Espace pro

Rapport Miviludes, personnes âgées et maisons de retraite


Rapport Miviludes 2011-2012 : les risques de dérives sectaires auxquelles peuvent être exposées les personnes âgées.
Rapport Miviludes, personnes âgées et maisons de retraite

Le Président de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), M. Serge BLISKO, a remis au Premier ministre son rapport 2011–2012.

Ce rapport témoigne de la montée en puissance de l’action de la mission qui est mieux connue et se trouve ainsi davantage sollicitée.
Grâce à des efforts de communication et au développement de son site Internet, la MIVILUDES a enregistré, au cours de l’année 2011 près de 2 300 saisines, soit une augmentation de + 25 % par rapport à 2010.
Cette tendance se confirme en 2012, puisque sur les huit premiers mois de l’année, le nombre de signalements a encore augmenté de + 22 % par rapport à la même période 2011.

Le rapport 2011-2012 s’attache plus particulièrement à décrire un risque diffus, mais néanmoins présent, de dérives sectaires dans les domaines de la santé et de l’accompagnement de la fin de vie.
Il s’agit là de la principale motivation des saisines reçues (26 % des signalements).

Cette priorité de la MIVILUDES rejoint d’ailleurs les travaux engagés par Mme DELAUNAY, ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l’autonomie, ainsi que les réflexions de la commission sénatoriale qui dénonce l’existence de dérives thérapeutiques exploitant à des fins commerciales les peurs et les attentes de la population en matière de santé et de bien-être.

Le rapport insiste sur la vigilance nécessaire envers les personnes âgées, fragilisées par l’isolement, le deuil, la maladie, la perte de repères, l’altération des capacités physiques et intellectuelles qui sont des victimes idéales des mouvements sectaires, pas autant comme cibles à recruter que comme sources potentielles de revenus et de capitaux.

Le Premier ministre a salué le travail effectué par le Président de la MIVILUDES et par son équipe.
Il a confirmé à cette occasion la vigilance du Gouvernement et sa mobilisation sur ces problèmes de dérives sectaires.



Le rapport MIVILUDES 2011-2012 est téléchargeables sur le site de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, en
http://www.miviludes.gouv.fr/publications-de-la-miviludes/rapports-annuels
et consultable ci-dessous.


Sommaire du rapport

Le mot du Président ................................................................................................................ 5

1RE PARTIE
Le risque sectaire ................................................................................................................... 7
Les personnes vulnérables : des victimes particulièrement exposées aux dérives sectaires ........... 9
L’entrisme des mouvements sectaires en entreprise et dans la vie professionnelle ....................... 29

2E PARTIE
La lutte contre les dérives sectaires ......................................................................................... 37
Le bilan de la loi du 12 juin 2001 : actes du colloque à l’Assemblée nationale ............................... 39
La prise en charge des victimes sortant de mouvements sectaires .............................................. 89

3E PARTIE
Contributions des ministères ................................................................................................... 101

4E PARTIE
Rapport d’activité de la Miviludes ............................................................................................. 155


Un chapitre de ce rapport est consacré aux risques de dérives sectaires auxquels sont ou peuvent être exposées des personnes âgées, notamment lorsqu'elles sont hébergées dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux (voir pages 13 à 24).

Un autre est consacré aux propositions de la Miviludes visant à renforcer la protection et la défense des résidents vivant en établissements d'accueil ou à domicile (pages 25 à 27).


En savoir plus Publié le 01 mai 2013

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Maltraitance

Maltraitance

Maltraitance des personnes âgées : que faire ? Des organismes sont là pour vous aider en cas de maltraitance d'une personne âgée.

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2017 - Tous droits réservés.
FERMER