réflexion, je la dédie à tous mes amis et amies aidants qui m'apportent tant, que ce soit Kat, Elise, Simahey, Catelyne, Jean-François, JLB, Frédérique, Cath.P., RobertS, Vilou, Berlac, Taniak, Yoyo, Evy33, Persévérance, Bernard (il est mort aujourd'hui mais ses apports sont toujours aussi forts dans ma mémoire), Sophie, Nik, Elodi, Natacha, Christian, 2nise, Pauline, et..., et forcément je vais faire de la peine à tous ceux et celles que je n'ai pas nommé, mais vous êtes bien une cinquantaine dans mon esprit.


Quand je vois Berlac qui prend Vilou par la main et l'aide sur Alzheimer. Quand je vois Yoyo qui prend d'autres aidants par la main et les aide. Quand je vois Kat qui parle aux journalistes et qui leur dit le quotidien des aidants. Tout ça est du « virtuel », et pourtant c'est si concret pour les aidants.


Pensées à tous les aidants et grosses, grosses bises!


Emilie, toujours aidante de sa sœur Joy, cancer du sein « guéri » parait-il selon les docteurs, mais elle, Joy, ne le sent pas comme tel dans son esprit et son corps


Aidants et Aidés


LA PAROLE AUX AIDANTS
Comment gérer au quotidien la relation de l'aidant vers la personne aidée, souvent en état de dépendance? Comment faire en sorte que l'aidant ne s'épuise pas? Des conseils et , initiatives et retour d'expériences sont recensés dans cette rubrique. La parole est également donnée aux aidants afin qu'ils partagent le quotidien de leur vie d'aidant.

On vous recontacte

Un conseiller vous recontacte gratuitement.

En cliquant sur le bouton ENVOYER vous acceptez d’être contacté par mail ou téléphone par les opérateurs de résidences services répondant à votre demande

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2021 - Tous droits réservés.
FERMER