Avez vous la bonne MUTUELLE SENIOR?
Réduisez le cout de votre mutuelle !
En savoir +

MedTechLab : bilan et perspectives du partenariat AESIO Santé et Mines Saint-Etienne

La technologie pour réduire des risques de dépendance des personnes âgées

Publié le 12 octobre 2023

En France, le nombre de français âgés de 75 à 84 ans va augmenter de +50 % entre 2020 et 2023 (4,1 millions à 6,1 millions). Ce vieillissement de la population entraine de grandes problématiques économiques et sociales. Pour y répondre, de nombreux défis sont à relever : maintien facilité à domicile, ralentissement de l'entrée en dépendance, dispositifs favorisants l'autonomie dans la vie de tous les jours, etc.

Le vendredi 20 octobre, l'École des Mines de Saint-Etienne, AÉSIO Santé et AÉSIO mutuelle organisent un évènement au MedTechLab®, un living lab dédié à la conception et aux tests grandeur nature de nouveaux produits ou services intégrant de nouvelles technologies pour la santé. L'espace accueille notamment un appartement pour personne âgée ou fragile, grandeur nature et connecté.

L'évènement sera l'occasion de présenter aux participants - institutionnels et acteurs locaux de la Santé - l'aboutissement de 4 projets et le lancement de 3 nouveaux programmes d'envergure.

2023 a également marqué le lancement des portes ouvertes trimestrielles pour l'accueil du grand public, des étudiants et des professionnels de santé. Les visiteurs peuvent découvrir les projets, tester les dispositifs et échanger avec les chercheurs et ingénieurs.

Prédire les fragilités des séniors pour ralentir leur entrée en dépendance

Parmi les nouveaux projets qui seront présentés le 20 octobre, citons ALAIN, un dispositif qui permet de prédire la dégradation cognitive d'une personne âgée grâce l'intelligence artificielle. Il s'agit de collecter régulièrement les données cognitives d'une personne âgée qui utilise un Tovertafel (tour de jeux ludique et interactive répandue en EHPAD). Grâce à l'IA, on analyse l'évolution de ces données pour prédire si l'état cognitif de la personne âgée va se dégrader ou non. Alerté, le médecin peut alors mettre en place rapidement un programme pour soigner ou ralentir cette dégradation, afin de retarder l'entrée en dépendance de la personne.

La méthode est particulièrement innovante car actuellement, pour évaluer la fragilité cognitive d'une personne, les tests sont lourds, demandent beaucoup de ressources, et ils sont longs : quand la dégradation cognitive de la personne âgées est avérée, c'est souvent trop tard pour agir.

Rappelons que, parmi les projets réalisés avec succès par les équipes du MedTechLab®, citons la Box des fragilités. Ce dispositif permet de détecter les tout premiers signaux de vulnérabilité d'une personne âgée. Des capteurs placés dans l'appartement de la personne analysent son comportement quotidien, collectent les données (physiologiques, sensorielles, nutritionnelles...) et modélisent son jumeau numérique. À partir de ces données, le système prédit la fragilisation de la personne. Les informations sont transmises aux médecins qui peuvent mettre en place, à temps, des solutions faire reculer l'entrée en dépendance.

L'Intelligence Artificielle pour réduire les risques de chute

Lors de l'évènement du 20 octobre, les chercheurs du MedTechLab® présenteront le nouveau projet Prévichute. Il s'agit d'une plateforme d'intelligence artificielle destinée à identifier et estimer les risques de chute des seniors de plus de 65 ans, à partir de données d'accidentologie et de la vie quotidienne (assurance maladie et mutuelles). L'objectif étant de pouvoir proposer une prise en charge précoce et ciblée, avec un parcours de surveillance et un accompagnement adapté.

Prévichute s'inscrit dans Plan antichute national, lancé par le Gouvernement en 2022 pour réduire de 20 % le nombre de chutes mortelles ou entraînant une hospitalisation. Les Accidents de la vie courante sont en effet la 3ème cause de mortalité en France (21000 décès, 11 millions d'accidents), la chute étant le plus fréquent chez les plus de 65 ans.

L'expérimentation est menée conjointement par plusieurs acteurs, AÉSIO Santé, Calyxis, Technalia, Aqui o termes, Korian et l'École des Mines de Saint Étienne, soutenue par la fondation MAIF pour la recherche et Saint-Etienne Métropole.

Un serious game pour détecter les problèmes de mémoire

Le vieillissement de la population entraine l'augmentation du nombre de personnes atteintes d'Alzheimer. Or, il n'existait pas, jusqu'à aujourd'hui, un dispositif professionnel permettant de tester rapidement et régulièrement sa mémoire : quand des problèmes étaient détectés, il était souvent trop tard.

Le 20 octobre, les visiteurs pourront découvrir l'application Mémo TLM. Grâce à l'accompagnement du MedTechLab®, les professionnels de santé et la start-up Dynseo, spécialisée dans les jeux de mémoire, ont en effet conçu une application sur mobile, un serious game, qui permet de réaliser de façon ludique les tests habituellement utilisés lors d'une consultation mémoire. Les informations sont communiquées aux professionnels de santé qui pourront proposer au patient une prise en charge personnalisée.

L'appli est actuellement testée au Centre Mutualiste de Consultation de Mémoire de Saint-Etienne et à l'accueil de jour La Parenthèse à Privas.


Silver Economie


L'actualité de la Silver Economie.
Depuis fin 2103, et la publication des nombreux rapports gouvernementaux préconisant des développements autour des services et produits à destination des Seniors et Personnes Âgées, la Silver Economie se déploie sur tout le territoire.

Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement




© Australis 2024 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies