Espace pro

Viag'up ou comment investir dans l'ancien... et les seniors !


Une approche novatrice qui combine Crowdfunding et Viager
Viag'up ou comment investir dans l'ancien... et les seniors !

L'histoire de Viag'up, cette future société qui devrait voir le jour dans quelques semaines, a débutée par la rencontre entre un étudiant de l'EDHEC, Arnaud Longueval et un agent immobilier spécialiste du viager, Guillaume Atallah.

Les deux hommes ont patiemment imaginé la création d'une communauté d'investisseurs sur ce marché.

Pour eux le constat est simple :

« Selon l'INSEE, le nombre de personnes de 60 ans et plus augmenterait, à lui seul, de 10,4 millions entre 2007 et 2060. En 2060, 23,6 millions de personnes seraient ainsi âgées de 60 ans ou plus, soit une hausse de 80 % en 53 ans. Toujours selon l'institut, 73% des 60-74 ans sont propriétaires et 65% des plus de 75 ans sont désireux de rester chez eux (94 % des plus de 70 ans).
En revanche, la pension de retraite moyenne stagne à 1322€ »,
détaille Arnaud Longueval.

Il s'est donc poser la question : comment permettre à cette génération de conserver son pouvoir d'achat, et d'être maintenue le plus longtemps possible à domicile ?

« Le viager semble répondre à cette problématique mais demeure un pari risqué pour un acquéreur isolé. »

C'est la raison pour laquelle, avec Guillaume Atallah, il a imaginé Viag'Up, une plate-forme qui proposera à une communauté d'investisseurs particuliers d'acheter des parts de SAS. Ces parts ne représentent ni plus ni moins que la division d'un viager occupé.

Ces derniers représentent 95% des biens de ces secteurs et leur rentabilité est meilleure « du fait de l'abattement de départ sur la valeur libre du bien. », précise encore Arnaud Longueval.

« Nous sommes également bien entourés ! Le pôle de compétitivité mondial Finance-Innovation a d'ores et déjà salué l'impact positif de notre business model et nous pouvons compter sur l'appui du Village by CA ainsi qu'Euratechnologies) », poursuit-il.

Encore balbutiant, le projet Viag'up a déjà bien progressé.

« A l'heure actuelle, nous avons développé une version beta de la plateforme et disposons d'un réseau d'agences prêt à travailler avec nous. La prochaine étape est l'obtention d'un agrément délivré par l'Autorité des Marchés Financiers, condition sine qua afin de réaliser les premières transactions. », explique Arnaud Longueval.

En savoir plus Publié le 28 août 2017

RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

L'actualité des services aux personnes âgées, des maisons de retraite et du maintien à domicile

Rechercher sur capgeris

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez CapResidencesSenior.com  sur Google+, l'actualité du logement pour seniors et des résidences avec services pour seniors
Suivez notre flux RSS
réduire ses frais de succession



© Australis 2017 - Tous droits réservés.
FERMER