Espace pro
Emploi | Recruteur | Formation | Fournisseurs | Agenda | Actu Produits | Tendances - Marchés | Revente LMNP
Nos Services | Qualité & Conseil | Financement | Emploi & Formation | Investissement - LMP | Achat - Vente Ehpad

Le secteur de l'aide à la personne recrute

50 000 embauches ouvertes à effet immédiat

Publié le 30 août 2022

Les professionnels du service à la personne tirent aujourd'hui la sonnette d'alarme : 50 000 postes sont à pourvoir immédiatement (principalement des postes d'auxiliaires de vie et ceci dans toute la France.)

Quelles sont les raisons structurelles d'un tel besoin ?

Selon Brice Alzon le directeur du réseau Coviva et Président de la FESP* l'arrivée des premiers boomers en âge de la retraite et l'allongement du temps de vie sont les premières raisons.

« Si nous ne recrutons pas massivement dès aujourd'hui, la période 2026-2040 sera une véritable catastrophe sociale pour nos aînés », prévient-il.

Il est également important selon lui de procéder à une revalorisation urgente des salaires, jugés trop bas pour attirer de nouveau candidats.

« Aujourd'hui, le salaire des aidants est réglementé. Il est vital pour ces personnes de voir leur rémunération augmenter significativement pour tout d'abord garder les talents au sein de chaque structure d'aide à la personne, mais aussi pour en attirer de nouveaux », poursuit Brice Alzon.

Le crédit d'impôt instantané, entré en vigueur le 14 juin dernier devrait faire croitre considérablement les demandes dans ce secteur. Selon l'étude IFOP commanditée par Brice Alzon sur l'impact de cette mesure* sur les services à la personnes, 82% des personnes interrogées estiment que le crédit d'impôt instantané est une mesure favorable à la création d'emploi.

« Le crédit d'impôt instantané va certainement attirer de nouveaux bénéficiaires. Nous estimons une hausse de l'activité allant jusqu'à 30%. De facto plus de bénéficiaires signifie besoin en personnels. Jusqu'à 106 000 emplois qui pourraient être créés grâce à cette mesure. » conclut Brice Alzon.

Ces métiers souffrent d'un manque criant d'attractivité. Peu valorisés et souvent perçus comme des "petits boulots", ils ont plus que jamais besoin d'être reconnus à la hauteur de ce qu'ils apportent à la société. L'État doit leur redonner les marges de manœuvre suffisantes pour mettre en place des formations, développer les compétences de leurs collaborateurs, améliorer les conditions de travail et de rémunération pour qu'enfin, elles puissent attirer des "talents".

Si vous souhaitez :

  • Comprendre les raisons d'un tel manque de personnel dans l'aide à la personne
  • Avoir le point de vue du spécialiste du maintien à domicile des seniors
  • En apprendre plus sur le quotidien des auxiliaires de vie
  • De vous entretenir avec l'une d'entre elles
  • ...

Brice Alzon et les auxiliaires de vie du réseau Coviva présentes dans toute la France seront ravis de répondre à vos questions et demandes de reportage.

*étude IFOP / MDSAP sur l'impact perçu de l'actualité sur les services d'aide à la personne. Cette étude a été menée auprès d'un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Actualité


Retrouvez ici l'actualité de l'emploi et de la formation secteur dans le secteur de la santé, des maisons de retraite, des services à la personne âgée

Besoin d'informations ?

Un conseiller vous recontacte gratuitement




© Australis 2022 - Tous droits réservés.  //  Gestion des cookies