Le SYNERPA salue les propositions pragmatiques et ambitieuses de la Concertation Grand Age et Autonomie.

Réaction du SYNERPA au rapport de Dominique Libault

Publié le 30 mars 2019
Le SYNERPA salue les propositions pragmatiques et ambitieuses de la Concertation Grand Age et Autonomie.


En tant que première confédération du parcours et de l'accompagnement de la personne âgée, le SYNERPA a participé aux échanges menés dans le cadre de la Concertation « Grand Age et Autonomie ». Aujourd'hui il salue tant la méthode de consultation de Monsieur Dominique Libault, pilote de la démarche, que les propositions courageuses qu'il a remises ce jour à Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Pour Florence Arnaiz-Maumé, Déléguée générale du SYNERPA : « Avec la consultation menée par Monsieur Dominique Libault, le Gouvernement dispose désormais des pistes principales permettant d'élaborer une réforme ambitieuse du Grand Age. Alors que plusieurs propositions émises dans notre plateforme Horizon 2030 ont été retenues, le SYNERPA continuera à prendre toute sa part aux débats afin que l'accompagnement des personnes âgées ainsi que de leurs familles soit significativement amélioré. C'est pourquoi nous serons particulièrement attentifs à la mesure de la qualité des services, à la valorisation de l'emploi et à une gouvernance simplifiée. »



Le Grand Age réellement pris en compte


Avec une réforme estimée à 6,2 milliards en 2024 et 9,2 milliards en 2030, une meilleure valorisation des métiers, une augmentation du personnel soignant en EHPAD de 25% d'ici 2024, un programme de rénovation des établissements, ou encore une réforme de la tarification volontariste tant pour les EHPAD que pour les services d'aide à domicile, les enjeux du vieillissement de la population et de son accompagnement au quotidien sont réellement pris en compte et avec une meilleure équité territoriale.

Le libre choix de la personne pris en compte


Le SYNERPA souligne également avec intérêt la proposition de refondre l'offre d'hébergement pour que la personne âgée ait une réelle liberté de choisir là où elle veut vivre avec un décloisonnement entre les EHPAD, le domicile et le développement des résidences services seniors. Les EHPAD qui maillent les territoires ont en effet un rôle majeur à jouer d'ouverture vers l'extérieur et de structuration des services proposés aux personnes âgées et à leur famille.
Dans cette refonte de l'offre, le SYNERPA souhaite que la qualité des services et des établissements soit mesurée avec des indicateurs nationaux clairs et communs. Il s'agit d'un élément indispensable pour que les personnes hébergées et leur famille aient à une vision objectivée et certifiée de la qualité des prestations.
Par ailleurs, s'il regrette l'absence d'une réelle proposition de réforme de l'aide sociale, il note la création d'une aide spécifique pour les personnes aux revenus modestes ainsi qu'un « bouclier autonomie » pour les personnes dépendantes vivant en établissement depuis quatre ans.


Dépendance et 5ème risque


Dépendance et 5éme risque : société et viellissement,accueil et accompagnement des personnes âgées, couverture de la dépendance, enjeux démographiques

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER