Espace pro

Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire


Une première en France - Maison régionale de l’autonomie et de la longévité des Pays de la Loire : Acte I
Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire

Se mettre dans la peau d'une personne âgée ou en situation de handicap et découvrir son environnement de façon sensorielle, disposer d'un appartement équipé d'aménagements spécifiques... c'est ce que permettra notamment la Maison régionale de l'Autonomie et de la Longévité des Pays de la Loire qui ouvrira fin 2013 sur l'Île de Nantes.

La Région des Pays de la Loire accompagne depuis un an la création du Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire et porte dans ce cadre le projet de construction de cette Maison régionale.

Conçu comme un lieu d'information, de recherche et de formation sur les activités liées au maintien de l'autonomie et à la longévité, cet espace sera également un lieu d'expositions ouvert au grand public, familles, aidants, professionnels etc...
le projet est aujourd'hui lancé avec la pose symbolique d'une 1ère pierre dans le quartier de la création sur l'Île de Nantes qui s'est déroulée le lundi 28 novembre 2011.

Il s'agit d'une première en France.

La construction du bâtiment qui accueillera la Maison régionale sur l'Île de Nantes est assurée par la Société Atlantique Développement Immobilier (ADI) pour le compte du Conseil régional des Pays de la Loire par le biais d'un acte d'acquisition par Vente en État Futur d'Achèvement de 2 plateaux nus, rue Arthur III.
La Région assure dans un premier temps le financement de cette acquisition à hauteur de 2,218 M€ TTC, avant de contribuer en un second temps aux aménagements intérieurs en qualité de maître d'ouvrage.
Au total, le programme est estimé à 3 M€.
L'opération immobilière ADI dénommée « DY16-So'île » prévoit un bâtiment de 5 niveaux : 2 niveaux tertiaires RdC et R+1 pour la future Maison régionale, ainsi qu'un plateau tertiaire (R+2) et 26 logements.
La construction sera labellisée Bâtiment Basse Consommation (BBC) à l'exception des parties non aménagées par ADI et pour lesquelles la Région s'engage à atteindre les mêmes objectifs, tout en intégrant la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) selon le référentiel en vigueur à la Région.

Les locaux de la future maison comprendront :

  • Un hall d'exposition et une banque d'accueil
  • Un appartement aménagé en fonction des limitations fonctionnelles spécifiques des personnes âgées intégrant une salle d'eau, une cuisine, un séjour et une chambre
  • Des espaces sensoriels et d'exposition
  • Des salles de formation pouvant accueillir jusqu'à 80 personnes et des bureaux


Le calendrier prévisionnel de cette opération est le suivant :

  • Septembre à décembre 2011 : études de programmation
  • Déc. 2011 : convention de maîtrise d'ouvrage déléguée entre la Région et la Société Publique Régionale (SPR)
  • De janvier à avril 2012 : consultation et notification du marché de conception des aménagements intérieurs
  • De mai à octobre 2012 : études de conception des aménagements intérieurs
  • Février 2013 : livraison des locaux par ADI et démarrage des travaux d'aménagements intérieurs sous maîtrise d'ouvrage Région déléguée à la SPR
  • De février à novembre 2013 : travaux d'aménagement intérieur
  • Décembre 2013 : ouverture la Maison régionale de l'autonomie et de la longévité des Pays de la Loire


« La naissance d'un Gérontopôle accompagne opportunément un changement de société vers un âge avancé, actif et autonome. Aux aidants, professionnels ou bénévoles, aux industriels, aux collectivités territoriales, aux thérapeutes, aux chercheurs, aux établissements de santé, aux services de soins à domicile et surtout, en premier lieu, aux aînés, le Gérontopôle proposera un nouveau projet économique, sociétal et social : la longévité est une chance pour tous les Ligériens. Cette future maison régionale est la première étape dans une stratégie de maillage du territoire régional. » conclut Jacques Auxiette.


Le Gérontopôle Autonomie et Longévité des Pays de la Loire, en bref ...

Le Gérontopôle Autonomie et Longévité des Pays de la Loire, en bref ...

« L'approche traditionnelle d'accompagnement de l'âge est dès à présent dépassée. Là où prévalait uniquement une logique d'assistance sur les seules pathologies ou la dépendance, se dessine un nouveau paradigme : dans le même temps, améliorer la qualité de la vie des personnes âgées, aider les aînés à vivre en autonomie et valoriser la réponse à leurs besoins spécifiques comme un fort relais de croissance économique régional. » explique le Professeur Gilles Berrut.

Pôle de recherche et d'expertise sur les enjeux du bien vieillir, mais aussi centre d'étude et d'observation, le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire aura vocation à améliorer la prise en compte des besoins des personnes âgées en permettant des synergies entre les universitaires, les acteurs de la santé, de la formation et de la recherche, les entreprises et les institutions publiques qui interviennent dans le champ de la gériatrie et de la gérontologie.

Au-delà de l'enveloppe de 3 M€ pour l'acquisition et les équipements de la Maison régionale de l'Autonomie et de la Longévité des Pays de la Loire, la Région a voté en 2011 un montant de 300 000 € pour le fonctionnement du Gérontopôle.

L'aide de la Région lui permet d'assurer son activité sur 4 axes de développement :

  • La recherche et le développement :
    recherche associée au développement des productions industrielles et commerciales, recherche scientifique et fondamentale, l'observation et la prospective, aide à la structuration des acteurs de la recherche régionale pour se positionner sur des appels d'offres nationaux et européens...

    En 2011, 5 publications ont été cosignées par le Gérontopôle dans des revues scientifiques internationales.

  • L'information et la formation auprès des professionnels et du grand public :
    conception de formations adaptées à l'accompagnement des personnes âgées, prospective sur les nouveaux métiers de la coordination gérontologique, promotion des métiers d'aide à la personne, organisation de rencontres entre universitaires des sciences humaines et sociales... Un projet important du Gérontopôle est d'accompagner la création d'une « École des aidants » pour permettre aux familles d'être reconnues et formées dans leurs missions.

  • Le soutien au développement économique :
    aide aux entreprises dans le développement de produits et services dédiés aux seniors (domotique, adaptation des logements...), prestation de conseil et de validations techniques sur les nouveaux procédés, formalisation de partenariats entre industriels et établissements de recherche et/ou de formation via l'élaboration d'une norme « Grand Âge », appui aux filières liées aux personnes âgées (santé, alimentation, sécuritéconfort, mobilier...).

    Cet axe est le fruit d'un partenariat étroit avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et la SPR.

    Le projet du Gérontopôle a été présenté aux entreprises à la CCI le 19 avril 2011.
    Une trentaine d'adhésions a été enregistrée suite à cette rencontre.

  • Le soutien aux politiques publiques des territoires :
    rôle de veille et d'observation dans le champ du vieillissement (centre de ressources), partage et valorisation des bonnes pratiques entre les territoires, aide aux collectivités locales s'engageant dans des projets d'aménagement ou de mise en oeuvre de politiques en lien avec les personnes âgées (transport, tourisme, habitat, etc...).

    Plusieurs collectivités locales sont aujourd'hui en contact avec le Gérontopôle soit pour un diagnostic territorial longévité, soit pour des projets facilitant le maintien à domicile.


Pour 2012, la Région poursuivra son soutien au Gérontopôle, notamment sur l'action européenne en collaboration avec l'Espace Interrégional Européen de Bruxelles, ou encore accompagnera la réflexion sur de futures antennes du Gérontopôle sur le territoire régional.



Le Gérontopôle Autonomie et Longévité des Pays de la Loire, rappels, bilan et perspectives

Le Gérontopôle Autonomie et Longévité des Pays de la Loire, rappels, bilan et perspectives

Le 10 décembre 2010, Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire et le Professeur Gilles Berrut, professeur de gériatrie et biologie du vieillissement de l'Université de Nantes et chef de service de Gériatrie au CHU de Nantes, annonçaient la création d'un Gérontopôle en Pays de la Loire.

Constitué en Association Loi 1901 en Janvier 2011 et opérationnel dès Mars 2011, le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire est accueilli gracieusement par le CHU de Nantes, dans des locaux situés à l'hôpital Bellier à Nantes.

La structure compte une équipe de six permanents, dont deux professionnels de la recherche clinique (1 ETP) adjoints à l'unité fonctionnelle de recherche en gérontologie clinique pour accompagner en synergie la recherche au sein du Gérontopôle.

À ces compétences internes s'ajoutent des expertises complémentaires dans le cadre et dans la durée de projets conduits avec des partenaires : chercheur, praticien hospitalier, designer, ergothérapeute, directeur et ingénieur de formation, aidant professionnel, conseil en communication / marketing, expert en technologies de l'information et de la communication, ergonome, chef d'entreprise, professeur des universités...

Les missions du Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire

  • Développer des formations qualifiantes et améliorer l'accompagnement de l'âge par les 25 000 professionnels de la filière médico-sociale régionale

  • Encourager les partenariats entreprises / enseignement supérieur ; valoriser la recherche régionale scientifique industrielle et observationnelle

  • Faire de la longévité un relais de croissance pour les entreprises ; créer de nouveaux métiers et emplois ; développer produits et services innovants adaptés au vieillissement

  • Conseiller et accompagner les acteurs publics : urbanisme, habitat, alimentation, services, transports.


Le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire en quelques chiffres

  • 2011
    C. A. prévisionnel > 120 000 €

    Subvention de la Région des Pays de la Loire > 300 000 €


  • 2012
    C. A. prévisionnel > 480 000 €

    Subvention de la Région des Pays de la Loire > 300 000 €


Le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire : bilan et perspectives

Depuis Mars 2011, le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire a conduit de nombreuses missions et développé des projets en lien avec ses 4 axes de développement :

  • formation,
  • recherche,
  • développement économique
  • et conseil territorial.



En savoir plus Publié le 29 novembre 2011

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Santé en région

Santé en région

Santé en région et maison de retraite

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2017 - Tous droits réservés.
FERMER