Espace pro

Fondation hospitalière Sainte-Marie : l'art pour une prise en charge de qualité des patients et résidents


Une exposition permanente de photographies de Robert Doisneau pour accompagner la vie quotidienne des patients et résidents.
Fondation hospitalière Sainte-Marie : l'art pour une prise en charge de qualité des patients et résidents


Depuis le mois de novembre, le Centre médico-social Robert Doisneau (Paris 18e), qui accueille des personnes en situation de handicap ou de dépendance, expose de façon permanente 80 photographies de l'artiste.

Le nom du célèbre photographe est étroitement associé à la vie de ce nouvel établissement, unique en France, qui accueille et accompagne des jeunes autistes, des adultes handicapés et des personnes âgées dépendantes, dont certaines sont atteintes de la maladie d'Alzheimer.

C'est à la suite d'un projet architectural et culturel réussi, lancé en 2009 avec la Donation Jacques-Henri Lartigue, que les responsables de la Fondation hospitalière Sainte-Marie ont eu l'intime conviction que l'art fait partie intégrante de la qualité de la prise en charge des patients et résidents ainsi que du lien « soignant et soigné ».

Séduites par cette dimension culturelle, Annette Doisneau et Francine Deroudille, les filles de Robert Doisneau, ont accepté à travers l'Atelier Robert Doisneau, de s'associer au projet et de mettre à la disposition du Centre ces chefs-d'oeuvre répartis dans l'ensemble des parties communes - hall d'entrée, salons, cafétéria, couloirs, restaurant... - pour le plaisir de tous : patients, résidents, familles, membres du personnel.
Mais également sur demande, lors de visites accompagnées, pour les habitants du quartier et les passionnés de l'oeuvre de Robert Doisneau.

Chacun découvrira que par son art, il a privilégié l'idée de mixité et de diversité en saisissant « les moments furtifs, les bonheurs minuscules éclairés par les rayons de soleil sur le bitume des villes », dans ce Paris populaire qu'il connaissait et appréciait tout particulièrement.

L'exposition permanente trouvera son prolongement dans la démarche d'animation qui sera proposée aux résidents du Centre, s'intégrant ainsi à leur projet de soins.
Des ateliers de photographie et d'écriture permettront de contribuer à rompre l'isolement, de restaurer les liens avec le monde extérieur, de favoriser la communication et de stimuler la créativité.

« Le génie de Robert Doisneau opère à nouveau. Il offre à ce centre médico-social et aux résidents un regard sensible et humain sur les moments de la vie. Ses oeuvres trouvent naturellement leur place au coeur d'un projet architectural contemporain ; autorisant même l'exagération des formats, avec la réalisation de grandes fresques horizontales inédites, qui illustrent une fois de plus sa perpétuelle modernité » souligne Franck Vinsot, directeur de la politique culturelle de
la Fondation.

Le Centre Robert Doisneau dispose de 190 places d'hébergement et 50 places d'accueil de jour répartis autour de 4 établissements : une maison de retraite médicalisée (EHPAD) de 110 places, une maison d'accueil spécialisée (MAS) de 35 places, un foyer d'accueil médicalisé (FAM) de 45 places, avec un centre d'accueil de jour de 15 places, un institut médico éducatif (IME) de 21 places pour des jeunes de 12 à 20 ans et un service d'éducation spécialisé et de soins à domicile (SESSAD) pour des enfants et jeunes autistes de 3 à 18 ans.





En savoir plus Publié le 19 décembre 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Cap sur la culture pour les seniors

Cap sur la culture pour les seniors

L'actualité des services aux personnes âgées, des maisons de retraite et du maintien à domicile

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2017 - Tous droits réservés.
FERMER