Espace pro

Korian publie ses résultats pour le premier semestre 2018


Accélération de la dynamique de transformation au 1er semestre: Croissance et efficacité opérationnelle en solide progression
Guide des maisons de retraite avec Capgeris, portail d'information pour les  personnes agées : Korian publie ses résultats pour le premier semestre 2018

  • Accélération de la croissance du chiffre d'affaires à 6,0%, portée par :
    • Les premiers effets du plan de relance de la croissance engagé en France en 2017
    • La poursuite d'une stratégie active de « Buy and Build » sur les 4 pays, qui a contribué à l'augmentation du parc de plus de 1 100 lits au premier semestre et à la diversification des offres
    • Marge opérationnelle (EBITDA) en progression de 40 points de base, grâce notamment à :
    • La bonne performance opérationnelle dans les quatre pays (stabilité de la marge EBITDAR Groupe à 26%)
    • La contribution positive de la stratégie immobilière « asset smart » mise en oeuvre depuis un an
  • Progression du résultat net courant (part du groupe) de 26,3%
  • Situation financière favorable avec un levier financier stable par rapport à son niveau de fin décembre 2017 (3,2X)
  • Leadership renforcé en Belgique: négociations exclusives pour l'acquisition d'un portefeuille complémentaire d'environ 1 800 lits auprès de Senior Assist
  • Relèvement des objectifs annuels 2018 : croissance du chiffre d'affaires proche de 6% et taux de marge opérationnelle (EBITDA) stable

Sophie Boissard, Directrice Générale du Groupe Korian, a commenté : « Grâce à la mobilisation exemplaire de ses équipes dans ses quatre pays, Korian recueille les fruits des actions de fond engagées depuis deux ans dans le cadre du plan Korian 2020. Korian est aujourd'hui en excellente position pour accompagner les transformations du marché des seniors à l'échelle européenne et bénéficier à plein de la dynamique des quatre marchés dans lesquels il est présent avec des positions de leader. L'avance prise au premier semestre nous permet de relever nos objectifs de croissance et de marge pour l'année 2018 ».

Faits marquants

Poursuite d'une stratégie active de développement dans les quatre pays

Le Groupe a poursuivi au 1er semestre une stratégie de développement active, avec l'ouverture ou l'acquisition de plus 1 100 unités sur la période. L'augmentation du parc s'est faite de façon équilibrée par développement organique et par acquisitions ciblées. Cette stratégie de développement de proximité permet au Groupe d'accroître la densité du réseau et de renforcer ses expertises spécialisées afin de pouvoir proposer des parcours de soin complets dans chacun de ses pays d'implantation. Korian a ainsi acquis, en janvier 2018, 70% d'Ages&Vie, jeune société franc-comtoise ayant développé un concept novateur de colocation pour les seniors en perte d'autonomie. Korian a également renforcé sa présence sur le segment de l'hospitalisation à domicile (HAD) en France par l'acquisition de CliniDom, spécialisé en oncologie. En Italie, le Groupe a pris une participation majoritaire dans l'hôpital San Giuseppe, plateforme de soins aigus et de réhabilitation spécialisée en orthopédie, renforçant ainsi sa présence en Toscane où il compte désormais plus de 8 établissements sanitaires et médico-sociaux spécialisés dans les soins gériatriques. Par ailleurs, le Groupe a accéléré son développement dans les soins à domicile en Allemagne, en finalisant début juillet l'acquisition d'un 1er réseau de soins intensifs, spécialisé dans la prise en charge des personnes lourdement dépendantes.

Plan d'accélération de la croissance en France

En France, Korian a bénéficié des premiers effets du plan d'accélération de la croissance engagé début 2017. Ce plan repose notamment sur un programme ambitieux de développement et de modernisation du parc afin de renforcer la pertinence de ses offres, de rapprocher ses établissements, notamment sanitaires, des principaux adresseurs et de développer des capacités supplémentaires, en particulier en chambres particulières et hospitalisations de jour. 3 nouveaux établissements ont été ouverts au 1er semestre dans le cadre du programme. Dans le pôle Santé, un quatrième projet de relocalisation de clinique a été livré avec succès à Sainte Foy les Lyons. Une dizaine d'autres interviendront entre 2019 et 2021. Le Groupe a également poursuivi le développement de son activité d'hospitalisation de jour avec la mise en service de 3 nouvelles unités dans des établissements existants. La capacité a ainsi doublé en 2 ans. Dans le pôle Senior, 2 nouveaux établissements ont été livrés dans les Yvelines et en Charente (extension d'un établissement existant). Le plan « Boost » qui vise à rénover en tout ou partie plus de 50 établissements (chambres et parties communes) d'ici 2020, a commencé à être déployé sur le réseau, avec une première série de 7 établissements livrés et 20 autres en travaux.

Montée en puissance de la stratégie immobilière « asset smart »

La stratégie immobilière « asset smart » mise en œuvre depuis 2017 vise à gérer activement la base d'actifs, notamment dans la phase de développement, à augmenter de façon sélective le taux de détention des actifs et à réduire le taux d'effort par la renégociation des baux.

Le partenariat de développement signé en septembre 2017 avec Icade se déploie rapidement avec 7 projets lancés en France sur un total de 15 projets en cible. Les 1ères livraisons sont prévues à compter de 2019. Des discussions sont en cours avec d'autres partenaire pour accroître la force de frappe du Groupe dans l'expansion et la reconfiguration de son parc sur ses différentes géographies, sur la base du « pipeline » d'environ 50 projets immobiliers neufs à réaliser à horizon 2022. Par ailleurs, le plan de renégociations des loyers, engagé sur un premier portefeuille de 150 baux, progresse favorablement. 90 baux ont été renégociés, principalement en France et en Allemagne, qui permettront de générer en 2019 plus de 5 M€ d'économie de loyers, en avance de deux ans sur les échéances fixées dans le plan Korian 2020.

Accélérer la transformation digitale

Korian se dote d'une agence digitale interne « Korian Solutions » pour accélérer la transformation digitale de ses établissements, développer de nouveaux services, en particulier pour les personnes prises en charge à domicile ou en ambulatoire et contribuer à l'amélioration de la qualité de vie de ses clients, de leurs familles et de ses collaborateurs. Après le lancement en France en 2017 du réseau social Korian Générations, développé en partenariat avec Famileo, de nouveaux partenariats ont été conclus au premier semestre : avec la start-up medGo pour développer dans chacun des pôles d'établissements une plateforme de gestion des remplacements des collaborateurs soignants et hôteliers, avec Doctolib qui développe une solution adaptée aux services d'hospitalisation de jour. Par ailleurs Korian a conclu des partenariats de développement avec les sociétés Wellcoop et Patientys (filiale du Groupe Webhelp) pour déployer des solutions innovantes de maintien à domicile. Enfin, en novembre 2018 le Groupe ouvrira dans la région parisienne une maison de retraite médicalisée pilote qui sera le premier établissement entièrement connecté du Groupe. Ces solutions ont vocation ensuite à être déployées sur l'ensemble du parc.

Résultats du premier semestre 2018

Le chiffre d'affaires consolidé du 1er semestre 2018 s'est établi à 1 634 M€, en hausse de 6,0 % par rapport à l'exercice précédent. Cette performance marque une nette accélération de la croissance par rapport à l'exercice précédent (+4,9% au premier semestre 2017). Elle repose sur une activité plus dynamique en France, qui bénéficie des premiers effets du plan engagé en 2017, et sur la poursuite d'une stratégie active de développement.

En France, le chiffre d'affaires est en croissance de 3,6%, porté principalement par la croissance organique à hauteur de 2,5%, et par les acquisitions ciblées réalisées en 2017 et 2018.

A l'International, la croissance du chiffre d'affaires s'est poursuivie à un rythme soutenu (8,4%) bénéficiant des acquisitions récentes en Belgique et en Italie. La croissance organique s'est établie à 3,2%.

L'EBITDAR1 (EBITDA avant loyers) du Groupe s'élève à 424 M€, en progression de 5,8% par rapport au 1er semestre 2017. Le taux de marge est stable, à 26%, grâce à une gestion opérationnelle optimisée dans l'ensemble des pays.

En France, la bonne gestion des coûts, et en particulier des coûts liés à la montée en charge des sites restructurés, a permis de limiter l'impact défavorable de la réduction du CICE et de la baisse des tarifs dans le secteur des cliniques de soins de suite. En conséquence, la marge ne recule que de 20 points de base.

La marge de l'Allemagne progresse de 10 points de base grâce aux premiers effets du plan Success 2020. Le volet portant sur la réduction des coûts centraux est bien engagé, tandis que les actions relatives à l'optimisation de la gestion des plannings, combinées à la mise en œuvre d'une politique plus active en matière de recrutements, ont permis de commencer à réduire le recours à l'intérim. Le bénéfice de ces différentes actions se fera pleinement sentir au second semestre.

La Belgique affiche une augmentation de marge de 50 points de base, qui traduit les bénéfices de la stratégie active de développement poursuivie en 2017 (économies d'échelle, montée en puissance des sites non encore matures ou en reconfiguration).

La marge de l'Italie est en progression de 10 points de base grâce à une gestion optimisée des coûts sur un portefeuille mature.


L’EBITDA s’élève à 228 M€, en hausse de 9,2% par rapport au 1er semestre 2017. Le taux de marge s’établit à 13,9%, en progression de 40 points de base par rapport à son niveau du 1er semestre 2017. Cette progression résulte, à hauteur de la moitié, de la montée en puissance de la politique immobilière

« asset smart » engagée en 2017 et d‘autre part, de l’effet favorable sur les charges immobilières des acquisitions récentes en Belgique et en France (en application de la norme IAS 17).

 

Le résultat opérationnel courant ressort à 143M€, soit 8,8% du CA (contre 8,4% au 1er semestre 2017).

 

Les autres produits et charges opérationnels intègrent des charges de réorganisation, en baisse par rapport à l’année précédente, plus que compensées par des reprises de provisions en Allemagne.

 

Avec une charge financière nette de 58 M€ et une charge d’impôts de 33 M€, le Résultat net part du groupe s’établi à 55 M€, en hausse de 43,3% par rapport au 1er semestre 2017. Le résultat net courant part du Groupe2 progresse de 26,3%

 

Situation financière

 

Au 30 juin 2017, la dette nette s’établit à 2 486 M€, en hausse de 146M€ par rapport au niveau du 31 décembre 2017.

Cette augmentation, qui provient essentiellement de la dette immobilière, résulte d’une part de l’augmentation du taux de détention des actifs immobiliers, conformément à la stratégie poursuivie par le Groupe, et d’autre part de l’entrée en périmètre des acquisitions récentes en Belgique et en France (dette sur engagement de loyers en application de la norme IAS 17).

La dette financière nette, hors dette immobilière, s’est établie à 1 228 M€ contre 1209 M€ au 31 décembre 2017.

 

Le levier financier retraité3 représente 3,2 fois l’EBITDA, stable par rapport à son niveau du 31 décembre 2017, et bien inférieur au maximum autorisé de 4,75X au 30 juin et 4,5X au 31 décembre.

 

Au 30 juin 2018, le Groupe disposait de 650 M€ de lignes bancaires confirmées non utilisées et d’un montant de trésorerie disponible de 459 M€.

 

Renforcement du leadership en Belgique

 

Le Groupe est entré en discussions exclusives avec Senior Assist pour l’acquisition d’un portefeuille complémentaire de 21 établissements représentant une capacité additionnelle de près de 1 800 lits. Cette acquisition permet à Senior Living Group de renforcer sa position de leader sur le marché belge, et en particulier de continuer à élargir sa couverture nationale, la majorité des établissements acquis étant situés en Wallonie où le Groupe est encore peu présent. Cette acquisition contribuera à hauteur d’environ 65 M€ au chiffre d’affaires du Groupe en année pleine.

 

 

Conclusion et perspectives

 

Au premier semestre, le Groupe a délivré une performance solide qui bénéficie de la montée en puissance des différentes actions engagées depuis deux ans dans le cadre du plan Korian 2020.

 

Au deuxième semestre, Korian poursuivra les différents programmes de rénovation et de développement engagés sur son parc et ouvrira 5 établissements neufs supplémentaires (« greenfields ». Par ailleurs, le Groupe continuera de mener une stratégie active d’acquisitions ciblées pour renforcer ses positions dans ses différents métiers et pour tirer pleinement profit du fort potentiel de croissance de ses quatre pays d’implantation.

 

Le Groupe vise désormais une croissance du chiffre d‘affaires proche de 6% sur l‘ensemble de l‘année 2018 et attend une marge d’EBITDA stable sur l’exercice, compte tenu de la bonne discipline en matière de coûts affichée au premier semestre et des bénéfices attendus de la politique immobilière « asset smart ».

 

Le Groupe dispose d’atouts solides pour renforcer sa position de leader européen des soins et services d’accompagnements dédiés aux seniors et poursuit le déploiement de sa feuille de route stratégique Korian 2020 qui repose sur:

  • Le renforcement du potentiel de croissance du Groupe, à travers l'expansion du parc, la modernisation et l'optimisation du réseau et l'élargissement de l'offre de service,
  • la création de valeur immobilière,
  • l’excellence opérationnelle,
  • une politique active de formation et de développement du personnel au soutien de la qualité des soins,
  • l’accélération de l’innovation dans le

 

(1) L’EBITDAR est le solde intermédiaire de gestion privilégié par le groupe Korian pour suivre la performance de ses établissements. Il est constitué de l’excédent brut d’exploitation (EBITDA) des secteurs opérationnels avant charges locatives.

(2) Résultat net courant: résultat net part du Groupe (RNPG) - (autres charges et produits opérationnels + résultat de cession des participations consolidées) * (1-IS normatif à 34%)

(3) Levier retraité : (dette nette – dette immobilière) / (EBITDA ajusté – (6,5% * dette immobilière))


 Publié le 12 septembre 2018

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Les groupes de maison de retraite / EHPAD

Les groupes de maison de retraite / EHPAD

Les groupes de maison de retraite : Tour d'horizon de l'univers et de l'actualité des groupes de maisons de retraite / EHPAD en France ... et ailleurs.

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2018 - Tous droits réservés.
FERMER