Koria publie ses résultats pour le premier semestre 2020

Un semestre marqué par une forte mobilisation des réseaux dans la crise sanitaire

Publié le 30 juillet 2020
Guide des maisons de retraite avec Capgeris, portail d'information pour les  personnes agées : Koria publie ses résultats pour le premier semestre 2020

Forte mobilisation des réseaux dans la crise sanitaire - poursuite du développement dans les parcours de soins de proximité.

En synthèse:

Mobilisation du réseau pour fonctionner durablement dans un environnement Covid-19

  • Engagement exceptionnel des équipes pour assurer la continuité des soins pendant la crise épidémique
  • Déploiement du standard européen Vigi-Covid, avec le soutien de Bureau Veritas

Chiffre d'affaires en hausse de +6,2% (1 877 M€) dont +1,0% de croissance organique

  • Maintien d'une activité soutenue tout au long du semestre, malgré les mesures de confinement et de gel d'activité qui ont concerné 80% des établissements
  • Bonne contribution des 32 acquisitions réalisées en 2019 et 2020
  • Reprise des entrées en maisons de retraite médicalisées et relance des activités sanitaires depuis la fin des mesures de confinement généralisé
  • Forte croissance de l'activité Domicile sur l'ensemble du semestre (+27%)
  • Forte hausse de l'activité de télémédecine : 2 000 patients suivis en France via les solutions internes de téléconsultation et télé-suivi Omedys et Inu

Marge d'EBITDA à 12,1%, en réduction de 250 points de base, compte tenu des effets de la Covid-19

  • Un impact d'environ 40 M€ reflétant les effets nets sur la marge des restrictions temporaires d'activité durant le pic épidémique, auxquels s'ajoutent 20 M€ de dépenses exceptionnelles (« one off »)
  • Maintien des recrutements prévus sur le semestre pour préparer la reprise d'activité (4 000 recrutements réalisés)
  • Versement à 49 000 collaborateurs de primes exceptionnelles Covid
  • Retraitée des dépenses exceptionnelles (20 M€), la marge d'EBITDA s'établit à 13,2%

Poursuite de l'effort d'investissement pour accompagner le développement des parcours de soins de proximité

  • 516 M€ d'investissement, 3 371 lits additionnels et hausse de 35% du nombre de places en soins ambulatoires en France
  • Valeur du portefeuille immobilier de 2,3 Mds € (représentant 23% des actifs exploités)
  • Structure financière solide avec un levier retraité de 7x
  • Liquidité supérieure à 1 Md €, permettant de soutenir la transformation et les acquisitions et développements à venir

Sophie Boissard, Directrice Générale de Korian et Présidente de la Fondation Korian pour le Bien Vieillir :

"Toutes les équipes Korian ont témoigné, ces derniers mois, d'un niveau d'engagement et de mobilisation exceptionnels qui ont permis de soigner et de protéger les résidents et patients dans cette crise épidémique. Je tiens à nouveau à saluer leur dévouement et leur courage, et à leur dire ma reconnaissance et mon respect. Je tiens à exprimer également ma sympathie à l'égard de toutes les familles éprouvées par la perte d'un proche et à remercier nos parties prenantes pour leur soutien constant tout au long de la période.

Alors que la plupart des mesures générales de confinement ont été levées, l'entreprise maintient un haut degré de vigilance et a pris toutes les dispositions pour que ses établissements puissent fonctionner durablement dans un environnement Covid-19, tout en maintenant un lien social de qualité pour les résidents, patients et leurs proches.

Dans la droite ligne de notre projet d'entreprise "Le Soin à Cœur", cette crise nous encourage à poursuivre activement le développement de solutions de proximité à domicile et en ambulatoire pour l'accompagnement des personnes fragiles, en complément des prises en charge spécialisées assurées par nos cliniques et par nos maisons de retraite médicalisées.

Conscients de la responsabilité particulière qui est la nôtre en tant qu'entreprise de soins au service des plus fragiles, nous faisons de l'atteinte des 15 engagements en matière sociale et environnementale1, formulés au mois de février dernier, la première de nos priorités. En particulier, nous continuerons à nous mobiliser en matière de recrutement, de formation et de contribution à l'activité locale. A travers le Fonds de solidarité Covid mis en place en avril, ainsi que grâce à l'action de nos deux Fondations, nous poursuivrons nos actions pour soutenir la recherche contre les pathologies liées au grand âge et la promotion des métiers de soignants, en dialogue étroit avec les parties prenantes. »

Les comptes semestriels consolidés et audités pour juin 2020 ont été approuvés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 30 juillet 2020.

Les comptes consolidés ont été préparés conformément à la nouvelle norme IFRS 16. A des fins de comparaison, la présentation des informations financières ci-dessous exclut l'application de la norme IFRS 16.

Les comptes du 1er semestre 2020 publiés sous la norme IFRS 16 figurent dans le rapport financier semestriel disponible sur le site internet de la Société à la rubrique Finance. Le Compte de résultat et le Tableau de financement présentés en annexe du présent communiqué mettent en avant les impacts IFRS 16.

Korian, pleinement mobilisé pendant la crise et organisé pour vivre durablement dans un environnement Covid-19

Pendant la crise, Korian a eu pour seule préoccupation d'une part d'assurer la sécurité et la continuité des soins de ses résidents et patients, en lien constant avec les familles et proches, et, d'autre part, de protéger ses salariés.

L'ensemble du Groupe s'est mobilisé sans relâche tout au long du pic épidémique. Le maintien d'un lien quotidien avec les établissements a été essentiel pour soutenir les équipes et pour assurer la continuité des approvisionnements malgré le confinement. Des renforts significatifs ont pu être apportés aux sites touchés par l'épidémie (5 000 personnes mobilisées en renfort au plus fort de la crise). La forte implication des différentes instances représentatives du personnel a également contribué à la résilience des réseaux.

Pour reconnaître cet effort exceptionnel, le Groupe a versé des primes exceptionnelles à 49 000 salariés.

Le Groupe a également été amené à mettre une partie de son réseau à la disposition des autorités sanitaires locales pour prendre en charge des patients Covid et contribuer à décharger les services hospitaliers. Le Groupe a ainsi mobilisé plus de 1 000 lits en France, en Allemagne et en Belgique.

Grâce à la mobilisation de la plateforme Omedys, acquise fin 2019, des téléconsultations ont pu être assurées dans 50% du réseau français pendant la crise. Cette solution, plébiscitée, sera généralisée d'ici la fin de l'année, deux ans en avance sur le planning prévu initialement.

A compter du mois de mai, le Groupe s'est organisé pour fonctionner durablement dans un monde Covid.

Dans cette optique, il a défini pour ses établissements un nouveau standard à l'échelle européenne incorporant l'ensemble des bonnes pratiques en matière d'hygiène, de qualité et de sécurité mises en œuvre durant le pic épidémique. Une campagne d'audits couvrant 100% des établissements et confiée à Bureau Veritas, est en cours pour parachever le déploiement de ce standard. Ce standard s'intègre dans la démarche de certification ISO 9001 de l'ensemble de nos établissements d'ici 2023.

Dans le même temps, des retours d'expérience sont engagés auprès des collaborateurs du Groupe, des résidents et familles et des parties prenantes externes pour tirer les enseignements de la crise épidémique et orienter les plans d'action à mettre en œuvre dans les prochains mois.

A ce titre, une enquête a notamment été réalisée par IFOP auprès de 612 familles dans 82% du réseau des maisons de retraite Korian en France entre les 8 et 12 juin 2020. Cette enquête montre que 92% des répondants se disent satisfaits ou très satisfaits de la qualité de la prise en charge et de l'information pendant la crise Covid-19.

Chiffre d'affaires du deuxième trimestre et résultats semestriels 2020

Le groupe Korian a réalisé sur le 1er trimestre de l'exercice 2020, un chiffre d'affaires de 941,6 millions d'euros, en hausse de 8,0% par rapport à l'année précédente et en croissance organique2 de 3,7%, incluant les premiers effets défavorables liés à la pandémie de Covid-19 à compter du mois de mars en Italie.

Sur le deuxième trimestre 2020, le chiffre d'affaires a progressé de 4,4% à 934,9 millions d'euros, avec une croissance organique en recul de -1,6%, fortement impactée par le gel complet de l'activité sanitaire en Italie, non compensé. Hors Italie, la croissance organique ressort à +1,4%.

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2020 s'élève ainsi à 1 876,5 millions d'euros, en progression de 6,2%. La croissance organique est en hausse de +1,0% - +2,9% hors Italie - témoignant d'un niveau soutenu d'activité pendant la crise, en dépit des mesures de restriction mises en œuvre dans les différents pays qui ont concerné 80% des établissements. Cette résistance est le fruit de la transformation du réseau et de la diversification du portefeuille d'activités. Les activités de soins et services à domicile, fortement sollicitées dans la période de crise sanitaire, ont notamment crû de +27% sur la période.

Depuis le mois de juin, l'activité de l'ensemble des réseaux revient progressivement à la normale, au fur et à mesure des mesures de déconfinement prises par les autorités sanitaires locales. En particulier, les activités sanitaires connaissent une forte reprise.

Pour répondre aux nombreux besoins exprimés dans les territoires où il est présent, le Groupe a par ailleurs poursuivi ses efforts de diversification et de développement de solutions « hors les murs » ou à domicile, dans la droite ligne de son projet d'entreprise "Le Soin à Cœur" et conformément à ses engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale3.

Cette diversification fait une large place aux solutions digitales destinés à faciliter le suivi ambulatoire ou à domicile des personnes fragiles. A ce titre, Korian a conclu deux nouveaux partenariats, en prenant une participation majoritaire conjointement aux côtés du Groupe VYV, dans la start-up Technosens, et en investissant dans la start-up Medicalib.

Compte tenu des différentes acquisitions et ouvertures réalisées, au 30 juin 2020, le réseau compte 3 371 lits supplémentaires, portant le parc à 86 046 lits. Parallèlement, le Groupe a augmenté ses capacités ambulatoires en France (+35% de places supplémentaires) et en Italie.

L'EBITDAR du Groupe sur le 1er semestre 2020 atteint 442,9 millions d'euros pour une marge d'EBITDAR de 23,6%. Retraité des effets exceptionnels relatifs à la Covid-19, l'EBITDAR s'élève à 462,9 millions d'euros, en légère hausse comparé au 1er semestre 2019, correspondant à une marge en recul à 24,7%, sous l'effet notamment d'une activité moindre, tandis que la structure d'activité a été maintenue sur la période pour assurer un haut niveau de soins.

Résultats semestriels par pays :

  • En France et en Espagne, le chiffre d'affaires croît de +6,1%, contre +6,4% un an auparavant, avec une croissance organique de +1,8% soutenue par le programme de transformation engagé depuis trois ans et de repositionnement du réseau, notamment dans la santé.

    A noter que durant la période, Korian a fait l'acquisition du groupe de cliniques 5 Santé, spécialisé dans la prise en charge des affections respiratoires, et a renforcé sa présence dans les résidences services en milieu urbain, avec l'acquisition du groupe Les Essentielles, dans le prolongement du développement depuis 2018 des colocation seniors Ages&Vie adaptées aux territoires ruraux ou péri-urbains.

    L'activité domicile en France a été particulièrement soutenue durant cette période pandémique. En Espagne, le chiffre d'affaires a plus que doublé depuis juin 2019 à 16,9 millions d'euros. La marge d'EBITDAR s'établit en recul à 26,2%, contre 27,3% au 1er semestre 2019, la structure de coûts demeurant inchangée dans cette période de moindre activité.

  • En Allemagne, le chiffre d'affaires a progressé de 5%, contre 5,2% au 1er semestre 2019, dont 3,5% de croissance organique. L'activité domicile a progressé de 30%. Les acquisitions réalisées en 2019 et la récente acquisition de Qualivita ont également contribué à cette croissance La marge d'EBITDAR s'établit en recul à 24,5% (contre 25,1% au 1er semestre 2019), compte tenu d'un moindre nombre d'entrées du fait des mesures de confinement.

  • Au Benelux4, la croissance publiée a progressé de 14,2%, contre 21,6% au 1er semestre 2019, dont 5,7% de croissance L'activité a notamment bénéficié des différentes acquisitions aux Pays-Bas au cours des 12 derniers mois, pays dans lequel le réseau compte désormais 33 établissements et près de 950 lits, et du fort dynamisme de l'activité de soins à domicile en Belgique. La marge d'EBITDAR se réduit à 23,7% (contre 25,0% au 1er semestre 2019).

  • En Italie, le chiffre d'affaires recule sur le semestre de -1,2%, du fait notamment de l'interruption complète et non compensée de l'activité des cliniques et centres de consultation (qui représentent 40 % de l'activité dans ce pays). Dans le même temps, le Groupe a continué à renforcer son réseau à travers l'acquisition de cinq cliniques du Groupe familial Santa Chiara en Toscane, qui permettent de compléter le maillage local en matière de soins ambulatoires, diagnostic et filière de réadaptation fonctionnelle, ainsi que plusieurs cliniques de rééducation spécialisées et maisons de retraite dans d'autres régions. La marge d'EBITDAR diminue à 18,8% (contre 24,0% au 1er semestre 2019) en raison de la baisse du chiffre d'affaires.

L'EBITDA du 1er semestre 2020 s'est élevé à 227,4 millions d'euros, impacté à hauteur de 60 millions d'euros par les différents effets de la Covid-19, notamment les manques à gagner et dépenses exceptionnelles. A ce titre, la marge est en recul de 250 points de base, à 12,1%. Retraité des dépenses exceptionnelles d'un montant de 20,1 millions d'euros, liées notamment au versement de primes Covid-19 à 49 000 salariés, la marge serait de 13,2%, pour un EBITDA de 247,5 millions d'euros.

Korian a décidé de maintenir dans cette période ses efforts d'investissement, à hauteur de 516 millions d'euros, pour poursuivre la modernisation et la diversification de son réseau et le développement de parcours de soins de proximité.

Ces investissements portent notamment sur le parc immobilier du Groupe. Au 30 juin, le Groupe détient désormais 23% (en valeur d'actifs) de son réseau, pour une valeur de marché de 2,3 milliards d'euros, et de 1 milliard d'euros net après prise en compte de la dette immobilière.

Le Groupe poursuivra ses investissements immobiliers, le cas échéant en mettant en œuvre des partenariats ciblés, soit avec des partenaires locaux, comme cela a été fait pour la foncière Age&Vie, soit au niveau central.

Le cash-flow libre opérationnel du Groupe a diminué sur la période, s'établissant à 43,6 millions d'euros à fin juin, en raison de la dégradation du besoin en fonds de roulement sous l'effet des décaissements importants consacrés à la gestion de la crise et du différé d'encaissements des compensations pour manque à gagner.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 121,2 millions d'euros, soit 6,5% du chiffre d'affaires, contre 9,2 % au 1er semestre 2019. Le résultat net (part du Groupe) atteint 20,3 millions d'euros, suite à un impact fiscal de 14,1 millions d'euros portant temporairement le taux d'imposition à 39,5% (contre 35,0% au 1er semestre 2019).

Une forte liquidité et une structure financière solide

Korian dispose de plus d'un milliard d'euros de liquidités au 30 juin 2020, avec une trésorerie importante de 645 millions d'euros au bilan et une ligne de crédit syndiquée non utilisée de 500 millions d'euros. Cette ligne a été prolongée d'un an en mars 2020, ce qui confirme le soutien des banques partenaires vis-à-vis du Groupe et leur confiance renouvelée au plus fort de la pandémie.

Korian a également été en mesure de lever des fonds sur cette période à des conditions attrayantes et son opération Sustainability Linked Euro PP (173 millions d'euros à 8 ans) a récemment suscité beaucoup d'appétit de la part des investisseurs. La rémunération de cette obligation est directement liée à la réalisation par le Groupe de certains de ses engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale.

Le bilan du Groupe reste solide, avec un levier financier retraité5 de 3,7x. En raison de l'important programme d'investissement réalisé, la dette financière nette du Groupe passe de 3 156 millions d'euros à fin décembre 2019 à 3 694,9 millions d'euros. La dette immobilière représente quant à elle 1 290,3 millions d'euros contre un portefeuille immobilier valorisé à 2 329 millions d'euros, soit un ratio prêt/valeur (LTV) de 55 % contre 52% en 2019.

Engagements RSE et ressources humaines

Conscient de la responsabilité particulière qui est la sienne en tant qu'entreprise de soins au service des plus fragiles, fortement présente dans les territoires, le Groupe a défini en février dernier 15 engagements chiffrés à l'égard de ses différentes parties prenantes - personnes fragiles et aidants, collaborateurs, acteurs locaux, partenaires et fournisseurs, qu'il a inscrits au cœur de ses priorités.

A ce titre, et compte tenu du contexte du marché de l'emploi, le Groupe s'est notamment fortement mobilisé au cours du semestre sur les engagements pris en matière de développement de parcours de formation qualifiante, avec l'objectif de porter à 8% d'ici 2023 la part des salariés bénéficiant de tels programmes, et en matière de qualité de l'emploi.

En ce qui concerne la formation, le Groupe a obtenu en France et Italie l'agrément de deux de ses centres de formation comme Centres de formations par l'Apprentissage (CFA Soin) pour les métiers du soin. Cette avancée essentielle va lui permettre de former et de certifier ses personnels soignants par la voie de l'alternance, comme il le fait déjà en Allemagne. Dès 2021 le Groupe comptera ainsi 2 500 apprentis, dont 800 en France, soit un doublement par rapport à 2019.

Par ailleurs, malgré la crise, le Groupe a maintenu ses programmes de recrutements dans l'ensemble de ses géographies et a ainsi accueilli 4 000 nouveaux collaborateurs permanents à l'échelle européenne.

En ce qui concerne la qualité de l'emploi, le Groupe poursuit son plan d'action en matière de santé et sécurité au travail, dans le prolongement de la Charte Santé et Sécurité signée fin 2019 à l'échelle européenne. Une nouvelle équipe de préventeurs dédiée à la Sécurité au Travail a ainsi été mise en place en France. Par ailleurs des outils digitaux destinés à protéger la santé des équipes (Humanoo) ont été déployés sur l'ensemble du réseau en Allemagne et la nouvelle Fondation d'entreprise créée par Korian dans ce pays consacrera ses actions en priorité à la santé des soignants. Enfin, tout au long de la crise épidémique, des dispositifs d'écoute et d'assistance psychologique ont été déployés pour accompagner les collaborateurs.

Ces différentes actions font partie du programme de travail défini avec les différentes instances représentatives du personnel et en particulier le nouveau Comité d'entreprise européen installé le 24 juin dernier à Paris.

Enfin, à travers le Fonds de solidarité Covid, créé en avril dernier, doté d'1 million d'euros et abondé notamment par les contributions du Président du Conseil d'administration, de la Directrice générale et des administrateurs, à hauteur de 25% du total de leur rémunération au titre de 2020, le Groupe entend renforcer ses actions de solidarité à l'échelle des territoires et soutiendra deux programmes de recherche portant sur les traitements contre les coronavirus, à travers la Fondation pour la Recherche Médicale.

Perspectives

Depuis le mois de juin, et grâce à la levée progressive des différentes mesures de confinement et des restrictions d'activité, l'activité des différents réseaux est en en cours de normalisation. En particulier, l'activité des cliniques a fortement rebondi dans toutes les géographies, tandis que les entrées en maison de retraite ont retrouvé un niveau normal. Cette progression devrait se poursuivre au 2ème semestre 2020.

Le Groupe poursuit par ailleurs activement les différents projets de développement et transformations en cours (avec 249 projets, représentant env. 14 500 lits supplémentaires), dans le cadre du repositionnement et la diversification de ses offres de soins et de service, avec notamment les projets d'habitats alternatifs portés par Ages&Vie, et la création de nouvelles capacités ambulatoires (+50% en France d'ici 2022).

Compte tenu de cette dynamique, le Groupe s'attend à une activité soutenue au 2ème semestre 2020. Toutefois, compte tenu des incertitudes liées au contexte sanitaire, le Groupe pourra donner ses objectifs de chiffre d'affaires et de marge pour l'année lors de la publication du 3ème trimestre 2020, le 28 octobre prochain.

Enfin, un retour d'expérience suite à la crise Covid-19 est en cours auprès de l'ensemble des parties prenantes. Aux vues de ces enseignements, le Groupe présentera sa stratégie et ses priorités actualisées à l'automne, lors d'une Journée Investisseurs prévue le 10 novembre 2020.

1 Responsabilité Sociale et Environnementale : RSE

2 La croissance organique du chiffre d'affaires intègre : a) la variation du chiffre d'affaires (N. vs N-1) des établissements existants ; b) le chiffre d'affaires réalisé en N par les établissements créés en N ou N-1 ; c) la variation du chiffre d'affaires (N vs N-1) des établissements restructurés ou dont les capacités ont été augmentées en N ou en N-1 ; d) la variation du chiffre d'affaires constatée en N par rapport à la période équivalente N-1 des établissements récemment acquis.

3 Responsabilité Sociale et Environnementale : RSE

4 Incluant la Belgique (259,3 millions d'euros) et les Pays-Bas (24,3 millions d'euros)

5 Ratio de levier retraité : (dette nette - dette immobilière) / (EBITDA ajusté - 6,5 % * dette immobilière).

  • EBITDA ajusté : comprend 12 mois d'Ebitda des acquisitions réalisées sur l'année, auquel est retranché un montant théorique de
  • Le taux de 6,5 % correspond au taux de capitalisation moyen tel que défi ni dans le crédit syndiqué.

Les groupes de maison de retraite / EHPAD


Les groupes de maison de retraite : Tour d'horizon de l'univers et de l'actualité des groupes de maisons de retraite / EHPAD en France ... et ailleurs.

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2020 - Tous droits réservés.
FERMER