Interview: les problématiques de l'habitat sénior

Gérard et Franca, couple de séniors en Meurthe et Moselle répondent à nos questions sur leur préoccupations concernant l'habitat, la dépendance et l'avenir

Publié le 09 novembre 2009

    Interview de séniors sur les problématiques de l’habitat:

    Un couple de Moulaine en Meurthe et Moselle (54), Gérard et Franca, nous ont confié leurs préoccupation concernant l’habitat. A l’heure actuelle, leur maison n’est plus adaptée pour des questions d’âge et de santé. Ce couple, représentatif de biens des séniors, nous donne également son opinion sur les possibilités d’habitat qui s’offrent aux séniors. Offrons la parole aux principaux intéressés.



    Capgeris

    Connaissez-vous les différentes possibilités d’habitat qui s’offrent aux séniors : maisons de retraite, résidences services, colocation ?

    Gérard et Franca

    Nous connaissons en effet ces différentes possibilités. A notre âge c’est normal. Cela concerne beaucoup de gens de notre génération.


    Capgeris

    Que pensez-vous de cette diversité de choix pour l’habitat des séniors ?

    Gérard et Franca

    Il y a peut-être le choix pour l’habitat des séniors, mais nous pensons que nous ne sommes pas suffisamment informés sur la construction de nouveaux habitats dans notre région.


    Capgeris

    Envisagez-vous un jour de quitter votre domicile pour une autre résidence ?

    Gérard et Franca

    Pour le moment non. Mais si un jour nous n’avons plus le choix, nous serions bien obligés. Mais le plus tard possible et de préférence pour une résidence services.


    Capgeris

    Etes-vous attaché à votre domicile ?

    Gérard et Franca

    A la maison, pas plus que ça, car il manque certaines commodités (pas de salle de bain). Mais étant tous les deux nés à Moulaine et ayant habité plus de 70 ans là, il y a tout de même un certain attachement à ce petit village.


    Capgeris

    La dépendance est-elle une inquiétude pour vous ?

    Gérard et Franca

    Oui, plus l’âge avance et plus cela nous inquiète.


    Capgeris

    A quelle(s) solution(s) pensez-vous pour répondre à vos besoins en cas de perte d’autonomie ?

    Gérard et Franca

    Cela dépendra de notre état de santé, mais nous souhaitons rester le plus longtemps possible libres de faire ce que l’on veut, même si l’on doit être aidés par la famille ou même par une personne extérieure.


    Capgeris

    Quelle serait l’option idéale d’habitat pour vous ?

    Gérard et Franca

    Ce serait les résidences adaptées aux personnes âgées ou handicapées, sans escaliers ou alors avec ascenseur.


    Capgeris

    Pour quelle raison ?

    Gérard et Franca

    Ayant l’oxygène 24h/24, et un manque de souffle, il m’est très difficile de monter les escaliers, donc je limite mes déplacements et surtout je souhaiterais garder le plus longtemps possible mon autonomie.


    Capgeris

    Le coût est-il une préoccupation pour vous ?

    Gérard et Franca

    Oui, petite pension, donc pas de gros moyens.


    Capgeris

    Quelle somme mensuelle pourriez-vous débourser pour votre habitation ?

    Gérard et Franca

    Actuellement, nous payons 160 euros/mois et vu notre budget, cela nous convient très bien. Nous pourrions débourser jusqu’au double, mais 350 euros serait le maximum.


    Capgeris

    Si le coût n’entrait pas en compte, cela vous porterait-il à faire un autre choix ?

    Gérard et Franca

    Si nous parvenions à trouver un logement plus adapté à notre situation et surtout dans nos prix, nous ne serions sûrement plus dans cette maison.


    Capgeris

    Comment percevez-vous la colocation entre séniors ?

    Gérard et Franca

    Déjà vu des reportages à ce sujet à la télévision, mais nous ne connaissons pas d’endroit où cela se fait dans notre région. Cela peut être bien pour les personnes seules, ça leur fait de la compagnie, en couple on s’ennuie moins.


    Capgeris

    La colocation intergénérationnelle ?

    Mr Ezio Bianchi

    Pareil que ci-dessus, c'est-à-dire déjà vu à la télé.

    C’est une très bonne chose, les jeunes comme les plus âgés peuvent apprendre plein de choses même si les générations sont différentes.

    Il ne devrait pas y avoir de choc des générations, si chacun met de la bonne volonté. Cela permettrait aux plus âgés de mieux s’adapter à l’évolution des technologies et aux plus jeunes d’apprendre des choses sur le passé, à condition qu’il y ait bien sûr du dialogue.


    Capgeris

    Quelle est votre perception des maisons de retraite ?

    Gérard et Franca

    Pour nous, les maisons de retraite sont tristes. (Peut-être parce que dans notre région, nous n’avons pas de bons exemples).

    Nous ne souhaitons pas y aller ou si vraiment nous n’avons pas le choix, et le plus tard possible !


    Capgeris

    Avez-vous des proches en maison de retraite, résidence service, colocation ? Que savez-vous de leur expérience ?

    Gérard et Franca

    Résidence avec services et colocation : non.

    Nous avons connu des gens placés en maison de retraite, et même en tant que simple visiteurs, nous ne trouvions pas ça gai.

    Mais ces personnes n’avaient plus leur tête, donc peut-être qu’elles ne se rendaient pas compte, en tout cas, cela nous faisait beaucoup de peine d’aller les voir là-bas.

    A notre époque, c’était les enfants qui s’occupaient de leurs parents (chose que nous avons-nous-mêmes fait), mais nous sommes tout à fait conscients qu’aujourd’hui c’est beaucoup plus difficile d’agir ainsi.


Interviews


Interviews au cœur des maisons de retraite

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER