Espace pro
Emploi | Recruteur | Formation | Fournisseurs | Agenda | Actu Produits | Tendances - Marchés | Revente LMNP
Nos Services | Qualité & Conseil | Financement | Emploi & Formation | Investissement - LMP | Achat - Vente Ehpad

APEF - Emploi service à la personne : 450 postes à pourvoir

dont 180 postes en CDI en Île-de-France

Publié le 22 octobre 2020
APEF - Emploi service à la personne : 450 postes à pourvoir

APEF est une entreprise de service à la personne qui recrute toute l'année. Mais aujourd'hui, la demande s'étant particulièrement accrue suite au confinement, ce sont 450 postes qui sont à pourvoir : auxiliaires de vie, assistants ménagers, gardes d'enfants ou encore personnel administratif en région et au siège de Montpellier. Halima Mir, à la tête de la plus grosse agence du réseau, a commencé sa carrière en tant qu'auxiliaire de vie. Elle doit son évolution à ses motivations et sa force de travail mais aussi à APEF qui encourage ses équipes, les pousse à progresser, favorise leurs évolutions. Et ça marche.

Les métiers du domicile : des métiers tournés vers l'humain

«Curiosité, empathie et dynamisme.» Quand on demande à Maty Mboup, responsable RH chez APEF, quelles sont les qualités principales d'un intervenant à domicile, voici ce qu'elle répond. Et de la curiosité, de l'empathie et du dynamisme, Halima Mir (photo ci-contre) en regorge. Si elle admet qu'aujourd'hui, le terrain et l'étroite proximité avec ses bénéficiaires lui manquent un peu, elle est tout de même fière de son parcours. Arrivée en tant qu'auxiliaire de vie à l'agence APEF de Livry-Gargan dans le 93 en 2008, elle a le goût de l'humain, la passion du contact et de l'aide à autrui. Aujourd'hui, elle est la

responsable de la plus grosse agence du réseau Oui Care - APEF et O2 confondus - avec la gestion de plus de 10 000 heures d'accompagnement par mois, 130 intervenants à domicile et 6 administratifs. «C'est presque inné pour moi de travailler dans les services à la personne, j'aime aider les gens et j'aime ce que je fais depuis le début. Je sais aussi d'où je viens, je sais ce qu'implique le métier d'intervenant à domicile.»

Un bel exemple d'évolution

Passée par les postes d'agent d'accueil, puis adjointe et enfin responsable d'agence, Halima raconte : «Au début, je ne savais pas me servir d'un ordinateur. Organisation, planning, puis gestion et management, j'ai appris sur le terrain et j'ai été formée en interne avec APEF. Et quand on m'a proposé le poste de responsable en 2016, j'ai d'abord refusé ! On m'a encouragée, on m'a laissé ma chance, alors j'ai finalement sauté le pas. Sans regret aujourd'hui.» Celle qui ne quitte jamais son imperturbable sourire poursuit : «Pour moi, la plus grande qualité d'un responsable d'agence, ça doit être l'optimisme. On sait que c'est un métier dans lequel il y a beaucoup de stress, mais c'est inutile de se laisser contaminer par celui-ci !» Sur la question du recrutement, elle explique : «Le plus dur, c'est de fidéliser nos salariés, mais moi je ne suis pas tellement concernée.» A la dernière convention du réseau, elle a reçu le prix «du meilleur taux de fidélité salarié». Dans son équipe, ils sont plusieurs intervenants à être là depuis l'ouverture de l'agence en 2002. «Développer, c'est bien,

mais garder ce qu'on a déjà, entretenir les bonnes relations, c'est aussi un travail énorme.» Halima est aussi une belle illustration des valeurs APEF : proximité, engagement, transmission. Son agence sert d'agence d'intégration de nouveaux collaborateurs, elle leur transmet recommandations, bonnes astuces et forme aussi des auxiliaires de vie.

Auxiliaire de vie, un métier d'avenir

Si Halima connaît la satisfaction d'exercer un métier utile, elle regrette qu'il ne soit pas suffisamment reconnu : «Le métier d'intervenant à domicile manque cruellement de reconnaissance. C'est sans doute un métier qui n'attire pas parce qu'il est méconnu ou parce que l'opinion se fait une image qui ne reflète pas le quotidien d'un assistant de vie. Pourtant c'est un métier qui a du sens. On est au service du bien-être des familles et à la fin de la journée, on a la satisfaction d'avoir aidé les gens.» Maty Mboup, du service RH, confirme et ajoute : «On propose des formations diplômantes et professionnalisantes, la possibilité de travailler près de chez soi ou dans une région de son choix avec les 90 agences réparties sur toute la France. C'est aussi un secteur d'avenir puisque c'est le souhait de beaucoup de personnes de bien vivre et vieillir chez elles.»

450 postes à pourvoir, partout en France, tous métiers confondus : assistants ménagers, auxiliaires de vie, jardiniers et personnel administratif

«La concurrence est rude mais chez APEF on se démarque en valorisant les évolutions de nos intervenants. Même si on a vu leur incontestable utilité pendant la période de crise qu'on vient de traverser et qu'on traverse encore, les métiers du domicile ne sont pas encore assez valorisés aux yeux du grand public. Alors qu'il y en a pour tout le monde, pour tous les goûts, avec des évolutions possibles, là où c'est sans doute plus figé dans d'autres structures. On apprécie aussi quand sur les postes administratifs, les candidats ont une expérience dans le milieu des services à la personne, mais ce n'est pas un prérequis. Si c'est un débutant dans le métier, on va l'accompagner, le principal étant qu'il ait de l'empathie, de la curiosité et l'envie. Ensuite, en fonction de ses compétences et de ses appétences, on peut avoir un métier pour chaque individu. Avec des passerelles entre les métiers et même vers des fonctions supports du siège.»

Les gros besoins se situent principalement du côté des auxiliaires de vie et des régions Île-de-France et Sud-Est. Pour l'Île-de-France, 180 postes sont à pourvoir : 80 intervenants et 100 administratifs. Pour le Sud-Est, le besoin est de 108 postes : 100 intervenants et 8 administratifs.

APEF : une expertise dans l'accompagnement des seniors

APEF s'adresse à toutes les catégories d'âge mais a fondé sa légitimité et son expertise sur l'accompagnement des personnes de plus de 50 ans. Maty ajoute : «La force d'APEF aujourd'hui, c'est la qualité de vie au travail garantie aux salariés au sein des agences, en limitant les déplacements professionnels pour soulager les intervenants, en valorisant la professionnalisation des métiers. La formation leur permet de voir leur métier différemment. Oui, auxiliaire de vie c'est un métier difficile, mais on le rend un peu plus facile et agréable par le cadre de travail, les montées en compétence, le parcours d'intégration et l'esprit d'équipe qui règne dans les agences.» Dont acte.


Emploi Santé


Touver un Stage ou un emploi dans la santé , en maison de retraite ou société de maintien à domicile, service à la personne . Publier une offre d'emploi pour votre établissement : profitez de notre site pour trouver un emploi ou un salarié dans le secteur des services et de la santé. Par ailleurs votre offre sera également publiée sur www.capcampus.com, portail des étudiants et des jeunes diplômés!

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2020 - Tous droits réservés.
FERMER