Discriminations et entraves dans l'accès aux droits des personnes âgées :

Pour lutter contre le non-recours, le Défenseur des droits met à disposition des personnes âgées une brochure, dont l’objectif est de mieux les informer sur leurs droits et sur les recours possibles en cas de discriminations.

Publié le 30 septembre 2022

Dans l'enquête du Défenseur des droits intitulée « Les discriminations et les difficultés d'accès aux droits liées à l'âge avancée », presque 50 % des personnes interrogées déclaraient avoir été témoins ou victimes de discriminations liées à l'âge avancé. Ces discriminations interviennent dans différents domaines de la vie quotidienne :

- la santé : « On a refusé de m'envoyer une ambulance car je n'étais pas considéré comme prioritaire à cause de mon âge »

- l'accès à des services publics ou privés : « On m'a refusé un crédit pour acheter un réfrigérateur à cause de mon âge »

- le logement : « On m'a refusé une location d'appartement car j'ai 75 ans »

- l'accès à la vie citoyenne : « Ma candidature au conseil d'administration de l'association donc je suis membre a été refusée car j'avais plus de 75 ans »

Une méconnaissance des droits à l'origine de l'abandon des démarches

L'enquête démontrait par ailleurs que, les situations de discriminations, ou de non accès aux droits des personnes âgées, sont parfois difficiles à identifier par les victimes elles-mêmes et leurs proches. Face à cette méconnaissance, certaines personnes abandonnent leurs démarches et renoncent même à leurs droits.

Un nouvel outil pour lutter contre le non-recours

Les saisines sur le sujet sont rares auprès du Défenseur des droits. A titre d'exemple, en 2021, seulement 3% des réclamations provenant de personnes de 60 ans et plus concernaient une situation de discrimination. Ainsi, pour encourager les personnes à faire valoir leurs droits, le Défenseur des droits met à disposition des personnes âgées, retraitées ou actives, et à leur entourage, une brochure. Cet outil détaille des cas concrets de discriminations vécues, rappelle les droits des personnes âgées et les recours possibles lorsque ces droits ne sont pas respectés, notamment la possibilité de contacter gratuitement le Défenseur des droits (par téléphone, courrier gratuit, site internet ou en prenant rendez-vous avec l'un des délégués territoriaux de l'institution).

Cette brochure est disponible en ligne et sera distribuée aux délégués territoriaux du Défenseur des droits, travailleurs sociaux, conseils départementaux, maisons de justice et du droit, fédération des hôpitaux et d'aides à domicile.


Actualité


L'actualité des services aux personnes âgées, des maisons de retraite et du maintien à domicile

Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement




© Australis 2022 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies