Interview de Mme Pilar Garcia

La Musicothérapie, un art médical

Publié le 27 avril 2009
Interview de Mme Pilar Garcia

    Mme Pilar Garcia anime un atelier de musicothérapie à l'hôpital gériatrique "Les Magnolias" de Balainvilliers depuis 2000, elle vient de publier un ouvrage: «Le chant pour stimuler la mémoire et garder le lien», ANIMER UN ATELIER CHANT AUPRES DE PERSONNES AGEES DEPENDANTES «EchO-Muse©», basé sur une expérience professionnelle et personnelle, qui s’avère être bien plus: une passion au service de l’amélioration du bien-être et du quotidien.

    La musicothérapie, comme le laisse entendre le terme, consiste en l’utilisation de la musique comme outil thérapeutique:



    Capgeris

    Pilar Garcia, vous êtes musicothérapeute et exercez à l'hôpital gériatrique "Les Magnolias" de Balainvilliers depuis 2000, comment vous est venue cette vocation ? Parlez-nous de votre parcours:

    Mme Pilar Garcia

    - Artiste chanteuse compositeur et Musicothérapeute.

    - Formation et parcours artistique : art lyrique théâtre et guitare.

    - Chanteuse et guitariste, je me produit sur scène depuis l’âge de 16 ans, et je chante aussi dans la rue. Je suis amenée à faire des spectacles pour le public handicapé et décide d’en faire mon métier. Je travaille dans des institutions comme Auxiliaire de puériculture 1980 à1986 auprès d’enfants polyhandicapés.

    - Formée à la Musicothérapie depuis 1986, je me spécialise ; surdité, polyhandicapés, de l’enfant à l’adulte… Depuis mai 2000 Les malades Alzheimer (maisons de retraite, Hôpitaux gériatrique )

    - J'obtiens le DIU «Ethique et soin des malades Alzheimer et leur famille» à Paris V 2005. Je commence un cycle de Conférences musicothérapie et maladie d’Alzheimer, colloques, congrès, interview…

    - Fondatrice de l’association INTERVALLES en juillet 1993.

    - Formatrice: Centre International de Musicothérapie et associations spécialisées médico-sociales.

    - Je me produit toujours lors de Concerts dans un répertoire personnel et spectacles chantés en établissements spécialisés.

    - Co-réalisation du documentaire 52’«La mémoire retrouvée» J.M. Kuess 2004

    - Publication d’un manuel Pratique : Le chant pour stimuler la mémoire et garder le lien 2008.

    Capgeris

    Pouvez-vous nous éclairer sur le sujet de la musicothérapie, quels en sont les principes ?

    Mme Pilar Garcia

    La musicothérapie met en place des techniques:

    Technique réceptive:

    Utilisant des sons isolés.

    Utilisant des oeuvres musicales.

    La musique conduit l’imaginaire vers des prises de conscience et des états affectifs.

    Techniques actives:

    Elle permet aux malades de s’exprimer par la pratique d’instruments, du corps et de la voix.

    Ces techniques s’adressent suivant les cas traités à des approches de groupe ou encore des approches individuelles.


    Travail de la voix:

    Toute technique vocale met en place les fonctions de l’oreille et du souffle. N’oublions pas que l’homme est considéré comme un instrument récepteur avant d’être émetteur.

    Le récepteur, l’oreille a deux fonctions, l’équilibration et l’audition.

    La voix humaine est considérée comme l’instrument le plus parfait. Elle peut séduire, diriger, bercer… usant d’une palette infinie de couleurs, elle est capable de dévoiler les émotions les plus profondes.

    Le souffle est là comme énergie de la voix, l’homme inspire et expire sans même y porter attention.

    Ce n’est que lorsqu’il travaille sur son corps (la voix, la parole et le mouvement) qu’il prend conscience que tout s’appuie sur le souffle.

    Capgeris

    Comment se déroule l’atelier de musicothérapie que vous animez ?

    Mme Pilar Garcia

    Je mets volontairement l’accent sur les mots plaisir, bonheur et partage car ils sont les moteurs du chant en groupe. La composition du groupe est dans la motivation de chacun, cette adhésion est importante pour la bonne marche de l’activité.

    Les séances proposées basées sur la musicothérapie active, permettent d’aller chercher au fond d’eux-mêmes leur ressenti pour en transmettre l’expression la plus juste: «Parlez-moi d’amour …»

    Les visages sont éclairés, les regards expressifs, les bouches s’ouvrent largement pour laisser sortir leur histoire, leur époque, leurs chansons.

    Dans ce face à face sensoriel, le professionnel impose son propre visage avec ses expressions et dans le même temps, garde l’attention du groupe.

    La voix chantée touche directement l’affectivité. Elle permet l’extériorisation naturelle et spontanée des sentiments conscients et inconscients. Le travail de la voix permet au Malade Alzheimer de se retrouver dans son identité.

    Capgeris

    Cela passe-t-il principalement par l’écoute de musique ou plutôt par le chant ?

    Mme Pilar Garcia

    Les séances sont plutôt actives, on travaille le corps et la voix, sous forme d’exercices variés stimulant ainsi la mémoire corporelle puis mentale. L’écoute musicale n’est pas indispensable, mais elle peut être utilisée. Je partage avec les patients des moments d’écoute de certains morceaux de leur choix que je vais pouvoir leur interprêter.

    Capgeris

    Existe-t-il des instruments particuliers ou types de musique qui ont des effets bénéfiques ?

    Mme Pilar Garcia

    Les instruments qui sont utilisés sont souvent des percussions grosses et petites et aussi des lames de xylophones, certains instruments africains, la guitare et d’autres cordes comme la cythare… En tous les cas des instrument traditionnels et de qualité.

    Capgeris

    A qui s’adresse la musicothérapie ?

    Mme Pilar Garcia

    Elle s’adresse à tous ceux qui rencontrent une difficulté d’ordre psychologique, enfant, adulte, handicapé, sourd, personne âgée…Tous ceux pour lesquels la musique permet d’extérioriser son angoisse, sa souffrance pour se reconstruire.

    Capgeris

    L’atelier nécessite-t-il un attrait pour la musique au préalable?

    Mme Pilar Garcia

    Non, les séances doivent être abordables par tous. C’est le musicothérapeute, musicien forcément, qui doit avoir plusieurs cordes à son arc, et lui-même, s’adapter à la culture du patient, découvrir son intéret pour la musique ou la chanson, et alterner l’activité et l’écoute musicale.

    Capgeris

    Quels sont les bienfaits pour les personnes, les évolutions, changements constatés dans le comportement?

    Mme Pilar Garcia

    Je travaille tout d’abord sur la stimulation, les patients sont donc plus présents et actifs. Pendant les séances, Les malades Alzheimer confient leurs angoisses et s’en délivrent, ils ressentent et disent leur bien être, ils déambulent moins, ils communiquent entre eux. De semaine en semaine les exercices sont repris et on constate un refflexe mémorisant chaque phase de la séance. Des enchaînements chantés sont retenus.

    Capgeris

    L’atelier se déroule en groupe, la notion de « groupe » est-elle un facteur important dans l’amélioration du bien-être?

    Mme Pilar Garcia

    L’atelier se déroule en groupe, tout d’abord parce qu’en institution, le musicothérapeute doit pouvoir toucher un public large, il y a une question économique, tout d’abord. Ensuite, l’atelier de groupe permet une meilleur stimulation de l’un vers l’autre. Je pense aussi, que l’activité de groupe permet aux patients Alzheimer, de garder cette notion sociale ; ils partagent des chansons, s’écoutent, et s’encouragent… La question principale va être de bien constituer le groupe. Le travail individuel est quelques fois indispensable, pour certains patients qui peuvent être trop «envahissants» ou bruyants dans un groupe.

    Les séances individuelles sont recommandées dans le cas où les malades sont alitées, elles sont plus brèves pour ne pas fatiguer le patient.

    Capgeris

    La musicothérapie agit-elle uniquement sur la santé mentale ou peut-elle également avoir des effets sur la santé physique ?

    Mme Pilar Garcia

    Suivant la pratique du musicothérapeute, les séances ont des effets assez complexes. Dans le cas du travail de la voix, la respiration est beaucoup sollicitée et permet ainsi une oxygénation du cerveau. Les sons produits par les patients, et ceux produits par le thérapeute en chantant, viennent résonner au niveau de la tête et produisent une stimulation du cerveau.

    On peut observer, en début de séance un patient ayant du mal à se nommer, qui après quelques minutes de stimulation sonore, nous dire son nom et son prénom.

    Capgeris

    Peut-on dire que la musicothérapie ouvre un nouveau «mode de communication» au public qui l’expérimente ?

    Mme Pilar Garcia

    Oui, bien sûr, suivant la technique utilisée, c’est un nouveau mode de communication. Cependant, il ne faut pas oublié que la musique a toujours fait partie de notre société, que tout enfant, utilise la musique dès son plus jeune âge…

    Dans ma pratique, je cherche à raviver cette mémoire enfouie et retrouver cette forme d’expression la plus naturelle possible.

    Adaptant les répertoires, et la culture de chacun, en y associant la danse.

    Capgeris

    Dans à la recherche du temps perdu, Proust établit un lien entre la musique et l’activation de la mémoire, est-ce un lien qui se concrétise au travers de vos activités avec les personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ?

    Mme Pilar Garcia

    Absolument, j’ai d’ailleurs mis en place une méthode «écHO-Muse © 2008» grâce à laquelle, la mémoire est stimulée, par des exercices spécifiques et aussi par les chants venus depuis l’enfance.

    Capgeris

    Qu’est ce qui vous stimule dans cette activité ?

    Mme Pilar Garcia

    J’apprécie chaque journée de travail, tout d’abord car je me sens privilégiée, j’ai la chance de vivre de cette passion qu’est la musique. Cette activité m’apporte beaucoup de satisfactions aussi grâce aux relations que j’instaure avec les patients. Cette pratique telle que je l’emploie auprès des malades Alzheimer, n’est jamais aboutie… La musique et surtout la voix est une source de recherche infinie. Tous les jours nous apprenons de l’autre, à l’écoute du timbre, ou encore du rythme vocal. Je suis témoin des retrouvailles spontanées entre les patients et eux-même, lorsque subitement ils délivrent un souvenir qu’ils avaient oublié. A tous les stades de la maladie, la musique a sa place, elle est culturelle, elle est un témoignage d’une époque, et la chanson laisse place à la réflexion, à la pensée, à la poésie…

    Capgeris

    Que retirez-vous personnellement de votre expérience à l'hôpital gériatrique "Les Magnolias" ?

    Mme Pilar Garcia

    Cette question fait référence à la précedente. L’hôpital des Magnolias est un hôpital privé gériatrique avec un personnel formé et attentif au bien être des patients. La Direction est particulièrement ouverte à toute technique non médicamenteuse, basée sur le relationnel, visant au soin et au confort des malades. J’y travaille depuis 9 ans, toute l’équipe de soignants et médecins connaissent mon travail et m’encouragent dans mes recherches . Mon travail touche un large public, depuis l’unité Alzheimer, l’accueil de jour et l’hôpital de jour jusqu’au service de court et de long séjour. Je participes aux réunions d’équipe, suis invitée à partager mes expériences lors de colloques internes…

    Capgeris

    Votre nouveau livre: «Le chant pour stimuler la mémoire et garder le lien», est-il basé sur cette expérience ? Qu’est-ce qui a motivé son écriture ?

    Mme Pilar Garcia

    «Le chant pour stimuler la mémoire et garder le lien» ANIMER UN ATELIER CHANT AUPRES DE PERSONNES AGEES DEPENDANTES «EchO-Muse»©

    C’est ouvrage est un MANUEL PRATIQUE basé sur mon expérience, il donne des indications utiles mais ne se substitue pas à une formation de musicothérapie. Devant le succès des activités chant consacrées aux personnes âgées vivant en institution, il m’a semblé important de multiplier ces animations bénéfiques pour le malade autant que pour le personnel. Animer un atelier chant n’est pas chose facile, et sans doute même plus complexe que tout autre animation.

    L’animateur (quelque fois le soignant) est amené à conduire ce type d’activité très demandée en institution, mais le «guide chants» ou répertoire n’est pas toujours suffisant, une implication plus professionnelle est indispensable.

    Depuis la diffusion du documentaire «la mémoire retrouvée» décrivant mon activité les demandes se multiplient . Cette méthode complétera le film et deviendra un outil de pratique.

    Le MANUEL est constitué d’une brochure couleur d’une vingtaine de pages et 2 C.D. (écoute / pratique).

    Il est distribué par Pilar Garcia: intervalles.pilargarcia@neuf.fr

    Capgeris

    Vous avez également participé à un documentaire en 2005: « La mémoire retrouvée », pouvez-vous nous en dire plus sur ce film ?

    Mme Pilar Garcia

    "La mémoire retrouvée" est un documentaire réalisé par Jean-Michel Kuess. Il présente la musicothérapie, au service des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, comme un moyen vers une communication à nouveau possible. Le réalisateur entre peu à peu dans l'intimité de ces personnes. Témoignage. Il présente l'atelier de musicothérapie, animé par Pilar Garcia, à l'hôpital gériatrique "Les Magnolias" de Ballainvilliers (91) et s'attache plus particulièrement aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Pendant près de deux ans, Jean-Michel a suivi l'animation et l'évolution du groupe dont il souligne cinq portraits.

    - «Oh , Oh, et même ooOH !» Les premières images de "La mémoire retrouvée" s'ouvrent sur le visage de Pilar Garcia, musicothérapeute.

    Elle joint le geste à la parole. Non seulement sa bouche est grande ouverte, mais sa main également, comme offerte et comme pour prolonger l'écho, mimer les vibrations du son.

    Le documentaire est distribué par la cathode : société de production du film social:

    - lacathode.org

    - Ou encore par Pilar Garcia : intervalles.pilargarcia@neuf.fr


Interviews


Interviews au cœur des maisons de retraite

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mention légales en bas de page).



© Australis 2018 - Tous droits réservés.
FERMER