Espace pro

Interview de Nathalie Kosciusko-Morizet sur le thème du logement des Seniors à Paris


Le Logement des Seniors à PARIS en CINQ QUESTIONS
Interview de Nathalie Kosciusko-Morizet sur le thème du logement des Seniors à Paris

Capgeris

Habiter Paris n'est pas facile, compte tenu du niveau des loyers. Quand on est Senior et que les premiers signes de diminution de l'autonomie font leur apparition, l'adaptation du logement de son logement devient incontournable.
Avez-vous, dans vos projets, des mesures prévues pour relever ce challenge des années à venir ?

Nathalie Kosciusko-Morizet

Notre Plan Marshall pour le logement des Parisiens répond aux défis du logement pour tous,. Nous sommes conscients que le grand âge correspond à une période de la vie où le logement peut devenir un facteur d'exclusion. Vous citez les difficultés liées à la perte d'autonomie, j'ajouterais aussi les difficultés liées à la diminution des revenus au moment de la retraite ou de la perte de son conjoint. Mon projet insiste sur la nécessité de construire plus de logements, notamment plus de logements adaptables et adaptés. Le parc privé doit être mobilisé sur ce sujet. Je m'engage à ce que les nouveaux programmes d'aménagement intègrent systématiquement des résidences privées pour les personnes âgées et à travailler avec les promoteurs pour développer la culture de l'adaptabilité.
Le parc social doit également prendre toute sa responsabilité dans l'accueil des Seniors, à la fois pour accueillir les retraités confrontés à une diminution de leurs revenus, mais aussi afin de développer une offre de logements adaptables.

Capgeris

La solitude des personnes âgées, ce mal qui ronge le quotidien des aînés. Quelles sont vos initiatives pour permettre à nos aînés de sortir de cette solitude, bien souvent forcée par leur niveau de dépendance ?

Nathalie Kosciusko-Morizet

72 % des Français déclarent que l'individualisme et l'indifférence ne cessent de progresser. Pour lutter contre cela j'ai proposé, avec Atanase Périfan, créateur de la fête des Voisins, un « Pacte Solidaire pour Paris » afin de mobiliser les Parisiens pour renforcer le lien social, développer les solidarités de proximité et lutter contre l'isolement et la solitude qui ronge nos seniors.
L'une des mesures est le lancement d'un plan de « soutien à domicile des personnes âgées ». En effet, aujourd'hui selon le directeur de l'action sociale d'un grand groupe de retraite, environ 15% des personnes en EHPAD sont des personnes autonomes. Ces entrées précoces comportent un cout humain et financier. Il faut donc permettre aux personnes âgées complètement autonomes ou en tout début de perte d'autonomie de demeurer le plus longtemps possible à leur domicile grâce à un minimum d'organisation du voisinage comme l'engagement du voisinage de visiter ces personnes, de leur proposer des petits services au quotidien, de les entourer et de leur accorder de l'attention ...
La création d'un « Service Civique Parisien » par la constitution d'un réseau de volontaires parmi les habitants ou encore celle d'un réseau « de Gardiens Solidaires Parisiens» permettra aussi aux personnes âgées de sortir de leur solitude.

Capgeris

L'inter-génération semble une voie pour répondre à la fois à la problématique de la solitude et à la difficulté des aînés percevant de petites retraites à boucler leurs fins de mois. Tout le monde en parle, mais peu d'initiatives d'envergure dans la réalité.
Quelle est votre vision de l'inter-générationnel ?

Nathalie Kosciusko-Morizet

Le « Pacte Solidaire pour Paris » propose de nombreuses mesures permettant de développer du lien inter-générationnel. J'estime que les personnes âgées à Paris doivent être complètement intégrées dans la Ville. Cela passe par des initiatives comme la colocation inter-générationnelle qu'il faut développer :
encourageons les Seniors à louer une chambre meublée à des étudiants ou à des jeunes actifs et améliorions la diffusion de ces solutions auprès des étudiants.
A Paris, des associations font un travail formidable. Je pourrais citer l'association « Ensemble2générations » qui a reçu le 1er prix Européen de l'Entreprendrait Social en 2012 mais aussi le PariSolidaire, Logement interpénétration ou Besoin2toit. N'oublions pas l'intégration du logement pour les personnes âgées dans le tissu résidentiel. Je souhaite qu'au sein d'un même immeuble ou d'un même ensemble, les personnes âgées, les étudiants, les jeunes actifs, les trentenaires et les quadra puissent se côtoyer. Je crois en la mixité sociale mais aussi en la mixité inter-générationnelle.

Capgeris

Les Résidences avec Services pour Seniors de nouvelle génération se développent partout en France. La ville de Paris voit cette dynamique freinée par la rareté du foncier accessible (rareté et prix grevant la rentabilité). Envisagez-vous des mesures susceptibles de faciliter la création de telles résidences sur PARIS ?

Nathalie Kosciusko-Morizet

La rareté du foncier freine la création de logements neufs, c'est particulièrement vrai pour les logements spécifiques. Cependant, le Maire de Paris dispose de puissants outils pour faciliter la création de résidences avec services pour Seniors, notamment par des réserves dans le PLU mais aussi par le biais de baux emphytéotiques.

Capgeris

Notre société est sans cesse plus connectée. La plupart des objets de la vie quotidienne se dotent de capteurs et deviennent intelligents. On parle de plus en plus de villes intelligentes et de nombreux projets fleurissent un peu partout. Allez-vous stimuler les initiatives en ce sens qui permettent de proposer aux Seniors des assistances multi-facettes favorisant le maintien à domicile le plus longtemps possible ?

Nathalie Kosciusko-Morizet

Un appartement évolutif est un appartement qui prend en compte - par une architecture protectrice et aidante mais non stigmatisante - les troubles sensoriels, cognitifs ou physiques qui peuvent intervenir pour les occupants au fil du temps. Les nouvelles technologies, et une domotique adaptées et raisonnées y sont intégrées. Une plate forme reliée à l'appartement 24heures sur 24 peut apporter une assistance technique ainsi que la possibilité de recevoir des données médicales avec l'accord de l'utilisateur. II existe d'ores et déjà des solutions sur le marché consistant à mettre en œuvre un cahier des charges au moment de la construction ou de la rénovation d'un immeuble proposant l'intégration d'équipements adaptés aux besoins actuels et futurs des occupants.
Attention cependant : la mise en place des nouvelles technologies doit être adaptée à l'usage des seniors qui ne sont pas familiers avec leur utilisation.

 Publié le 03 mars 2014

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Interviews

Interviews

Interviews au cœur des maisons de retraite

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2017 - Tous droits réservés.
FERMER