Les Girandières Wintzenheim. Une nouvelle résidence seniors qui allie sécurité et convivialité

Interview de Madame Aurélie CORDONNIER la directrice de cette résidence

Publié le 02 septembre 2019
Les Girandières Wintzenheim. Une nouvelle résidence seniors qui allie sécurité et convivialité

La résidence Les Girandières de Logelbach-Wintzenheim a ouvert ses portes au tout début de l'année 2019. Située à 5 minutes en voiture du centre-ville de Colmar, elle offre aux seniors un cadre de vie agréable et entièrement sécurisé. Retour sur les spécificités et les atouts de cette nouvelle résidence aux côtés de sa directrice, Aurélie Cordonnier.

La rédaction

Parlez-nous de votre nouvelle résidence. Depuis quand est-elle ouverte ?

Aurélie Cordonnier

La résidence est ouverte depuis le 1er février 2019. Elle compte 101 appartements en location d'une, deux et trois pièces, et pour l'heure, une cinquantaine de résidents. 17 salariés en équivalent temps plein y travaillent, un chiffre qui est voué à s'accroître avec l'arrivée de nouveaux résidents prochainement. Nous avons d'ailleurs des recrutements en cours. Nous cherchons à étoffer notre équipe de cuisine et d'auxiliaires de vie sociale. Notre effectif devrait donc continuer à croître jusqu'à 25 collaborateurs environ.

La rédaction

Quelles sont les spécificités de la résidence Les Girandières de Wintzenheim ?

Aurélie Cordonnier

C'est le bon compromis entre la résidence de ville et la résidence de campagne. Nous sommes vraiment aux abords de Colmar. Les résidents ont tous les avantages de la vie rurale tout en étant à côté d'une ville touristique avec beaucoup de marchés, de commerces et de lieux à visiter. L'autoroute et la route des vins sont très proches, de plus, nous sommes implantés dans un éco-quartier.

La rédaction

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours professionnel ?

Aurélie Cordonnier

J'ai un parcours atypique au sein du groupe (ndlr : groupe Réside Etudes, dont font partie Les Girandières). Je suis arrivée en 2009 en tant que chargée d'accueil dans une résidence située à une trentaine de kilomètres de celle que je dirige actuellement. J'ai bénéficié ensuite d'une évolution professionnelle interne au sein du groupe et j'ai pris le poste d'assistante de direction. Puis en 2013, soit 4 ans après, on m'a proposé un premier poste de directrice de la résidence de Volgelsheim, où je suis restée jusqu'à fin 2018. Avec la construction de notre nouvelle résidence pour seniors de Wintzenheim, la direction m'a proposé d'œuvrer pour sa mise en exploitation. J'ai donc bifurqué vers cette nouvelle résidence pour m'occuper de son ouverture et de tout ce que cela peut comporter.

La rédaction

Et en quoi est-ce que cela consiste, plus précisément ?

Aurélie Cordonnier

C'est très polyvalent. Il y a une grosse partie technique avec le suivi du chantier, qui nous prend une bonne partie de notre temps. Nous suivons également la livraison de tout ce qui est nécessaire pour préparer l'exploitation : équipements de cuisine, buanderie, lingerie, etc. Parallèlement, nous assurons le démarrage de la commercialisation. C'est un travail de fond ! Nous sollicitons notre réseau pour faire connaître la résidence et organiser des visites. 6 mois avant l'ouverture, nous acquérons les appartements témoins. Petit à petit, nous avons accès à différents espaces communs de la résidence. Ensuite, il faut également composer l'équipe, s'occuper du recrutement.


Un travail d'équipe!

Un travail d'équipe!

La rédaction

Justement, comment recrutez-vous vos collaborateurs ? Quels sont vos critères ?

Aurélie Cordonnier

Nous avons des critères précis d'embauche pour certains postes. Je me fie également à mon ressenti. Nous avons des indicateurs pour voir si les gens ont de l'empathie, s'ils ont envie d'être au service des seniors. Toutefois, pour les postes de cuisinier, par exemple, nous nous attachons surtout aux qualifications et au savoir-faire, et nous orientons vers des profils issus de la restauration traditionnelle car nous souhaitons offrir à nos résidents une cuisine élaborée, traditionnelle et goûteuse. Par ailleurs, nous avons des obligations réglementaires pour certains postes comme les auxiliaires de vie pour lesquels nous faisons exclusivement appel à du personnel diplômé. Notre cahier des charges est très précis en ce qui concerne le personnel accompagnant les seniors.

La rédaction

En tant que directrice, à quoi ressemblent vos journées ? Votre mission est proche de celle d'un chef d'orchestre ?

Aurélie Cordonnier

Oui c'est un peu ça ! La particularité d'un poste de responsable de résidence est cette multitude de casquettes. On a un panel assez large de missions : de la gestion financière en passant par le développement de notre image de marque, le travail avec le réseau professionnel, le relationnel avec le public... Nous participons également à différentes manifestations dans le secteur des résidences services ou en lien avec tout ce qui s'inscrit dans le schéma gérontologique, mais le plus gros de notre travail concerne la gestion de sécurité des biens et des personnes. Il faut garantir la sécurité de l'immeuble, effectuer les contrôles périodiques, s'affranchir des obligations réglementaires liées aux contrats d'entretien...

La rédaction

Garantissez-vous un cadre réglementaire ?

Aurélie Cordonnier

Oui, nous nous sommes engagés sur la gestion administrative du bâtiment. Nous avons le label AFNOR. Notre cahier des charges est relativement serré et nous sommes audités régulièrement. Il est important de veiller à ce que tout soit fait dans le respect des procédures.

La rédaction

Il y a aussi la dimension management.

Aurélie Cordonnier

Oui. Des services techniques aux cuisines, aux auxiliaires de vie ou au service administratif, l'équipe a un large spectre de compétences. Les rôles sont tous très différents et définis. On ne gère pas toutes ces personnes de la même façon. Chacune a sa propre fibre. Sur cette partie management, je m'appuie sur les chefs de service tels que l'infirmière coordinatrice ou le chef de cuisine.

La rédaction

Parlez-nous du relationnel avec le public.

Aurélie Cordonnier

Nous sommes présents pour les résidents et leur famille, ne serait-ce que pour les rassurer, les aiguiller par rapport aux différentes questions qu'ils se posent. Changer de vie et d'habitat pour venir en résidence services, ce n'est pas rien. Cela soulève beaucoup de questions, parfois des angoisses, aussi bien pour les personnes concernées que pour la famille. C'est pourquoi nous restons très disponibles pour elles.

La rédaction

Quel type de questions peuvent se poser les personnes que vous recevez en rendez-vous ?

Aurélie Cordonnier

Dans un premier temps, il faut les rassurer, notamment en essayant de faire une projection de ce que sera leur vie dans la résidence, ce que cela va leur apporter en positif. Aujourd'hui, il y a toujours un amalgame entre la résidence seniors et la maison de retraite hospitalière. Il faut bien expliquer quelles sont les différences, bien replacer les choses dans leur contexte. Il y a également beaucoup de questions d'ordre financier : 'Est-ce qu'il existe des subventions ?' 'Avec un budget de tant par mois, mon parent va-t-il pouvoir s'autosuffire ?' Parfois, les gens nous questionnent simplement sur l'organisation du déménagement parce qu'ils n'ont pas de contact ou ne savent pas vers qui se tourner, ce qu'ils doivent emmener ou non. En définitive, on nous pose toutes sortes de questions très terre à terre et il est important d'apporter des réponses précises. Nous avons donc un bon réseau de partenaires autour de la résidence, tous corps de métiers confondus, nous permettant d'assurer une continuité de services. C'est très important.

La rédaction

Selon vous, pourquoi les seniors ont tout intérêt à s'installer aux Girandières ?

Aurélie Cordonnier

Pour moi, l'atout premier est la sécurité. Tous les logements sont adaptés et la résidence est entièrement sécurisée. Le bâtiment est fermé la nuit et sous vidéosurveillance. Du personnel est disponible tous les jours, 24h sur 24. Les résidents ont un médaillon de sécurité sur eux. Finalement, c'est la combinaison de tous ces éléments qui nous permet de prévenir, d'anticiper et d'éviter d'éventuelles difficultés. Par ailleurs, en évoluant dans un appartement adapté, on regagne en autonomie. On peut refaire beaucoup de choses que l'on ne faisait plus à son domicile, moins pratique et plus accidenté car souvent doté d'un escalier ou d'une salle de bain ancienne. Dans notre résidence, les seniors peuvent vivre en toute sécurité. Le deuxième axe est celui de la convivialité. Aux Girandières, on est chez soi mais dès que l'on ouvre la porte, on gagne les espaces communs de la résidence. Du monde circule, il y a du personnel, une salle d'animation, un restaurant... Bref, on n'est jamais seul.

La rédaction

Cela permet d'aller au-devant de situations d'isolement et de la perte d'autonomie qui en découle.

Aurélie Cordonnier

Complètement. Plus on est actif, plus on a une vie sociale et plus on retarde les effets du vieillissement. On se rend compte que des personnes qui ont un début d'altération cognitif recommencent à participer à des jeux et ont de nouveau recours à leur mémoire. Leur moral s'améliore et leur état de santé se stabilise. De même, les personnes qui ont un problème d'ordre physique prennent de nouveau part à des activités et ont plaisir à revoir du monde. Aller rencontrer la voisine, se retrouver pour le café... Toutes ces petites choses du quotidien ! On se mobilise plus, on marche plus et surtout, on se concentre moins sur la « bobologie ». Donc forcément, ça va mieux. On est dans un cercle vertueux.

La rédaction

Quels sont les événements à venir au sein de la résidence ?

Aurélie Cordonnier

Il y a pas mal de choses ! En interne, nous organisons une animation tous les jours. Cet après-midi, par exemple, les habitants fabriquent des nichoirs à oiseaux qui seront ensuite installés dans notre parc à l'automne. Nous organisons également des sorties une fois par semaine (visite de la Roseraie, balade en péniche sur le Rhin jusqu'à Strasbourg...). Certaines de nos activités sont également ouvertes vers l'extérieur : vernissage d'une exposition, repas à thèmes ou activités dansantes. On ouvre nos portes et les gens peuvent ainsi faire partie de l'événement sur simple inscription.

La rédaction

Pour conclure, quels sont selon vous les atouts majeurs de la marque Les Girandières ?

Aurélie Cordonnier

Selon moi, c'est le fait d'avoir au sein de nos résidences du personnel qualifié 24h/24 et de ne pas faire l'impasse sur les professionnels du métier. Nos équipes sont vraiment compétentes. Présentes de jour comme de nuit, elles assurent une vraie continuité de service. C'est un véritable atout pour le public que nous accueillons dans nos résidences.



Infos Pratiques

Infos Pratiques

Adresse:

2, rue des Cotonnades Ancien site Velcorex 68920 WINTZENHEIM

Téléphone :


0 800 969 996



Résidence Service


Résidence avec services pour senior : une alternative pour le logement des personnes âgées et les seniors. Ces résidences avec services proposent à la vente ou en location des logements dans des résidences qui intègrent des services comme la restauration, l'animation, le gardiennage....

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER