Bonne nouvelle, 85% des séniors ont le moral au beau fixe ! Au fait, à quel âge est on Senior?

Cogedim Club® publie la deuxième édition de son Baromètre 55+*avec TNS Sofres.

Publié le 28 mars 2015
Bonne nouvelle, 85% des séniors ont le moral au beau fixe ! Au fait, à quel âge est on Senior?

Véritable observatoire des modes de vie des Français âgés de 55 ans et plus, l'édition 2015 révèle le lien social comme facteur clé du bien vieillir.

Cogedim Club® publie aujourd'hui la première vague des résultats de l'édition 2015 du Baromètre 55+ dédié à l'observation de l'évolution des modes de vie des séniors.

Le moral des 55+ est bon !

Comme cela avait été mesuré en 2014, les 55+ ont le moral : 85% d'entre eux se disent satisfaits de la vie qu'ils mènent.

Ce bon moral des séniors repose principalement sur le fait de vivre à proximité de leur famille et leurs amis (49% des réponses). De fait, 92% sont satisfaits des liens qu'ils entretiennent avec leur entourage (et 44% en sont même très satisfaits).

Parmi les clés du bon moral et du bien vieillir, les séniors interrogés citent :

  • De façon générale, le fait de sortir de son quotidien : se divertir (24%), voyager, (22%), participer à des activités collectives (22%), pratiquer de nouvelles activités (16%)...
  • Le fait de s'intéresser à l'actualité (36% des réponses)


Le lien social, facteur clé du bien vieillir

Le lien social, facteur clé du bien vieillir

Il s’agit avant tout de garder un lien avec ceux qui nous sont proches et de rester connecté avec ce qui se passe autour de soi. Garder le lien, préserver voire renforcer sa sociabilité : l’enjeu du bien vieillir semble reposer sur ces conditions.

 

« Bien vieillir et être en bonne santé n’a de sens pour les seniors que s’ils sont en relation avec les autres. Les liens sociaux jouent un rôle majeur dans le bien vieillir et dans l’éloignement de la perte d’autonomie. Le lien social est le plus efficace des médicaments ! Le baromètre 55+ montre combien avec l’âge, la tendance est à la réduction des liens sociaux, mais combien, aussi, la demande de rencontres et d’échanges reste vive. » Explique Serge Guérin, Sociologue.

 

 

  • Une majorité des 55+ (58%) estime qu’il leur est aujourd’hui moins facile de rencontrer de nouvelles personnes que par le passé, un sentiment qui augmente avec l’âge (et avec l’impression croissante d’appartenir à la catégorie des seniors).

 

  • Confirmant cette idée, 30% des 55+ déclarent rarement (voire jamais) faire de nouvelles rencontres.

 

  • Lorsqu’ils en font, c’est avant tout à travers des amis ou des connaissances (37%) ou encore dans leur quartier ou immeuble (24%). Ainsi, les 55+ comptent sur leur cercle de proximité pour garder des liens sociaux.

 

C’est d’ailleurs avec leur cercle de proximité, où l’on trouve presqu’au même niveau leurs enfants et les commerçants de proximité, que les 55+ ont les contacts les plus fréquents

  • D’un côté la famille : les enfants en tête (83% des 55+ sont en contact avec leurs enfants au moins une fois par semaine que ce soit en personne, par téléphone ou par mail), puis les parents et petits-enfants, et enfin les frères et sœurs.

 

  • De l’autre côté les commerçants de proximité (78%), les voisins et les amis (respectivement 73% et 70%) et en dernier, les professionnels de santé.

 

  • Notons que les personnes âgées de 55 à 60 ans ont plus de contacts avec leurs collègues et leurs enfants alors que les personnes âgées de 80 ans ou plus sont plus souvent en contact avec leurs enfants mais aussi avec les commerçants près de chez eux, leurs voisins et le facteur.

 

« Les seniors qui viennent aujourd'hui dans nos résidences sont motivés par leur besoin de vivre dans la convivialité et ainsi rompre avec la solitude. Pour certains d’entre eux, le désir de se rapprocher de leurs proches est décisif dans le choix de changer de logement. Dans nos résidences, le rôle humain du directeur(trice) et de son équipe est prépondérant. Leur présence 7j/7 au quotidien parmi les résidents est rassurante », souligne Alexis Moreau, Directeur Général de Cogedim Club®.

 



Senior... oui, mais à partir de quel âge ?

Senior... oui, mais à partir de quel âge ?

66 ans, c’est l’âge à partir duquel on considère être « seniors ». Interrogés sur l’appellation « senior », on constate cette bascule auprès des 55 ans et plus, dont les 2 tiers (62%) ont le sentiment d’appartenir à cette catégorie. Et finalement, il n’est pas surprenant de découvrir que les personnes interrogées âgées de 55 à 65 ans ont une opinion bien différente de leur statut de « senior » que les personnes âgées de 78 ans et plus par exemple.

 

*A propos du Baromètre 55+ Cogedim-Club

Pensé par Cogedim et conduit par TNS Sofres, le Baromètre annuel 55+ Cogedim Club – TNS Sofres est un outil d’observation et d’analyse des attentes et modes de vie des personnes âgées de 55 ans et plus.

Les interviews ont été effectuées en face-à-face - mode de recueil optimal pour interroger cette tranche de la population - Le terrain s’est déroulé entre le 8 et le 12 janvier, puis entre le 29 janvier et le 2 février 2015, sur un échantillon national de 1040 personnes âgées de 55 ans et plus – échantillon conséquent et assez inédit.

 

Zoom sur Cogedim Club®

Créée en 2010, Cogedim Club® est une marque du groupe Altarea Cogedim qui développe spécifiquement les résidences services seniors. Pour plus d’informations : www.cogedim-club.com

 



Data Senior


Data Senior : Chiffres et Seniors !
Trouver des ressources et chiffres clés autour du thème des personnes âgées et des seniors : statistiques, sondages, études...

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mention légales en bas de page).



© Australis 2019 - Tous droits réservés.
FERMER