Espace pro

Mercredi 1er octobre 2014, un geste simple pour rompre la solitude des personnes âgées.


Avec « Les fleurs de la fraternité », les petits frères des Pauvres combattent l’isolement des personnes âgées.
Mercredi 1er octobre 2014, un geste simple pour rompre la solitude des personnes âgées.







Avec 67 000 fleurs distribuées et plus de 1 300 bénévoles mobilisés en 2013, « Les fleurs de la fraternité » sont désormais un rendez-vous important du lien intergénérationnel et de la solidarité


Un geste simple pour rompre la solitude des personnes âgées

Mercredi 1er octobre 2014, à l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées organisée sous l'égide des Nations Unies, les bénévoles des petits frères des Pauvres vont sillonner les marchés, gares, rues, places, hôpitaux, maisons de retraite dans toute la France, afin de donner une fleur aux passants qui l'offriront à leur tour à une personne âgée souffrant de solitude ou de pauvreté.
Cette manifestation, à laquelle Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, a apporté son soutien est également reprise par les équipes d'autres pays des petits frères des Pauvres, Allemagne, Canada, Espagne, Etats-Unis, Irlande, Pologne, Roumanie et Suisse.

Offrir une fleur, c'est un geste simple et symbolique, essentiel pour sensibiliser le grand public aux conditions de vie des personnes âgées les plus isolées et les plus fragiles.


Se mobiliser durablement face à l'augmentation inquiétante du nombre de personnes âgées isolées



En 2014, 27% des 75 ans et plus sont en situation d'isolement relationnel, soit une progression de 11 points depuis 2010.
Pour les petits frères des Pauvres, le fait de ne pouvoir compter sur personne en cas de besoin, l'éloignement de la famille, l'accès difficile ou impossible aux droits, services et à la vie sociale, la perte de mobilité ou de l'énergie nécessaire pour créer ou pérenniser les liens isolent les personnes âgées.
D'autres facteurs favorisent également ce sentiment de solitude : le manque ou la perte de l'estime de soi, le faible niveau de ressources ou de culture, la précarité...

Agissant depuis près de 70 ans auprès des personnes âgées fragiles, isolées, en situation de pauvreté, d'exclusion et de maladies graves, les petits frères des Pauvres constatent tous les jours la perte de lien social qui frappe les plus fragiles et s'inquiètent de cette augmentation alarmante.
Avec 1,5 million de personnes âgées isolées, il est important de susciter l'engagement de chacun auprès de nos ainés les plus seuls et les plus pauvres pour qu'ils retrouvent leur place au sein de notre société.

En savoir plus Publié le 22 août 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Associations

Associations

Associations et maison de retraite

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2018 - Tous droits réservés.
FERMER