Interview tendance colocation : « Leparisolidaire »

La colocation intergénérationnelle selon l'Association « Leparisolidaire »: un échange de bons procédés, échange et partage

Publié le 05 novembre 2009
Interview tendance colocation : « Leparisolidaire »

    L’association « Leparisolidaire » qui offre des possibilités de colocation intergénérationnelle, répond à nos questions sur ce phénomène en pleine expansion, une solution d'habitat de plus en plus prisée, quelle que soit la génération.

    Toute personne intéressée par l'aventure humaine, découvrira les aspects positifs mais également négatifs de la colocation, au travers de l’expérience de cette association qui a lancé le pari de la solidarité entre générations.



    Capgeris

    Depuis quand l’association/le site existe-t-il ?

    « Leparisolidaire »

    Elle existe depuis 2004. Le site existe depuis Juin 2008

    Capgeris

    La tendance colocation chez les séniors est-elle en augmentation depuis ?

    « Leparisolidaire »

    Biensûr, même si le logement intergénérationnel existait déjà bien avant nous. Nous permettons d’installer un cadre autour de ce système ce qui rassure les uns et les autres.

    Capgeris

    Qu’est-ce qui amène les séniors vers ce choix ?

    « Leparisolidaire »

    - Rompre la solitude des personnes âgées ou isolées : partage, convivialité.

    - Procurer un petit complément de revenus aux retraités qui le souhaitent.

    - Augmenter leur sécurité et permettre pour certains leur maintien à domicile plus longtemps.

    - Aider des jeunes travailleurs ou étudiants.

    Capgeris

    La tendance est-elle plutôt à la colocation intergénérationnelle ou à la colocation entre séniors ?

    « Leparisolidaire »

    Nous ne sommes pas vraiment au courant de ce qu’il se passe au niveau de la colocation entre séniors…Mais que néanmoins nous avons beaucoup de demandes.

    Capgeris

    Quels sont les plus et les moins de chacune des possibilités ?

    « Leparisolidaire »

    Pour les plus, voir réponses à la question 3.

    Pour les moins : risque de mauvaise entente.

    Non respect des règles de vie mentionnées dans la charte de l’association (disponible en ligne sur le site www.leparisolidaire.fr).

    La personne âgée ou son entourage demande au jeune d’effectuer des tâches qu’il ne doit pas effectuer dans le cadre du logement intergénérationnel (par exemple : l’aider à se déshabiller et à se coucher). L’association est donc là afin de rétablir la situation et trouver des solutions à ces situations qui restent rares. Le jeune ne peut se substituer à une aide à domicile, infirmière, aux. De vie).

    Capgeris

    Arrive-t-il que le choix colocation ne convienne pas ?

    « Leparisolidaire »

    Oui, cela peut arriver…Certains jeunes peuvent se rendre compte en cours de route que cela ne leur convient pas et de même pour certains seniors, ces situations sont également rares.

    Capgeris

    Quelles sont les possibilités dans ce cas ?

    « Leparisolidaire »

    Si le jeune décide de partir parce que le système ne lui convient pas, il a un mois de préavis à respecter afin de ne pas laisser seule la personne âgée du jour au lendemain. Ce qui permet également aux professionnels de l’association de sélectionner un nouveau jeune.

    Si le système ne convient plus parce que la personne âgée ne désire plus avoir quelqu’un à son domicile sans raison particulière ou parce qu’elle devient trop dépendante, nous nous engageons à la recherche d’un nouveau foyer pour le jeune (1 mois de préavis également).

    Il y a plusieurs cas de figure…

    En cas de décès, un mois de préavis également…

    Si faute grave de la part du jeune, il doit partir dans les 24h (mais cela n’est encore jamais arrivé).

    Capgeris

    La colocation tend-elle à prendre de l’ampleur dans les années avenir ?

    « Leparisolidaire »

    Nous espérons en effet que cette œuvre sociale en faveur des autres prennent de l’ampleur mais si l’état ne nous aide pas plus,ce projet d’évolution risque d’être compromis.

    Nous sollicitons de nombreux acteurs à ce sujet, mais c’est un travail de longue haleine avec peu de résultats.

    Capgeris

    Qu’est-ce qui en constitue un moteur ?

    « Leparisolidaire »

    Capgeris

    Quel est le « profil type » du sénior qui vous contacte pour une mise en collocation ?

    Le profil type : le sénior jeune retraité qui a besoin d’une présence, d’une vie chez lui, de convivialité et d’un petit complément de revenus.

    Et celui, plus âgé (de 80 à 104 ans !) qui a besoin d’une présence rassurante, bienveillante, sécurisante le soir et la nuit.

    Capgeris

    Avez-vous une anecdote à nous conter sur une mise en colocation de séniors ou intergénérationnelle qui a donné lieu à une belle rencontre ?

    « Leparisolidaire »

    Je me permets de vous envoyer sur notre site pour cela, il y a une page consacrée aux témoignages.


Interviews


Interviews au cœur des maisons de retraite

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER