Un patch connecté pour prévenir les problèmes de déglutition chez les personnes âgées

Tout le monde a déjà entendu parler des problèmes de déglutition comme la dysphagie ou encore la fausse route...

Publié le 23 janvier 2020
Un patch connecté pour prévenir les problèmes de déglutition chez les personnes âgées

Tout le monde a déjà entendu parler des problèmes de déglutition comme la dysphagie ou encore la fausse route. Intervenant la plupart du temps lors de l'alimentation, ces troubles sont courants chez les nourrissons, les personnes âgées, à mobilité réduite ou encore affaiblies par une maladie ou un traitement. En ne prenant que les chiffres des États-Unis pour chaque année, quelque 9 millions d'adultes et pas moins de 500 000 enfants sont confrontés à une difficulté à avaler, aux conséquences parfois dangereuses.

Depuis plusieurs années, la médecine traditionnelle s'appuie sur des nouvelles technologies pour améliorer la santé des patients, y compris lorsqu'ils souffrent de dysphagie. Voilà pourquoi des essais sont actuellement menés pour proposer, aux personnes concernées, un patch connecté qui enregistre en temps réel les mouvements du larynx et de l'œsophage afin de déceler immédiatement les dysfonctionnements.

Dysphagie, fausse route... Qui est concerné et que faire ?

Les troubles de la déglutition au sens large touchent toutes les générations et toutes les conditions sociales, même si les jeunes enfants et les personnes âgées sont particulièrement concernés. La conduite à tenir en cas de fausse route est difficile à choisir, car les manipulations éventuelles de la personne qui s'étouffe sont différentes en fonction de son état. Pour faire simple, on n'intervient pas de la même manière sur quelqu'un qui fait une fausse route partielle comme lors d'une fausse route totale. Rajoutez là-dessus l'instant de panique légitime et la situation peut vite dégénérer.

À l'exception des gestes qui sauvent à appliquer lors d'une crise d'étouffement, il n'existe pas de traitement immédiat à appliquer. En revanche, plusieurs exercices musculaires de la tête et du cou limitent les risques de fausse-route, mais encore faut-il avoir eu le temps de les pratiquer et que l'état de santé de la personne le permette.

Comment agit le patch et en quoi améliore-t-il le quotidien des patients ?

C'est face à ces grandes inégalités de traitement des dysfonctionnements de la déglutition que plusieurs chercheurs de l'université américaine de Purdue ont imaginé une solution pour prévenir les mouvements anormaux de la trachée, qui conduisent généralement à un étouffement. Le patch qu'ils ont conçu se pose sur le bas du menton, juste avant la naissance du cou. Grâce à une multitude de capteurs, il enregistre tous les mouvements musculaires et nerveux de la gorge. Car lorsque nous avalons, ce sont 40 paires de muscles, 6 paires de nerfs et plusieurs zones cérébrales qui sont sollicitées.

Mais au-delà d'alerter un proche ou un praticien de tout dysfonctionnement de la déglutition, ce patch permet également de cibler les étapes de l'ingestion, dont celles qui occasionnent une fausse route. Grâce à ce ciblage, l'intervention en cas d'étouffement est plus rapide, afin de limiter des conséquences parfois dramatiques. En outre, une étude approfondie du mécanisme de déglutition de chaque personne favorise une sélection de traitement adapté.


Actualité des produits qui facilitent la vie des seniors et personnes âgées


L'actualité des services aux personnes âgées, des maisons de retraite et du maintien à domicile

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2020 - Tous droits réservés.
FERMER