Home
Espace pro
Emploi | Recruteur | Formation | Fournisseurs | Agenda | Actu Produits | Tendances - Marchés | Gérontechnologie
Nos Services | Qualité & Conseil | Financement | Emploi & Formation | Investissement - LMP | Achat - Vente Ehpad

StudioSanté met la télémédecine au service de ses patients


StudioSanté, le premier réseau spécialisé dans les soins à domicile pour pathologies lourdes.




Premier réseau spécialisé dans les soins à domicile pour pathologies lourdes, StudioSanté a mis au point une télémédecine performante et efficace.
Via les nouvelles technologies, le parcours de soin du patient est tracé dans son intégralité pour une prise en charge unique.


StudioSanté confirme son rôle de leader dans la prise en charge des soins à domicile.
Pour apporter une meilleure qualité de vie aux patients qu'il prend en charge, il a mis au point un logiciel de télémédecine ultra performant.

Via ordinateur, tablette ou smartphone, le patient effectue une mise à jour en temps réel de l'évolution de son état de santé.
L'ensemble de son parcours de soin est ainsi enregistré et mis à disposition de tous les acteurs de santé, pour une prise en charge optimale.


TOM 3, le logiciel de télésuivi

Studiosystems, filiale informatique et santé du réseau StudioSanté a développé Tom 3, un logiciel de télésuivi décisionnel.
Il s'agit d'un véritable tableau de bord où le patient note son poids, sa température, son niveau de douleur ou d'appétit (sur une échelle de valeur).
Ses antécédents sont également inscrits dans le dossier comme ses prescriptions.

Cette télécoordination est rendue possible grâce à l'intervention des infirmières du réseau, qui éduquent thérapeutiquement le patient, contrôlent la mise à jour de ses données et accompagnent les professionnels de santé dans cette nouvelle organisation de soins à domicile.
StudioSanté a investi près de 200.000 € dans le développement de ce logiciel : « Nous sommes le seul réseau à pouvoir allier le numérique et le terrain », confie Gérald Vignal, fondateur du réseau.


Une technologie au bénéfice de tous

Grâce à Tom3, le parcours de soin du malade est considérablement amélioré.
Le système permet de prévenir les risques, dépister les complications, et donner accès de tous les actes médicaux du patient aux médecins lors d'une éventuelle ré-hospitalisation, par exemple.

La télémédecine favorise les échanges entre les professionnels de santé avec une mise en réseau immédiate entre la médecine hospitalière et la médecine de ville.
De plus, elle permet de réaliser des économies sur le long terme, en évitant les examens redondants, les déplacements inutiles.
Enfin, elle apporte une réponse aux déserts médicaux.




Présentation de StudioSanté



Le métier de Coordonnateur de Soins entre l'Hôpital et le Domicile

Un concept novateur : l’alternative à l’hospitalisation

Créé en 2004 par Gérald Vignal, StudioSanté est un réseau national de santé dont l'activité porte sur la mise à disposition de dispositifs médicaux pour les professionnels de santé libéraux (perfusion, assistance nutritionnelle à domicile).
Sa spécificité est de ne pas se limiter à la fonction de simple distributeur, pour inclure une fonction relationnelle, de conseil et d’assistance, au regard d’un concept singulier et novateur : la coordination de soins entre l’hôpital et le domicile.

Titulaire d’une convention signée avec l’assurance maladie, StudioSanté apporte une prestation qui couvre de façon indissociable la fourniture, l’installation de matériel médical et les prestations de services associées, tels que la coordination de soins, selon les tarifs réglementés de la LPPR en tiers payant, sans dépassement.

Un savoir-faire à l'écoute des patients et un engagement fort

La prise en charge en ambulatoire à domicile a profondément modifié les pratiques professionnelles car elle met en contact des personnes qui ont peu, voire pas du tout, l’habitude de travailler entre elles : les infirmières libérales, les médecins hospitaliers, les pharmaciens, les cadres de soins, le médecin de famille et les patients.

Pour réussir la prise en charge personnalisée de chaque patient, StudioSanté emploie des infirmières titulaire du diplôme d’État Infirmier dites "coordinatrices StudioSanté".
Chaque infirmière joue un rôle essentiel et marque la spécificité du réseau.
Formée techniquement à l’organisation (école de formation StudioSanté) et au suivi de traitements intraveineux à domicile (antibiothérapie, chimiothérapie, assistance nutritionnelle, douleur…), l'infirmière coordinatrice appréhende l'orientation thérapeutique du médecin prescripteur, recherche et organise l'équipe soignante chargée de sa mise en oeuvre, et coordonne entre tous les professionnels de santé, libéraux et hospitaliers (médecin, infirmière, pharmacien, auxiliaire de vie) la prise en charge du patient désireux de poursuivre des soins à domicile.
Elle n’effectue pas de soins, c’est le rôle de l’infirmière libérale, mais elle intervient au nom du cabinet StudioSanté pour être la coordinatrice garante du parcours de soins.

  • Un engagement fort

    Les infirmières coordinatrices expliquent qu'il est primordial de ne pas rompre la chaîne de soins entre l'hôpital et le domicile pour réussir, en réseau, cette médecine de parcours.
    Les défaillances dans le parcours de soins du patient entraînent un surcoût et diminuent la qualité de prise en charge des patients.
    Les hôpitaux ont obligation d’être certifiés, par la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Pour ne pas rompre le référentiel qualité entrepris par les établissements hospitaliers, et faire réussir cette médecine de parcours, le réseau StudioSanté a fait certifier aux normes ISO 9001 tous les processus liés au parcours du patient ‘’hors des murs de l’hôpital’’.



Le créateur, humaniste et visionnaire

  • Gérald Vignal : 55 ans, 35 ans d'expérience dans le monde de la santé à l'hôpital et à domicile

    Après avoir mené entre 1977 et 1997 une carrière dans différents laboratoires pharmaceutiques spécialisés dans le domaine de la dialyse et de la perfusion, il devient en 1997 Directeur Général de la société Homecair (aujourd’hui Homeperf appartenance au groupe Mulliez) qui propose des prestations de perfusions à domicile.
    Puis en 2001, il rejoint comme Cadre Dirigeant LVL Médical (aujourd’hui groupe Air Liquide Santé), une autre société lyonnaise qui opère dans le secteur de l’oxygénothérapie à domicile et participe au développement en France des perfusions à domicile.
    En 2002, il rejoint Baxter, le numéro 1 mondial dans le domaine des dispositifs de perfusions ambulatoires.

    Fort de ses expériences qui lui ont permis d'acquérir des compétences en matière de dispositifs médicaux et prestations de santé de l’hôpital à domicile, il décide de créer en 2004 StudioSanté avec pour objectif de devenir l'un des acteurs incontournables dans la médecine de parcours en réseau, partout en France.





La télémédecine, un marché d'avenir



L'état des lieux

L’augmentation de l’espérance de vie entraînant l’accroissement du nombre de pathologies, et la volonté des pouvoirs publics de réduire le déficit de l’assurance maladie influencent directement sur la nécessité de faire évoluer l’offre de soins en France tout en améliorant la qualité de prise en charge des patients.

La télémédecine associée à la coordination de soins fait partie des solutions permettant d’améliorer l’offre de soins, rationaliser les échanges entre professionnels de santé, combattre les inégalités, participer à l’éducation thérapeutique et à la prévention pour réaliser des économies sur le long terme.

  • Politique réglementaire : politique volontariste en faveur du développement de l’Assistance médicale à domicile

    L’allongement de l’espérance de vie, la nécessaire rationalisation des dépenses publiques de santé et la saturation des établissements hospitaliers sont autant d’éléments qui incitent les autorités publiques à faire évoluer notre système de santé.

  • Économique : déficit chronique et abyssal de la Sécurité Sociale

    Ce déficit réduit les marges de manoeuvre financières des organismes sociaux.
    L’intervention de prestataires à domicile s’avère, selon les traitements administrés, 10 à 40% moins coûteuse que l’intervention d’une structure d’HAD (Hôpital à Domicile) et 30 à 60% moins coûteuse qu’une hospitalisation traditionnelle.

  • Socioculturel : souhait d’être pris en charge chez soi

    Une grande tendance sociologique montre que de nombreuses personnes âgées et de malades atteints de pathologies chroniques préféreraient rester à leur domicile pour recevoir des soins.
    Dans le sondage réalisé par TNS Sofres en 2007, les séniors interrogés révèlent qu’ils mettent davantage en avant la crainte de devoir quitter leur maison (13% de réponses contre 6% en moyenne).

  • Démographique : croissance continue du nombre de personnes âgées à l’horizon 2050

    Le vieillissement de la population française à l’horizon 2050 est une tendance inscrite dans la pyramide des âges (l’impact puissant et durable du « papy-boom ») et amplifiée par l’allongement de la durée de vie des individus (forte hausse de l’espérance de vie à la naissance).
    La part des personnes âgées de 60 ans ou plus passera ainsi de 22,7% (14,3 millions d’individus) en 2010 à 31,9% de la population métropolitaine totale en 2050 (22,3 millions de personnes).

  • Technologique : Innovations thérapeutiques et technologiques permettant de sortir des murs de l’hôpital

    Le facteur technologique constitue un levier décisif de développement des interventions médicales et techniques à domicile puisque par définition leur émergence s’est appuyée sur des innovations thérapeutiques et technologiques permettant de sortir l’hospitalisation des murs de l’hôpital.
    Les systèmes d’informations, en particulier, sont stratégiques pour une activité caractérisée par sa complexité et la nécessité de coordination d’acteurs variés.
    Ces outils constituent des leviers pour améliorer l’efficience, l’efficacité économique, la qualité et la sécurité des soins.


La notoriété des hôpitaux français porte sur la réanimation, la pédiatrie, la chirurgie et le système de sécurité sociale.
Pour l'ensemble de ces raisons, l'hôpital de demain se concentrera sur des soins ultra-techniques.

La nécessaire économie du système de santé français passe par la limitation des durées d’hospitalisation.
Les maladies chroniques pourront être ainsi prises en charge à domicile par la médecine de ville dans le cadre de la chimiothérapie, l’antibiothérapie, l’assistance nutritionnelle, la prise en charge de la douleur, la mucoviscidose...

La mise en oeuvre d’une médecine de parcours de l’hôpital à domicile suppose une véritable coordination des organisations et des pratiques, pour répondre aux besoins d’une prise en charge de qualité.
C’est la mission des infirmières coordinatrices StudioSanté associée à la télémédecine.


Une activité essentielle de coordination

La Haute Autorité de Santé, ou plutôt son ancêtre immédiat l’ANAES a défini la coordination de soins comme :
« Un processus conjoint d’analyse de la situation et de prise de décision qui permet à des professionnels de mettre en commun, de partager leurs connaissances, leur expertise et leurs compétences pour les mettre au service des personnes soignées afin de planifier ensemble un projet thérapeutique et de soins ».

L’infirmière coordinatrice StudioSanté ne prodigue pas directement de soins aux assurés sociaux.
C’est le rôle de l’infirmière libérale qui aura été pressentie pour cela, dans le strict respect du libre choix du patient.

Conformément au décret codifié du 29 juillet 2004, R.4312-31, l’infirmier ou l’infirmière chargé d’un rôle de coordination veille à la bonne exécution des actes accomplis par les infirmiers ou infirmières.

Sans endosser la responsabilité personnelle et professionnelle des divers praticiens effectuant les actes paramédicaux prescrits, l’infirmière coordinatrice StudioSanté est garante de la bonne organisation de cette prise en charge globale et doit veiller à sa parfaite exécution, tant au niveau du matériel médical que du respect des prescriptions médicales thérapeutiques, notamment des protocoles de soins.


L'infirmière coordinatrice StudioSanté, clé de voûte d’une médecine de parcours

Déployés sur une bonne partie de la France, les responsables des cabinets StudioSanté sont formés aux techniques les plus modernes de coordination de soins, pour :

  • Intervenir uniquement sur prescription médicale
  • Organiser et coordonner la prise en charge globale de chaque patient à domicile
  • Former les infirmières libérales, le patient et son entourage à la bonne utilisation du matériel médical et l’informer sur les incidents possibles
  • Livrer à domicile les dispositifs médicaux et avant leur mise en route par l’infirmière libérale, en vérifier la bonne marche et son efficacité par rapport aux résultats attendus
  • Vérifier, en cours de traitement, que la traçabilité des actes est correctement effectuée et que les éventuels incidents sont signalés aux autorités compétentes dans le cadre de la procédure réglementaire de la matériovigilance
  • Assurer enfin les astreintes 24/24h et 7j/7 en cas de défaillance du matériel conformément aux textes de loi en vigueur


Ces missions, toutes comprises dans le champ de compétence réglementaire de la profession d’infirmier, soulignent encore une fois le rôle prépondérant de l’infirmière coordinatrice dans l’exploitation de StudioSanté.


La télémédecine de StudioSanté : une opportunité pour renforcer la coopération entre l’hôpital et la médecine de ville

A l’heure où le système de santé français fait face à des défis majeurs tels que le vieillissement de la population, la nécessité de réaliser des économies, le suivi des maladies chroniques, les inégalités géographiques et la désertification médicale, la télémédecine associée à un réseau d’infirmières coordinatrices apporte une réponse à ses problématiques.
Cette combinaison offre de nombreuses opportunités pour améliorer considérablement le parcours de soins du patient, favoriser les échanges entre professionnels de santé et réaliser des économies sur le long terme.

Grâce à un système prometteur, Studiosystem, filiale informatique et santé du réseau StudioSanté a mis au point Tom 3, un logiciel de télésuivi décisionnel qui permet aux médecins prescripteurs de prendre des décisions plus éclairées tout en impliquant le patient à son propre traitement via les technologies mobiles.
Il permet d'éviter des examens redondants et des déplacements inutiles, de prévenir les risques et les complications, de rappeler les rendez-vous médicaux...

Offrant une vision globale et synthétique de l'activité médicale du patient, ce système permet une mise en réseau immédiate entre la médecine hospitalière et la médecine de ville, le traçage systématique de tous les actes médicaux et l'accession aux données par les médecins lors d'une éventuelle ré-hospitalisation.



En savoir plus Publié le 16 mai 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !

Cap sur les technologies qui vont changer la vie des seniors et personnes âgées

Gérontechnologie : Revue des dernières innovations, travaux de recherche dans les technologies appliquées à l'amélioration de la vie des personnes âgées

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS

© 2014 Capgeris
Capgeris, des services adaptés pour la personne âgée et les séniors, maison de retraite, résidence service, maintien à domicile...